Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 427
Invisible : 0
Total : 430
· Lapoètesse · Drôle d'oiseau · Cidnos
12958 membres inscrits

Montréal: 23 jan 16:33:40
Paris: 23 jan 22:33:40
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Le Cm1: Eric (4) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 5 sept 2017 à 06:53
Modifié:  5 sept 2017 à 08:27 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

L'année suivante, toujours en charge du CM 1, un autre enfant attira mon attention.Eric était un élève instable et secret, qui vivait à l'écart de ses camarades.En classe, il suivait péniblement, et savait à peine lire.
Quelques années auparavant, sa grande sœur avait été mon élève, et je connaissais bien la famille.
Ses absences, sans mot d'excuse, se répétant souvent, je demandai à la Directrice de convoquer ses parents.
Un mois s'écoula, mais personne ne vint me voir.Depuis peu, l'enfant mangeait à la cantine, et le soir, même en hiver, il rentrait seul chez lui, et sa maison était fort éloignée.
Un matin, la Directrice me tendit un courrier de l'Assistante Sociale. Quelle ne fut pas ma surprise, en apprenant que la mère de l'enfant était en prison, pour non assistance à enfant en danger!
Le jeune garçon était gardé par sa grande sœur, qui travaillait, et il devait attendre qu'elle revienne, pour se mettre à table.
Un samedi matin, alors que je ne l'espérais plus,Cendrine vint me voir.Elle avait tellement changé que j'eus du mal à la reconnaître. Tandis que son frère partait dans la cour de récréation, elle vint se confier.
Très jeune, son père avait tenté de la violer, et elle s'était enfuie chez ses Grands-parents. Malheureusement, son frère, à son tour, subissait ses assauts.
Sa mère, craignant les mauvais traitements, préférait se taire, et jamais n'appela la police..
Lors du procès, les deux parents furent condamnés, et privés du droit de garde. Désormais, étant majeure, la jeune fille s'acquitta de cette tâche.
A partir de ce jour nous nous vîmes très souvent, car elle me demandait de la conseiller, en me parlant de ses difficultés.
Eric, sentant notre complicité et notre amitié, se mit à travailler sérieusement. J'en fus vraiment très heureuse pour eux, et nous continuâmes, les autres années, à nous rencontrer régulièrement.
Eric poursuivit ses études avec succès, et Cendrine épousa un gentil charcutier, et put tenir le commerce avec lui. Ils eurent trois enfants, et le bonheur entra dans cette maison, car Eric vint les aider,et vécut avec eux.

 
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
1er janvier
  Publié: 7 sept 2017 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Il y a tant d'enfances malheureuses.

Fort heureusement au final ici, les cœurs s'ornent d'un baume au bonheur.

Merci pour ce partage d'expérience Josette !

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 8 sept 2017 à 00:33 Citer     Aller en bas de page

merci à toi, Brin D'harmonie, pour cet adorable et pertinent com.
c'est vraiment très gentil!

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
1863 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 9 sept 2017 à 07:48 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas un alsacien qui va se plaindre que l'histoire se termine par des saucisses.

Voilà pour l'humour. Quant à ton texte, je l'ai beaucoup aimé qui parle si bien de ces choses, très nombreuses, qui se passent dans l'ombre des familles. Les Québécois disent derrière les volets clos... Merci.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 10 sept 2017 à 00:24 Citer     Aller en bas de page

merci infiniment, In Poésie, pour ton adorable et chaleureux com. c'est vraiment très gentil!

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 167
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0991] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.