Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 28
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:11:40
Paris: 17 oct 00:11:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: J'ai peur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 4 mai à 05:18 Citer     Aller en bas de page

J'ai peur...

J’ai peur,
Parce que j’avance sans faire aucun pas,
Parce que le temps file, défile, puis s’en va !
J’ai pour bouées de sauvetage ces amitiés
Si belles qui me sauvent, quand je m’effraie !

J’ai peur,
Parce que parfois, je me sens seul, malheureux.
Je ne rêve que de ce titre magnifique, « la vie à deux »,
Qui nommerait mon poème, le plus beau jamais écrit.
Que les cris de plaisir enfantent les cris de la vie !

J’ai peur,
Parce que tout est tellement figé depuis si longtemps.
Parce que je suis trop fragile, ce qui est handicapant !
Je n’écris pas pour pleurer, mais parce que j’avance,
Sans le vouloir véritablement, douze mois, un an, science

Exacte à laquelle on ne peut rien changer, inévitablement.
Mes mots m’enferment dans mes maux, alors je tends
Ma main pour ne plus écrire, ne plus déranger, sincèrement.
Et pourtant, pour le temps qui passe, tant et tant doux-amer,
J’ai peur…

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
13469 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 mai à 05:54 Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves,
Tes mots expriment bien ce que chacun peut ressentir à un moment de sa vie. Rien est figé. Il est parfois nécessaire d'arrêter de chercher à tout prix pour enfin trouver ce que l'on veut. J'ai toujours aimé ta sensibilité à fleur de peau. Ce poème en est un parfait exemple.
Je t'embrasse,
Magali

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
22130 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 mai à 07:24 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est simple et sincère, il est donc beau.
Ton amie

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 mai à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pierre-Yves,

J'aime retrouver votre plume aimante et notamment dans ce cas-ci, qui se fait poignante. Je vous souhaite de sortir de cette prison intérieure...

Amitiés
Rose-Amélie

😘💮🌷

  🌷
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 4 mai à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Très cher ami Pierre-Yves


Ton cri de peur m'a pis à la gorge. Tu nous amènes dans les profondeurs de tes ressentis.
D'abord celle de l'écriture (toi qui en a écrit plus de 1000) avec ses liens d'amitié tissés au fil du temps.

Parce que j’avance sans faire aucun pas,
Parce que le temps file, défile, puis s’en va !
J’ai pour bouées de sauvetage ces amitiés


De par ton empathie exemplaire tu es devenu naturellement le confident de tant de poètes sur ce site.
Comme toi cher Pierre-Yves, j'apprécie de plus en plus fort ce réconfort des amis qui par leur simple présence transfèrent leur chaleur humaine tellement bienfaisante quand on est frappé pari la torpeur de la peur qui nous envahit en cas de mauvais sort.

Parce que j’avance,
Sans le vouloir véritablement,
Douze mois, un an, science..
Exacte à laquelle on ne peut rien changer


N'arrête jamais Pierre-Yves de tendre la main quand tu es dans le besoin. Sincèrement... Toi tu le sais parce tu sens depuis toujours... Un ami n'est jamais dérangé quand on est dans le besoin...
Tous tes amis ici et ailleurs te sauveront quand tu t'effraies, quand tu as peur... Parlez de tes peurs et l'ami qui écoute entendras et sauras te réconforter. Contrairement à ce que l'on croit avec l'âge on est de moins en moins seul car avec le temps on a construit des liens d'amitiés étonnamment solides.

Avec toute mon amitié chaleureuse, bien à toi cher Poète Pierre-Yves.

Etiienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15660 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 mai à 11:45 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 4 mai à 15:55
Modifié:  5 mai à 16:10 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


Bonsoir cher ami Pierre-Yves,

Très touchée par tes mots et tes maux si bien décrits !
Tu peux me contacter si tu le souhaites, je serai à ton écoute.



Douce soirée !
Toutes mes amitiés
Gros bisous
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 4 mai à 15:56 Citer     Aller en bas de page


Nous avons peur.
C'est dans notre nature de ressentir la peur, et c'est pour cette raison -avant tout - que nous avons besoins des autres, d'amis ou d'un autre en particulier.
Parfois nous avons la chance de les trouver tous mais souvent nous sommes seuls.
La poèsie, moyen qui nous permet de nous raconter aide à solidariser, à nous faire connaitre d'une façon simple et merveilleuse : sans les obstacles de nos corps, sans raconter tout de nous et nos defauts.
Tu as le don d'ecrire et d'èmouvoir, d'etre sincère, tu es mon ami aussi.

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
180 poèmes Liste
4684 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 mai à 21:55 Citer     Aller en bas de page

L'amour, fonder une famille, que du plaisir naisse un enfant, tout ceci plus que la recherche de l'amitié marque indélébilement ton poème. La sensibilité de ta plume, à mon avis plus que la quantité, est une richesse qui parle de ta profondeur.

Par delà mes abscences sur LPDP, nous nous connaissons depuis 2006, j'ai senti depuis longtemps cette recherche d'amour. Le temps qui passe n'arrange pas l'affaire. Certes. Mais tout peut changer. J'en fais l'expérience.

Je voulais t'écrire également qu'on ne peut être trop sensible, mais qu'il est fort possible de ne pas rencontrer les bonnes personnes.

Enfin, je me méfie comme du feu des "amitiés" virtuelles qui ne trouvent pas de traduction en amitié réelle dans la vie. Recherche celle-ci en priorité.

