Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13255 membres inscrits

Montréal: 15 oct 00:22:40
Paris: 15 oct 06:22:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juin 2019) : "Il n’y a pas que les écureuils qui aiment les gland :: Gloire et grandeur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 9 juin à 16:30
Modifié:  9 juin à 16:59 par Emme
Citer     Aller en bas de page





GRANDEUR ET GLOIRE


Un jeune gland qui venait juste de quitter
Son père nourricier, se prenait à rêver
De grandeur et de gloire et se voyait déjà
À tutoyer les cieux comme les séquoias.
Mais dans le coin où il espérait prospérer
Vivait toute la harde d’un vieux sanglier.
Un marcassin, ravi, n’en fit qu’une bouchée.



AMANDA SMITH SKINNER

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
664 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 10 juin à 06:53 Citer     Aller en bas de page

Espérons que dans son inexpérience
Notre marcassin avalera tout rond
L'ambitieuse graine,
Et qu'elle voyagera, comme le veut la science
De l'atrium au cloaque à la vitesse du son
Sans aucun problème

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
29 août
  Publié: 11 juin à 03:36 Citer     Aller en bas de page

Un poème court mais où tout est dit.
Sept vers ont suffit pour que le drame se joue.
Il aurait cependant mérité une morale.

Excellent!
J'apprécie votre créativité. Trois textes totalement différents, parfaitement dans le thème imposé. Bravo.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
180 poèmes Liste
4683 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 11 juin à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Excellent !
Non, mais quel gland !

Tu as fait carton plein en juin...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 15 juin à 06:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chlamys
Espérons que dans son inexpérience
Notre marcassin avalera tout rond
L'ambitieuse graine,
Et qu'elle voyagera, comme le veut la science
De l'atrium au cloaque à la vitesse du son
Sans aucun problème


Le son est donné en nourriture aux cochons, pas aux sangliers

5 U

Citation de Abey
Un poème court mais où tout est dit.
Sept vers ont suffit pour que le drame se joue.
Il aurait cependant mérité une morale.
Excellent!
J'apprécie votre créativité. Trois textes totalement différents, parfaitement dans le thème imposé. Bravo.
Merci pour tous ces "éloges"
Pour la moral que mériterait le poème, je vous laisse le soin d'en mettre une si vous le désirez.


5 U

Citation de In Poesie
Excellent !
Non, mais quel gland !

Tu as fait carton plein en juin..

Bizzz JB.


Merci
Non, non. Le carton n'est pas plein. Il y a encore de la place.

5 U

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 309
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0473] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.