Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 38
Invisible : 1
Total : 43
· SHElene · Tychilios
Équipe de gestion
· In Poésie · Bestiole
13124 membres inscrits

Montréal: 22 nov 14:20:05
Paris: 22 nov 20:20:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Douleur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1828 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 12 août à 05:20
Modifié:  12 août à 10:09 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Je veux divaguer, m’égarer, oublier l'important,
Laisser la déraison devenir ma maison mon port.
Je feins de ma bouche un coin de sourire rassurant
Mais elle se lit sur mon visage presque mort.

Elle est difficilement domptable.
Aucun remède n'apprivoise mes heurts,
Mes os s'entrechoquent, ce n'est pas opérable.
Mon cœur s'emballe sous l'insurmontable douleur.


C'est mon évidence, chaque pas lui est enclin,
Je déambule cramponnée aux meubles anciens.
Chaque jour est incertain et sans fin.
J’attends que demain ne soit plus rien.


La décrépitude gagne mon corps c'est sans espoir,
C'est notre sort, mais à rien je ne sers, plantée là.
Je le vois sur le sol posé, à me fixer sans pouvoir,
L’attraper, me courber, me baisser, empoigner l'au-delà.

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 12 août à 05:31
Modifié:  12 août à 07:22 par Naej
Citer     Aller en bas de page

Un poème poignant que j'aurais pu écrire tant il me parle et me ressemble... C'est ce que je vis depuis quelques temps...Mon corps m'abandonne, ma mémoire est une passoire et la douleur est mon quotidien, mais je vis, coûte que coûte du mieux que je peux et écrire me fait du bien...
Merci !
Amts - Jean -

  Carpe diem...
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1828 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 12 août à 06:00 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean,
C'est une amie qui m'a inspirée ce poème ,c'est difficile mais elle s'accroche ,je pense qu'on a pas le choix ... Amts Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 12 août à 07:46 Citer     Aller en bas de page

S'accrocher aux branches de l'envie, de l'amour, de tout ce qui peut empêcher la vie de filer.
J'aime votre amie, j'aime vos mots, j'aime tout court.

Lucas

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 12 août à 08:04 Citer     Aller en bas de page

Ah oui là, je dis chapeau à la personne qui endure courageusement une telle souffrance...

Bravo Elisa


D’être en bonne santé quel bonheur !


Mais vieillir ah ! vieillir... (Jacques Brel)



marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 12 août à 09:54 Citer     Aller en bas de page

A part vieillir on n'a pas trouvé grand chose d'autre pour ne pas mourir... Alors vaille que vaille on s'accroche !
Un poème réaliste.
Courage à elle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
1960 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 12 août à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Elisa

Un poème poignant et un magnifique témoignage pour ton amie qui a de la chance de t'avoir... comme amie !

Un grand bravo à toutes celles et tous ceux qui s'accrochent à la vie aussi intensément ! C'est une leçon qu'ils donnent, une leçon de courage en n'abandonnant pas ! Et là, j'avoue avoir honte de baisser parfois les bras.
Merci à vous tous, merci de cette force que vous offrez même quand elle vous manque tant.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1828 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 12 août à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Lucas,Marchepascal,Lacase et Mawringhe pour vos mots d'amour et d'encouragements...
amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
724 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 13 août à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Triste... les meubles pour témoins...

  🌷
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1828 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 13 août à 10:29 Citer     Aller en bas de page

Rose-Amélie merci du passage

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Brin d'harmonie

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
532 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 14 août à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Paix à son âme ! Une douleur bien surlignée indomptable palpable d'altitude, vertigineuse,
mais j'espère tout de même, que le temps fera son œuvre, et je me dis, à tort ou à raison : l'acceptation est au lâcher-prise, ce que le courage est à la confiance.

 
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1828 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 14 août à 11:30 Citer     Aller en bas de page

Merci Brin d'harmonie

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 287
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0715] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.