Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 423
Invisible : 0
Total : 423
13089 membres inscrits

Montréal: 22 juil 12:26:11
Paris: 22 juil 18:26:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (Mai 2019) : Textes en duos improbables ou pas sur "Jeter l'encre" :: Le sang du poète Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 mai à 07:18 Citer     Aller en bas de page




LE SANG DU POÈTE


La plume du poète, n’a pas pour encrier
Sa tête, mais son cœur.
Elle saigne souvent, parfois dans la douleur,
Pour pouvoir nourrir les papyrus patinés.

Naissant, dans les puits d’encre abyssaux de son âme,
Dans un geyser de mots,
Éclosent des chimères contées par les griots
Et des réalités qui parfois nous enflamment.

De sa pulpe durcie, il nous offre en partage
De profondes blessures
Qui couvent sous la peau et bien des déchirures
Que le temps cicatrise mais laisse en héritage.

De ses veines jaillissent des ruisseaux d’écriture
Où chutes sémiotiques,
Et tourbillons vernaculaires ou sémantiques
Se métamorphosent en éloquence pure
Lorsque le parchemin ou le papier velin,
Jusqu’à la dernière goutte, ont bu tout le tanin
De son sang calliopique ¤ qu’il y avait jeté.

AMANDA SMITH SKINNER


¤ Néologisme. De Calliope, Muse de la Poésie épique et de l'Éloquence

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1550 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 12 mai à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Amanda !

" La plume du poète, n'a pas pour encrier
Sa tête, mais son coeur..."

Belle entrée en matière pour un texte profond et très riche dans tous les sens du terme, tant par l'écriture que par la réflexion qu'il amène.
Merci pour ce partage qui fut un instant de lecture très apprécié.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
419 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 12 mai à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème à l'encre rouge. Merci pour ce partage.
Amicalement,

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14960 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 12 mai à 17:14 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Amanda,

Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 12 mai à 19:16 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage à tous les poètes connus ou inconnus du monde entier dont certains, à l'instar d' André Chenier pour son poème "la belle captive", n'hésitèrent pas à utiliser leur propre sang.

 
Cerdick


«Un poème bouge avec le temps (Jacques Roubaud)»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
146 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 13 mai à 02:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Belle traduction par l'écrit, des motivations et des sources de l'inspiration guidant la plume du poète.
Ce texte m'a beaucoup plu et tout autant intéressé. Ces vers sont vraiment l'ouvrage d'une poétesse.

Citation de Amanda
La plume du poète, n’a pas pour encrier
Sa tête, mais son cœur.


Une belle expression s'apparentant à cette citation :

Citation de Victor Hugo
«La poésie est dans les idées ; les idées viennent de l'âme»
Citation de Victor Hugo ; Lettre à Adèle Foucher - 1821.

  CdK
Akim

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
8 mai
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 13 mai à 19:30 Citer     Aller en bas de page

Superbe
Ca me fait penser à ce vers d'Alfred de Musset
«Ah Frappe-toi le coeur c'est là qu'est le génie»

 
Marjaneshka Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
13 mai
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 13 mai à 23:11 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ce superbe et untrès bel hommage à tous ceux qui écrivent mais comme dit Shaula, c'est en partie vrai.
Je me demande bien quel organe du poète peut nourrir ceux qui sont érotiques.

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 18 mai à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Shaula
Je salue cette qualité d'écriture emplie de mots, vraisemblablement à cœur d'émotions,... Un héritage, pour ceux qui en seront dignes.
Le tout mêlé est en partie, vrai !
Merci pour le Jaillissement de vos mots !
Shaula



Citation de Mawringhe
Bonjour Amanda !
" La plume du poète, n'a pas pour encrier
Sa tête, mais son coeur..."
Belle entrée en matière pour un texte profond et très riche dans tous les sens du terme, tant par l'écriture que par la réflexion qu'il amène.
Merci pour ce partage qui fut un instant de lecture très apprécié.



Citation de Chlamys
Un très beau poème à l'encre rouge. Merci pour ce partage.
Amicalement,



Citation de Sybilla
Bonsoir Amanda,
Superbe !
Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Citation de Abey
Un bel hommage à tous les poètes connus ou inconnus du monde entier dont certains, à l'instar d' André Chenier pour son poème "la belle captive", n'hésitèrent pas à utiliser leur propre sang.



Citation de Cerdick

Bonjour,
Belle traduction par l'écrit, des motivations et des sources de l'inspiration guidant la plume du poète.
Ce texte m'a beaucoup plu et tout autant intéressé. Ces vers sont vraiment l'ouvrage d'une poétesse.
Une belle expression s'apparentant à cette citation :
Citation de Victor Hugo
«La poésie est dans les idées ; les idées viennent de l'âme»
Citation de Victor Hugo ; Lettre à Adèle Foucher - 1821.



Citation de Akim
Superbe
Ca me fait penser à ce vers d'Alfred de Musset
«Ah Frappe-toi le coeur c'est là qu'est le génie»



Citation de Marjaneshka
Je trouve ce superbe et untrès bel hommage à tous ceux qui écrivent mais comme dit Shaula, c'est en partie vrai.
Je me demande bien quel organe du poète peut nourrir ceux qui sont érotiques.


Je vous remercie tous pour avoir laisser couler quelques gouttes sympathique d'une encre qui ne saurait l'être tout en l'étant.

5 U

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 317
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0462] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.