Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 410
Invisible : 0
Total : 411
· Lapoètesse
12958 membres inscrits

Montréal: 23 jan 16:44:44
Paris: 23 jan 22:44:44
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: Portraits d'enfants: (2) Adrien Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 4 sept 2017 à 00:29 Citer     Aller en bas de page

L'année suivante, dans un CM1, très homogène, j'accueillis deux enfants particulièrement intéressants. Le père et la mère, personnes charmantes, venaient me voir régulièrement.
Hélène, la petite fille, travaillait mieux que son frère, qui était un peu trop rêveur.
Le jeune couple les avaient adoptés, car ils étaient jumeaux et Indochinois.
Durant les cours, en particulier, l'Histoire et la Géographie, Adrien dessinait, car il adorait ces deux matières.
Au début, je crus que le sujet ne lui plaisait pas, mais je me trompais. Au moment où je m'y attendais le moins, il répondait avec justesse à une question posée, preuve qu'il comprenait la leçon.
Finalement, lorsque je revis ses parents, ceux-ci me parurent étonnés.
Depuis quelque temps,le petit garçon étudiait sérieusement. C'était pour eux une révélation, car jusqu'à ce jour, il s'était montré peu motivé.

"Madame, il nous a parlé que vous aimiez ses dessins, et j'en vois affichés sur les murs". Déclara son père, en souriant.
Je confirmai ses dires, et nous allâmes les regarder. Effectivement, l'enfant avait du goût,et il était particulièrement doué.
"J'avoue qu'il a un beau coup de crayon! ajouta son père, en riant. De plus, depuis quelque temps,il s’intéresse aux cartes de Géographie, et sa sœur est fière de lui!
Je suppose que vous leur apprenez à dessiner?"
Je leur montrai le travail effectué en classe, et ils furent rassurés.
Comprenant que j'appréciais son talent de dessinateur, l'enfant se mit à travailler sérieusement,puisqu'il savait que je le laisserai s'exprimer par le dessin.
A la fin de l'année, j'avoue avoir eu beaucoup de regret en me séparant de ces charmants élèves!
Plus tard, j'appris qu'Adrien était paysagiste, et que sa sœur avait choisi le métier d'Assistante Sociale. J'en fus vraiment ravie!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 189
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0206] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.