Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 141
Invisible : 0
Total : 143
· ODIN · Nanaba
13018 membres inscrits

Montréal: 19 oct 18:21:47
Paris: 20 oct 00:21:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: Cancoillotte Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
643 poèmes Liste
3643 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 29 août 2017 à 04:27
Modifié:  9 oct 2017 à 11:57 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

CANCOILLOTTE

Début d'un polar

Champion du monde de « Toe-Wrestling* », l'inspecteur Bob Griggs! Dans les locaux du commissariat de police de Sens, et bien, c'était l'effervescence. Les cotillons se papillonnaient, quelques confettis s'accoquinaient sur les agents chauves et le Champagne s'éclaboussait avec les verres remplis d’œdèmes gazeux.

En effet, le sourire de Bob Griggs transgressait avec la loi du coq français. L'inspecteur avait dévalisé les armoiries d'Angleterre et kidnappé les trois lions d'or, lors d'un combat de doigt de fer. Originaire d'Ashbourne dans la région du Derbyshire à l'est de l'Angleterre, la petite ville paisible offrait l'hospitalité à l'être cunéiforme, parfois mal formé: l'hallux. Et le luxe de ses hallux gastéropodes d'un week-end, n'était pas de finir comme les halix persillés, non, mais d'être le prédateur de fer plier sa concubine. Quoique, les escargots étang hermaphrodites, les hallux étaient les Gros-Gris de Freddy, les griffes de l'ennui. Et l'inspecteur Bob Griggs d'avoir guerroyé son hallux, champion du monde des tarses, à présent. Il navet pas primate au collège, à cause d'un diagnostic de rhumatisme du cortex inférotemporel. Il avait bien travaillé deux ans ensuite à l'ancienne crémeuse d'Ashbourne. Mais histoire simplement au collège. Et depuis, que d'histoires à assassiner sur les accointances de la paperasserie française. Et ce lundi soir, Bob Griggs mouchardait les faiblesses des outsiders d'Ashbourne, vis-à-vis du championnat du monde d'hallux.

Le « Predatoe* », une bouchée. « Nasty Nash¨ », cogné comme tomawak. Et le « Toeminator* », méconnaissable après s'être agonisé en enfer du doigt de Dieu, Bob Griggs.

Son associée Ambroisine Boussault, n'était pas sur 100 000 volts à cette soirée, mais son appétence d'en féliciter son collègue par quelques bécots d'abajoues, était divulguée. Bob Griggs, hallux d'or de Sens, et inspecteur des phallanges meurtrières. Comment Richard Ier cœur de Lion, aurait pu imaginer sa classe populaire, réduite dans les masses laborieuses à y épier la descendance de Jack l'éventreur? Mystère des Sens, dessous/dessus.

Ailleurs, un spadassin de Jo Dalton officiait dans une aventure machiavélique dont Bob Griggs n'aurait pu échafauder y finir comme un pendu azimuté.



2



Entre le bol casque/lunettes Steampunk et la Triumph de 1937 T90 Speed Twin, l'ectoplasme Bob Griggs flageolait les O² de CO², à la recherche d'un temps perdu à trouver l'Aqueduc de Pont-sur-Yonne. Ça navet pas de Sens et pourtant, on meurettes en Bourgogne, comme des bêtes l'Eden dans une tourte. Le Triumph d'être l'Hallux d'Or d'Ashbourne à Sens, occasionnait des déflagrations dans la biomasse verdoyante, aux alentours.

Oh, l'hallux lauréat et triomphateur était calfeutré dans des boots à valeur ajoutée de 359,10 €. Duché par les feux tricolores, son hallux en bourgeois-gentilhomme acquiesçait respectueusement, l'ankylose de ses collègues. En effet, la stagnation des agents policiers en charge de repousser les curieux, promotionnait l'enflure des hallux « je-m'en-foutisme ».

Cette fois, un bécot de 100 000 volts qu'avait reçu Bob Griggs. Auparavant, dans son appartement de la rue de l'étang de Serbois, le téléphone avait bousculé ses deux œufs pochés à oublier de s'accoquiner avec les cinquante nuances de crevettes grises & les lamelles fines de poireau. Bah, leurs vie de nègres Seurat Poussin, ultérieurement. Melle Ambroisine Boussault s'était métamorphosée en moulin à paroles, dès l'arrêt des pets de CO² de la Triumph Speed Twin.



- Passebergue Louis. 70 ans. Retraité. Vivait seul. Une fille de 47 ans aux USA. Décès estimé à 19h30.

- Un coq en moins pour Vercingétorix, quoi et deux poussins dans ma casserole. Ah, ces français, pas de respect pour la vie. Imagine: deux œufs pochés avec crevettes grises & lamelles de poireau recouvertes de crème onctueuse, expliquait Bob Griggs.

- Nostalgique de la gastronomie anglaise, à ce que je vois, avait répliqué sa collègue.

Tandis que l'hallux victorieux était massé par la cavalcade alternée des guibolles, l'inspecteur Bob Griggs cuisinait, à défaut de ses œufs pochés, sa collègue Ambroisine. Celle-ci lui avait dévêtu la scène du pendu de l'aqueduc. Il s'était accoutré d'une panoplie d'habits noirs comme l'ancien temps. Aussitôt, Bob Griggs avait donné audience à un court-métrage à ce Louis Passebergue.