Je rappelle toujours ma signature, cher Pierre-Yves : "La vie commence à chaque instant".

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 5 mai à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Cher Pierre Yves ...malgré une absence non désirée, je n'ai jamais oublié tes poèmes si touchants ni ta gentillesse et ta recherche si profonde de l'Amour, du bonheur de fonder un foyer et d'avoir des enfants à chérir...tu m'as toujours beaucoup émue...et j'espère qu'un jour la vie te donnera ce cadeau si désiré...je t'embrasse...Alexandra ...

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 5 mai à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir PY
Un texte émouvant comme un appel au secours contre la solitude , le temps qui passe ,avec la sensation de ne pas avoir pu accomplir sa vie comme on l'aurait désiré !
Garde ta plume elle te rattache à nous ....tu n'es plus seul !

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
4017 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 6 mai à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Cher Pierre-Yves,

Que serait notre vie sans cette capacité de créer des liens ?
Nous sommes tous en quête de ces amitiés sincères, de ces complicités qui nous animent, de ces échanges qui nous font grandir.
( et bien sûr de l'amour avec un grand A )

La peur est naturelle mais elle n'est pas toujours bonne conseillère.
Lorsqu'elle m'étreint aussi parfois je me répète cette phrase lue je ne sais plus où
" la peur n'empêche pas l'épreuve de demain mais nous prive des forces d'aujourd'hui"

Ne laissons pas ces doutes, ces craintes nous empêcher d'avancer ... et de garder confiance en la vie.

Merci Pierre-Yves pour tes commentaires toujours positifs et ta grande empathie.
Tu es encore jeune ( si si ) ... la vie n'a pas fini de te surprendre.. crois-moi.

Je t'embrasse
Myo

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
1872 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 6 mai à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir pyc

Je ne connaissais pas tes poèmes, je suis arrivée sur le site en novembre dernier. Ayant lu celui-ci , je t'avoue, j'ai poussé la porte de ton univers et ai découvert une quête effrénée de l'amour, un Jacques Brel... une sensibilité à fleur de peau, une belle personne vraie et je tenais à te le dire. Je n'ai pas commenté tout ce que j'ai lu, mais je te fais un petit résumé de ce que j'ai ressenti.

Concernant celui-ci : " J'ai peur...", c'est un cri que tu nous lances et qui a été entendu par beaucoup d'entre nous, anciens et nouveaux !
Cette peur, tu en parles, tu la décris et tu as raison car même si elle est légitime, en parler soulage. Partager un fardeau et il parait moins lourd à porter.

"J'ai peur,
Parce-que j'avance sans faire aucun pas,...
... mais parce-que j'avance,
Sans le vouloir véritablement..."

pyc, tu le vois bien, tu avances quand-même ! Et qui te dit qu'au détour d'un chemin, le jour où tu t'y attendras le moins... ne se trouvera pas devant toi cet amour que tu recherches ! La vie réserve tellement de surprises, tu dois lui faire confiance et te faire confiance !

Je te souhaite le meilleur, à bientôt dans d'autres lectures.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
670 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 9 mai à 04:51 Citer     Aller en bas de page

Je tiens à apporter ma pierre au mur de louanges de ton poème.

Bravo pour avoir écrit un tel texte.

Gilles

  gilles
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 10 mai à 01:42 Citer     Aller en bas de page

La providence est la plus prodigieuse réponse à cette peur qui nous touche ...
Elle relève le défi, d’un coup nous sortir de notre enfermement!
Mais évidemment, ici le plus important c’est la construction de l’écrit, c’est les émotions que tu nous fais toucher simplement...
Pour ça que nous apprécions ton style d’écriture ! Cette grande authenticité, sans détour, tu nous entraînes droit au but «  nous toucher » merci cher ami de ta présence


Bonne journée de plénitude et d’amour des mots


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
897 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 10 mai à 17:42 Citer     Aller en bas de page

pyc,
Ne soyez pas effrayé par le temps qui passe mais considérez le plutôt comme votre allié car il peut vous apporter toutes les choses auxquelles vous aspirez tant, vous permettre de faire d'heureuses rencontres, d'avoir de nouveaux amis et de fonder un foyer.Il faut y croire très fort, vous réjouir comme si cela était déjà réalisé car la foi inébranlable permet de concrétiser nos désirs.Surtout n'arrêtez pas d'écrire car vous avez un réel talent.Ce poème le prouve bien et vous écrivez des poèmes d'amour qui sont vraiment magnifiques, si plein d'une grande sensibilité.Alors n'hésitez pas à tendre la main vers la plume et à partager avec nous vos nouveaux poèmes.Vous n'êtes pas seul.Nous sommes tous à votre écoute et je vous offre mon amitié sincère.

  Flora Lynn
Isu
Impossible d'afficher l'image
Célibataire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
14 mai
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 17 mai à 07:43 Citer     Aller en bas de page

Bien parlé et courage.

  Aimé n'a jamais aimé
Isu
Impossible d'afficher l'image
Célibataire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
14 mai
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 17 mai à 07:43 Citer     Aller en bas de page

Bien parlé et courage.

  Aimé n'a jamais aimé
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
664 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 22 mai à 15:33 Citer     Aller en bas de page

Simplement émouvant.
Contre la peur : le calme et la douceur pour soi-même, c'est ce que je vous souhaite.
Amicalement.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 365
Réponses: 18
Réponses uniques: 17
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0557] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.