Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 216
Invisible : 0
Total : 218
· Lucie Granville · Joker
13568 membres inscrits

Montréal: 23 sept 06:39:13
Paris: 23 sept 12:39:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: La fontaine et le verne Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
minotaure

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2006
Dernière connexion
1er avril 2013
  Publié: 16 avr 2011 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

La fontaine et le verne


Un beau verne
Les pieds dans un ruisseau
Raillait continuellement
Une pauvre fontaine
Qui pleurait un filet d’eau.
L’aulne pensait avoir éternellement
De l’eau à profusion
Aussi se moquait-il à foison
De la fontaine qui pleurait.
Mais un été de sécheresse
Le ruisseau se tarit
Laissant l’arbre en détresse
Et les feuilles flétries.
La fontaine coulait encore
Et compatissante
Proposait son onde rafraichissante.
Mais ce pauvre butor
Rétorquait que jamais
Au grand jamais
Il ne boirait de son eau,
Fût-il à l’agonie.
Ce qui fut bientôt
Chose faite et le verne
Tandis que la fontaine
Pleurait toujours son ami
Devint aussi sec
Qu’il avait été infect.
Moralité :
Dans la vie, comme le verne
On ne doit jamais dire : « Fontaine,
Je ne boirais pas de ton eau »
Tout comme Yves Le Guern
Au bon monsieur de La Fontaine
S’en va boire ses mots.

  Merci de m'avoir lu
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
5661 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 18 avr 2011 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

J'ai appris un mot et puis la morale avec cet Yves de Guern énigmatique m'a fait faire du chemin sur la toile, avant de m'apercevoir que c'était vous.
Du coup, je vous connais un peu mieux. Chapeau Monsieur pour celui ci et pour tout le reste.
Bonne continuation.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
minotaure

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2006
Dernière connexion
1er avril 2013
  Publié: 19 avr 2011 à 01:22 Citer     Aller en bas de page

Oui le verne est le nom régional de l'aulne mais de quelle région ? Je crois du sud, puisque j'ai vu plusieurs fois ce nom sur des lieux dits. Quant à Le guern, en breton cela signifie le verne... Merci de ta lecture Lacase.
Mes amitiés
Yves

  Merci de m'avoir lu
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1522 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 20 avr 2011 à 09:18 Citer     Aller en bas de page

Je ne Boileau de Lafontaine trop terne
Mais me repais de tous ses mots forts beaux
Et remercie pour ça Yves Le Guern
Qui donne aux fables un air nouveau tout beau.

C'est toujours un plaisir
Amitiés
Patrick

 
minotaure

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2006
Dernière connexion
1er avril 2013
  Publié: 20 avr 2011 à 09:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Patrick pour ton joli sonnet, le plaisir est partagé.
Mes amitiés
Yves

  Merci de m'avoir lu
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1232
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0258] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.