Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 32
· Drôle d'oiseau · Cerdick · Cléo · doux18
13087 membres inscrits

Montréal: 24 mars 03:26:44
Paris: 24 mars 08:26:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Nuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
12717 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 27 févr à 21:51
Modifié:  28 févr à 03:38 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page





Je suicide les mots salis pour te dépeindre
Un à un je les chasse et les tue d’une balle
S’ils n’ont plus d’avenir à quoi bon vouloir feindre
Un attachement vain...
Mes envies sont létales.

Un à un j’ai occis les rêves trop mielleux
Inspirés par l’amour auquel je voulais croire
Mais la nuit est tombée sur mes délires fiévreux
Si je ne suis plus l’Être
Je te rends tes avoirs.

Détenue libérée pour mauvaise conduite
Trop laide ou trop aimante ou pas assez qu’importe,
Tu as peint mon cadavre à l’encre de ta fuite
La peinture à coulé
Sur ma nature morte.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
426 poèmes Liste
21530 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 28 févr à 02:04
Modifié:  28 févr à 02:09 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Ma première lecture du matin et bien que cela reflète une grande tristesse, je trouve ce poème sublime.
Les mots m'en font ressentir les effets.
Les deux derniers vers m'ont chamboulée, je les partage. Courage ADAMANTINE
Bises ODE 31 - 17
Cela me fait penser un petit peu à une chanson de J. Dassin " Les amoureux" Je ne sais trop pourquoi...Quand il dit " On n'était pas faits pour vivre ensemble"

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
725 poèmes Liste
21516 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 28 févr à 02:50 Citer     Aller en bas de page

Des mots précis comme un scalpel

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
353 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 28 févr à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Aussi superbe que triste...
Des mots bien choisis, bien posés...
et le tout sublimé par les deux derniers vers...
Poignant !

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
203 poèmes Liste
3522 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 28 févr à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Je pense que tu ne l'aurais pas mieux descendu à la Kalash...

Je me permets de laisser la morale de Lionamoureux, de La Fontaine :
" Amour, amour, quand tu nous tiens
On peut bien dire "Adieu prudence !"

Bisous,

Jean-Baptiste

  La vie commence à chaque instant.
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
3313 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 28 févr à 05:03 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé ce poème de nuit, la beauté et la tristesse sont souvent source de très beaux vers..

Jiçé

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15042 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 28 févr à 10:55 Citer     Aller en bas de page

tristement beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14061 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 28 févr à 17:11 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Adamantine,

Magnifique poésie emplie de puissance !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
274 poèmes Liste
4746 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 1er mars à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Que c'est dure de cicatriser les blessures profondes quand dans l'amour on recherche l'absolu. très beau poème, comme d'habitude la plume est bien maîtrisée.

  YD
Forgotten Angel Cet utilisateur est un membre privilège


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 1er mars à 10:00 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Adamantine,

La force des mots laisse penser que le Temps a permis si ce n'est la guérison, du moins l'apaisement.
L'amour est un enfant capricieux, oui... et vous le dites si bien.
Je vous souhaite de passer une belle soirée.

FA.

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
3835 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 19 mars à 17:06 Citer     Aller en bas de page

Une douleur qui suinte de tes mots ...
Une rage et une force aussi.

Celle des survivants qui savent qu'il ne sert plus à rien de s'encombrer de ce qui ne nous nourrit plus.

Une très belle écriture au service d'un texte puissant.

Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 204
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0882] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.