Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 10
· josette · KiMiNiE
13041 membres inscrits

Montréal: 23 sept 00:57:02
Paris: 23 sept 06:57:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: La Rupture (partie 1/2) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sianas-Poeme

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
1er février
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 2 févr à 02:27
Modifié:  3 févr à 07:36 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Avant propos : Je tiens a préciser que ce texte est inspiré d’un jeu qui s’appelle « Is it love ? Matt » dans lequel l’héroïne « Anaïs » est en couple avec le protagoniste de l’histoire « Matt », qui lui en fait voir de toutes les couleurs, il s’agit ici d’imaginer leur rupture.
Attention, il se peut que je dévoile une partie de l'intrigue du jeu !!







-«C’est fini, Matt »

La phrase a claqué dans l’air et tout semble s’arrêter autour de nous. Les gens, le bruit des enfants qui jouent dans le parc, le vent dans les arbres… tout est figé et flou, seul nos deux corps assis côte à côte, comptent.

Les yeux rivés sur mes mains, je prononce cette phrase sans regarder Matt, je sais que si je le regarde, je ne pourrai pas… Je serai incapable de mettre fin à cette relation qui me ronge.

Je tente un regard vers lui.

Matt me fixe, les yeux grands ouverts, je lis l’incompréhension dans son visage. Une douleur profonde semble passer dans ses yeux, je lui fais du mal, c’est sûr.

Je détourne les yeux et fixe Buck, mon chien, qui joue au loin avec un bâton.


Voilà plusieurs mois que ma relation avec Matt dure, et je dois dire qu’elle a rarement été au beau fixe...

Tout d’abord nous avons mis du temps à nous mettre ensemble, comme deux gosses qui sont fous amoureux l’un de l’autre mais qui sont incapables de faire le premier pas. Matt n’est pas vraiment du genre entreprenant, un « grand benêt » comme l’appelle son pote Colin. Le genre à te dire « Tu es ma meilleure amie » alors que dans le fond il aimerait juste t’embrasser car il en pince secrètement pour toi. Celui qui se « friend zone »* tout seul car il a trop peur de se prendre un vent.

Au départ je pense qu’il m’aimait, du moins… je le pensais, et c’est ce qu’il me disait, ce que je semblais lire dans ses yeux. Aujourd’hui, je ne suis plus sûre de rien.

Les premier mois avec lui ont été tumultueux… En partant des histoires avec son frère, jusqu’à nos disputes fréquentes mais pas vraiment graves, on peut pas dire qu’on était un couple parfait.
Mais je l’avais dans la peau, il inondait chaque parcelle de mon corps, coulait dans mon sang… mon amour pour lui était viscéral et profond. Nos ébats était magiques, nos moments d’amours extraordinaires, nos virées en couple paradisiaques, quand on n'était pas en froid pour des broutilles, il m’aimait avec passion et romantisme et quand nous nous réconcilions c’était un véritable brasier qui nous consumait tous les deux… Avec lui c’était les montagnes russes mais je n’imaginais pas une seule seconde être séparée de lui.

Et puis il y a eu « elle », Lana, son ex, celle qui était sensée être morte dans un accident, celle qu’il a pleurée pendant des mois, qu’il croyait avoir tuée, et qui réapparaît comme une fleur. Une mauvaise herbe plutôt, qui s’est infiltrée entre nous.
Entre le choc émotionnel de sa « résurrection » et ses mensonges qu'elle savait parfaitement inventer de telle sorte qu'ils touchent la corde sensible de Matt, j’ai perdu peu à peu mon amant. Je l’ai vu se faire avoir par les pleurs de Lana, son air innocent, ses fabulations... Peu à peu il a douté de moi, plusieurs fois il ne m’a pas fait confiance.
Je l’ai vu se rapprocher d’elle, et elle, s’insinuer à nouveau dans sa vie, grignotant peu à peu ma place. Tel un poison, elle a infiltré chaque faille de notre couple pour le tuer de l’intérieur. Elle a exploité des faiblesses de notre relation pour mieux la faire exploser.

Et puis… Elle a fini par y arriver.

Depuis qu’elle est de retour, je vis un cauchemar. Voir petit à petit partir l’amour de sa vie, le voir te tourner le dos, jusqu’à se retrouver en trop dans sa relation malsaine avec son ex. Voir votre couple se disloquer peu à peu et couler, telle de l’eau entre ses doigts qu'on tenterait en vain de saisir.
Je ramasse tous les jours les morceaux de mon cœur qui vole en éclat à chaque nouvelle histoire : quand je le vois la prendre dans ses bras, quand je la retrouve chez lui après une grosse soirée, quand elle me rappelle à quel point il l’aimait… Mais, a force de se briser, il semblerait que mon cœur ait perdu quelques morceaux…

Cela fait des semaines, peut-être des mois, que je crois ne pas avoir vraiment ri, je ne suis plus que l’ombre de moi-même, spectatrice dans la tragédie de la mort de mon couple. Je ne vis plus, mais survis… Je suis épuisée, à bout, à force de courir derrière Matt. A chaque nouvelle réconciliation avec lui, Lana trouve une nouvelle histoire à balancer pour tout briser… Je suis exténuée de faire vivre un amour qui n’est plus.
Si c’est elle qu’il croit, si c’est elle qu’il veut, si c’est avec elle qu’il veux être… Alors je me retire et je les laisse. Je n’ai plus ma place… Peut-être au fond que je ne l’ai jamais vraiment eu... Peut-être qu’il n’a jamais cessé de l’aimer et que moi j’étais juste là pour tenter de la remplacer.




* Friend zone : La friendzone (aussi appelée friendship zone, littéralement « zone d'amitié ») ou zone amicale est un anglicisme qui désigne, dans la psychologie populaire, une situation sociale où une personne désire avoir une relation amoureuse ou sexuelle avec une personne qui ne souhaite entretenir qu'une relation amicale.
Ainsi se "friend zoner" sous entend , se mettre volontairement dans une relation amicale avec celle ou celui qu'on aime, de peur que celle ci ou celui ci ne partage pas vos sentiments



  A.G
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6837 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 2 févr à 03:58 Citer     Aller en bas de page

j'ai sauvegardé un moment de vie d'une roue de secours.
heureusement qu'elle était là.
elle aurait bien aimé planquer le crique et la manivelle.
ce connard en aurait trouvé d'autres ailleurs.
c'est dur de reprendre cette place d'attente.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 299
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0266] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.