Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 17
· Damon
13408 membres inscrits

Montréal: 21 sept 09:33:11
Paris: 21 sept 15:33:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (Mai 2019) : Textes en duos improbables ou pas sur "Jeter l'encre" :: L'océan des mots ( Aude Doiderose - Myo ) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
243 poèmes Liste
4244 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 11 mai 2019 à 07:55 Citer     Aller en bas de page


L’océan des mots


Sur l'océan des mots, voguent quelques poètes,
À la quête d'un port où poser leur passion.
Sur les vagues de l'âme et les pleurs des tempêtes,
Ils bercent leurs frissons, source d'inspiration.

Il en est qui ne sont que simples plaisanciers,
D’autres des galériens. Certains ne sont ici
Qu’en quête de sardines, sur des bateaux princiers ;
Leurs casquettes dorées masquent leur calvitie.

Sous les coques fragiles, à l'abri des regards,
Grouille dans cette eau noire un monde imaginaire
Qu'on devine pourtant quand soudain, par hasard,
Naissent des profondeurs des ombres éphémères :

Les pieuvres pleureuses, nageuses reculantes,
Répandant leur malheur, sous forme de nuage ;
Des mots si âpres à dire, des phrases si brûlantes
Que les flots les diluent en de sombres présages.

Mais dans l’obscurité aux multiples dangers,
Existe, bien caché, l’impalpable mystère
Qui fait de ce jet d’encre un songe à partager
Et du jeu d’une plume, un rayon de lumière.


Aude Doiderose - Myo
11/5/2019


 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 11 mai 2019 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Abyssal ! Et dans abyssal, il y a ... bis. Encore !

J'aime beaucoup, et ça file droit dans mes favoris. Non mais !

Deux plumes trempées dans une encre telle que la vôtre, c'est du béton pour fondation sous-marine.

Bizzz JB

5*

  La vie commence à chaque instant.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 mai 2019 à 08:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Abyssal ! Et dans abyssal, il y a ... bis. Encore !

J'aime beaucoup, et ça file droit dans mes favoris. Non mais !

Deux plumes trempées dans une encre telle que la vôtre, c'est du béton pour fondation sous-marine.

Bizzz JB

5*



Merci Commandant Cousteau !
Nous ne bétonnons pas les fonds sous-marins car nous sommes soucieuses de l'environnement.
Nous ne dégazons pas non plus en pleine mer.

Merci à Myo, pour son écriture fluide, c'est fou comme on apprend sur les autres, rien qu'à faire un duo. J'espère avoir l'occasion de renouveler la collaboration.

Bises

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2918 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 11 mai 2019 à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude, bonjour Myo

Tout simplement magnifique, j'aime tout... mais particulièrement les deux derniers vers :

"Qui fait de ce jet d'encre un songe à partager
Et du jeu d'une plume, un rayon de lumière."

Une très belle lumière que vous avez réussi à diffuser en croisant vos plumes et qui va partir illuminer également ma liste de favoris.

Un mélange de douceur et de retour à une réalité plus dure tout au long de ce poème, deux styles d'écriture différents mais dont l'un tempère l'autre tout en étant que cet autre donne le relief à ce poème. Difficile à expliquer mais je ressens ainsi les écritures de chacune de vous deux.

Merci de nous avoir offert un si agréable instant lecture et surtout... n'hésitez pas à récidiver, pour nôtre grand plaisir.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
14362 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 mai 2019 à 11:06 Citer     Aller en bas de page

J'attendais ce duo entre deux poétesses que j'apprécie particulièrement et je ne suis pas déçue.
Chapeau Mesdames.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 mai 2019 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Mawringhe et Adamantine, j'aime ce genre de duo : mêlé et inattendu.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 11 mai 2019 à 16:38 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Aude et Myo,

Vos deux plumes se sont magnifiquement mélangées !
Bravo !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
4716 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 12 mai 2019 à 04:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Nous sommes parfois soucieux d'être lus ( l'originalité !) avant d'avoir écrit. Ici, on le fait des profondeurs. Remontera et restera à la surface ce qui fait nécessité, un riche coup de filet.
Merci Aude et Myo
jlouis

  Poésie, la vie entière
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
1198 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 12 mai 2019 à 10:29 Citer     Aller en bas de page

Vous nous offrez-là un régal de poésie avec une très belle musicalité, bravo

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
315 poèmes Liste
5652 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 12 mai 2019 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude&Myo
Mais dans l’obscurité aux multiples dangers,
Existe, bien caché, l’impalpable mystère
Qui fait de ce jet d’encre un songe à partager
Et du jeu d’une plume, un rayon de lumière.



Superbe, le hasard ! qui rassemble deux belles plumes ne pouvait donner qu'un poème exceptionnel. Bravo

Yvon

  YD
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
1565 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 12 mai 2019 à 13:39 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup l'image de vos marins poètes, il est vrai qu'on peut passer du radeau de la Méduse au Titanic.
Bravo à vous deux

  SHElene
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
253 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 13 mai 2019 à 01:47 Citer     Aller en bas de page

J'ai tout aimé, l'ensemble et chacune de ses pièces. Merci.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
5660 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 15 mai 2019 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

Appréciant vos deux plumes j’attendais de lire votre duo. Cet océan de mots qui frétille d'idées m'a beaucoup plus. Merci à vous deux pour ce beau partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 787
Réponses: 12
Réponses uniques: 11
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0332] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.