Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 324
Invisible : 0
Total : 325
· Episto
12926 membres inscrits

Montréal: 20 oct 21:05:30
Paris: 21 oct 03:05:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: La Grande Faucheuse Mme Whart Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
564 poèmes Liste
3279 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 11 oct à 13:13
Modifié:  17 oct à 13:31 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

LA GRANDE FAUCHEUSE Mme WHART


Début d'un roman d'horreur...humoristique
Préambule



« Comte Dracula ce soir, Mme Whart. L'honneur d'une ectoplasme vierge de botox et complétement naturelle est rare ».

Telle était la carte d'invitation qu'avait empoché Mme Whart, après sa rencontre du 3e type, à Joué-les-Tours. On tombeau ici, chez les mausolées, s'était-elle asthéniquée. Athée déjà avec une Carrie du King, avait chuchoté l'Exorciste? Décidément, l'Eden marron/taupe étaient disgracieuses auprès de Mme Whart. Et puis, était pas experte en cryptologie, juste bonne à compter les nombreuses pages de la paperasserie de Joué-les-Tours, avec Couzu mains.

Non, Mme Whart était poltergeist à présent et les lugubres labyrinthes mortels provoquaient un urticaire, certes moelleux pour ses vieux os, mais démoniaques à son esprit. Puisqu'elle avait Joué-les-Tours à de nombreuses personnes de son vivant, probablement que les ankylosées y seraient indulgents quand à son égard.

Les lieux aux alentours étaient manifestement cafardeux, ténébreux à tendances glauques, voir brumeux. Que d'humidité et même pas un purificateur d'air de dernière génération! Air Wick en était fusionnelle Mme Whart, pourtant. Et cette mélancolie régnante, bonne pour violoncelles nostalgiques, brrr. Ces incertitudes monarchiques aussi sous les rochers et cette obscurité persistante, sauf les jours impairs où quelques lucioles s'y égaraient. C'était Régine basses calories la nuit, et ennuis sincères des vers solitaires.



1



Juste aven le diner presque parfait auprès du Comte Dracula, Mme Whart était accréditée d'un billet personnalisé pour train fantôme: une Mikado de 1918 spéciale poilus!

Après avoir été poinçonnée par Gainsbarre et au lieu de se pageoter sur un exosquelette, Mme Whart optait pour examiner les parages. Que de dépouilles vertébrées, de reliques de la mort et d'ossements délaissés! L'administration des fossoyées navets pas la compétence pour faire reluire tout ces fémurs à points, avait affirmé l'âme de Mme Whart. Et cette couleur dominante «noir de corbeau» avec des jets de sang de bœuf ici-et-là, un caprice de Dracula selon l'Exorciste.

Non franchement, le Comte Dracula aurait du être conseillé par le Cercle des poètes maudits d'M6 Déco, quand à son architecture d'intérieure. La Mikado de 1918 était à l'heure. Des wagons très crâneurs gravés Hopper. Logique après tout. Freddy avait été commissionné pour y relooker les sièges en cuir humain, ce qui avait rendu jaloux Edward aux main d'argent. La grosse tête conductrice de Sim débordait de la locomotive, ce qui avait permis à Mme Whart de se pigeonner la mise en pli, une dernière fois. Chauve-souris comme tous le monde ensuite, après le tour de Mikado. En entrant dans le tunnel enfumé, Mme Whart avait incontesté la tête veuve de Louis XVI: séparée du corps et de l'esprit...aïe, ce qui avait enthousiasmé le Comte Dracula, à le nommer premier sinistre du Mikado. Du coup, était le réceptionniste du train fantôme, une aubaine dans les bas sphères de l'État néfaste. Impitoyable ce Dracula avec la monarchie. Il les avaient parqué au Village des Damnées et juste au moment de la fête d'Halloween, les crâneurs monarchiques pouvaient renifler à la place du CO², des cari citrouilles. Un vrai passe-droit mortel!

Finalement, Mme Whart avait été rigolade. Peut-être que la mort lui irait bien?

2



Soirée intime avec le Comte Dracula.



3



Ah, bonne blague, n'est-ce-pas? Vous pensiez : quel enfoiré cet écrivain, il ne nous racontes pas le deuxième chapitres, la soirée de Mme Whart auprès du Comte Dracula. Bientôt, promis. N'oubliez pas, c'est un livre d'horreur. Et pour patienter, un more.

Un mortel + une mortadelle

Tranche koi

Ridelle Carpe Diem

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 64
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0147] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.