3



Dans une heure, le clavier des visiteurs du commissariat de police de Sens, sera réquisitionné par Bob Griggs. L'alphabet mentionnera ses verbes, ses conjonctions de coordinations de Louis Passebergue et du décès de celui-ci. Un kamikaze de 70 ans, vouloir que son cou y soit un bonsaï flétri, quel dommage!

Pour l'instant, la rue de l'étang de Serbois fréquentait Shakespeare. En effet, sur l'étagère du salon se pavanait le crâne de Yorrick, du moins sa copie conforme. Et le « fossoyeur » de fumer une Lucky Strike en guise de la future abolition d'esclavage de Bob Griggs envers les cibiches. L'heure du petit déjeuner serait bientôt clos, mais pour le moment, les œufs pochés de la veille étaient éparpillés sur une tranche de bacon poêlée et recouverte d'une crème de menthe.

Bob Griggs jouissait de ses bouchées mastiquées à la reine, tandis que le « fossoyeur » avait réduit ses espérances à se réincarner définitivement en cendres, avec un baccalauréat en Sciences & Vies de la Terre.

Et d'y inscrire le dicton du jour au « fossoyeur », histoire de méditer pendant son absence: « Get Lucky* la menthe ».



4



Le bref pépin de Louis Passebergue à l'aqueduc de Pont-sur-Yonne était incompréhensible. Un déguisement de perruqué, non mais allo quoi. Louis hoquet, mais un habit noir à ressembler à un radis, avant un goût du paradis des poilus. Le rapport de l'autopsie indiquerait pourquoi à 19h30, alors que la soupe populaire devant « Question pour un champion » était généralement à 18h00, histoire que la digestion y soit une extase afin qu'on l'estomac Macbeth et vide.

La Remington de 1942 était un vulgaire ordinateur, une matrice indéchiffrable de Sens. Seuls les algorithmes basics instinct avaient opinion avec les pics à glace d'Häagen Dazs, les revolvers de Gun'n'Roses et la théorie des cordes de la perverse Melle Pervenche. Jamais été avoué qu'au Cluedo, Melle Patricia Pervenche était une libidineuse attitrée des bougies du chandelier s'effondrant sur ses seins? Ah! Melle Rose Joséphine, ange gardien du gode, était corrompue dans la cave avec les petits bouchons de champagne, qui avaient les boules. C'est geisha, hein? Bref, Bob Griggs n'avaient pas jeté l'éponge, ni l'ouïe fine des communiqués de l'enquête.

Quelques recherches d'informations supplémentaires avaient alpagué l'affaire Louis Passebergue, un trio à vrai dire. D'abord, son dernier emploi avait pour nature d'y être un technicien de rivières, au service des eaux de la ville de Sens. Puis, Louis Passebergue était le « Haut Président du club des Hallucinés du Domino », une association de loi 1901 qu'il avait fondé. D'ailleurs, le club aurait fêté sa vingtième années. Vingt ans de bons & loyaux services dans les hautes sphères étatiques des Poincaré ! Imaginez un peu.

Et ses examens de santé étaient en attentes aussi. Probablement des allergies aux laitages. L'autopsie et l'affaire serait classée : le pendu de l'aqueduc de Pont-sur-Yonne.

5


Au poste de police, ça matraquait les Poincaré à l'aide de l'activité fléchettes. En effet, Bob Griggs avait importé d'Ashbourne en plus d'un hallux d'or, une tradition des pubs anglais. Et puis pour l'inspecteur, y poinçonner ses nerfs comme une acupuncture de ses méridiens de maréchaussée, c'était l'adoucisseur de la maison des Sens.

L'agent Bliz-Blum était spécialiste des vins chablisiens, depuis sa participation certes ancestrale, à la Saint Vincent Tournante de 1999. Une anecdote? À son arrivée à la fête, la ville était titulaire du code postal 89800 à 47°46'56'' Nord. Quelques affections d'un dentifrice émaillé par une débauche poétique de sizain verres du Clos de la Chaînette, puis septain Rameau, huitain verres de la vallée du Serein ivre et dizain de Chichée, l'agent Bliz-Blum avait atteint le Nirvana auprès des Saint Vincent de la toupie: densités devins...Smells Aqua mes pantoufles? Seul Haddock était hoquet avec l'agent Bliz-Blum, qu'une chablisienne de plus, et c'était 69800 godes postaux!

Bref, l'inspecteur Bob Griggs était bien fusionnel avec les Maupassant de Guiness pas l'an du gui, lors des entraînements d'hallux au pub d'Ashbourne. Et les conversations pour introniser Bob l'éponge divins par l'agent Bliz-Blum étaient nombreuses au commissariat de police de Sens. L'allocentrisme extrême de l'inspecteur Bob Griggs avait même prodigué à coller une deuxième cibles nettement plus grande pour l'agent Bliz-Blum, pour batifoler les Poincaré sans qu'une flèche y soit hors du cercle des poètes disparus du chat pitre du Chabl

*Toe-Wrethlimg: doigt de fer
*Predatoe, Masty Mash, Toemimator: personnage du concours du doigt de fer
*Get Lucky Chance

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
14587 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 29 août 2017 à 06:32 Citer     Aller en bas de page




Somptueux tour de la lecture autour d' un dito....





  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
643 poèmes Liste
3643 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 29 août 2017 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

@Galatea Belga Souvent 1ère lectrice...merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 344
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0251] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.