Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 41
· Tychilios
13150 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:15:10
Paris: 6 déc 10:15:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Mare Nostrum ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 oct 2013 à 09:54
Modifié:  14 oct 2013 à 11:48 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Mediterraneo
Nom du site

La ville sans hiver
Accueille lascive
La pluie et les tonnerres
D’un automne distrait

Le journées virent au sépia
Se mélangent les accents
Des tranquilles visiteurs
Dans leur route vagabonde

Sur le square de vieux pigeons
Prennent la place presque d'honneur
Répétant leurs envols
Sans histoire
Sans douleur

Tout le monde
Est sans la fièvre
Paroxysme de l' été
Dionysiaques invitations
Au brûler des instants
Et aux nuits scintillantes

Maintenant tout s'arrête
Et dans cette intimité
Si on regarde la mer trop grise
Et sa paresse fatiguée
De ses tristes vomissures
Semblent monter
Un millier de voix inconnues
Rocailleuses, désespérées
Hurlements à notre bien être
À notre vivre esthétique et indiffèrent

Mare Nostrum
Est un pont liquide
Qui vacille sous le poids de la misère
Sous les vagues de la haine et des guerres oubliées

Mare Nostrum est l'immense
Fosse commune
De notre fausse humanité

Version en italien

La città senza inverno
Accoglie quasi lasciva
Tuoni e pioggia di un autunno distratto


Le giornate virano al seppia
Si mescolano gli accenti
Dei tranquilli visitatori
Nel loro girovagare vagabondo

Sulla piazza dei vecchi piccioni
Prendono quasi il posto d’onore
Ripetendo i loro voli
Senza storia
Senza dolore

Siamo tutti senza febbre
Senza il parossismo dell’estate
I dionisiaci inviti
Al bruciare degli istanti
E alle notti scintillanti


Ora tutto è calmo
E in questa intimità
Si si guarda il mare troppo grigio
E la sua stanca pigrizia
Sembra che dal fondo
Risalgano a migliaia
Delle voci sconosciute
Rauche, disperate
Urla al nostro benessere
Al nostro vivere
Cosi estetico
Cosi indifferente


Il Mare Nostrum
è un ponte liquido
Vacillante sotto il peso della miseria
Sotto l’impeto delle onde dell’odio
E delle guerre dimenticate

Il Mare Nostrum
È l’immensa fossa comune
Della nostra falsa umanità


Tao 12/10/2013



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
2503 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 12 oct 2013 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

"Mare Nostrum est l'immense
Fosse commune
De notre fausse humanité"

Est-ce vraiment cela ?
Mon souvenir d'école en est plus doux. "Mare Nostrum", c'est tout simplement le surnom que les romains avaient donné à la si belle Méditerranée.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 13 oct 2013 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Des mots écrits qui disent bien plus qu'il n'y paraît. Ces cris hélas sont souvent anonymes tant qu'ils ne nous touchent pas de par leur proximité géographique. Ton texte est beau mais surtout, il est utile.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 13 oct 2013 à 06:23
Modifié:  13 oct 2013 à 06:27 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Didier
"Mare Nostrum est l'immense
Fosse commune
De notre fausse humanité"

Est-ce vraiment cela ?
Mon souvenir d'école en est plus doux. "Mare Nostrum", c'est tout simplement le surnom que les romains avaient donné à la si belle Méditerranée.



Didier ...je crois qu'on a étudié sur les mêmes textes à nos temps...mais les situations évoluent, mieux empirent...et peut être tu es si chanceux de ne pas regarder les news...
Merci
galatea


Paprika Galatea, j'imagine l'indignation et la tristesse qu'éprouvent les Siciliens et les habitants de Lampedusa quand ils assistent à ces horribles drames de plus en plus fréquents. D'après ce que j'en ai vu, tous ces habitants se montrent dignes et plein d'une sincère compassion. Mais çà ne change rien, malheureusement.

Une belle pensée de toi.


Merci chère Paprika. Parler , écrire, voir les reportages à la télé sert vraiment à peu , apparemment. Les problème reste leur problème ou , au plus ,des Siciliens faciles à approcher car géographiquement...à cotè...




  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 13 oct 2013 à 06:31
Modifié:  13 oct 2013 à 06:31 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Des mots écrits qui disent bien plus qu'il n'y paraît. Ces cris hélas sont souvent anonymes tant qu'ils ne nous touchent pas de par leur proximité géographique. Ton texte est beau mais surtout, il est utile.



Chère Magali je pouvais essayer d'être plus lyriquement efficace et dessiner le tragique: les mots sont là à disposition de tous quand on veut mettre le masque de la sensibilité.
En réalité, moi je ressens une profonde honte pour tout ce qui se passe autour de nous, confortables spectateurs de tragédies
Merci.


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
2503 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 13 oct 2013 à 07:19 Citer     Aller en bas de page

Galatea en effet, je n'ai pas la télé, et la radio un peu dans la voiture.
En écrivant mon commentaire je n'avais pas du tout en tête l'actualité si dramatique de Lampedusa, c'est en lisant le com suivant fait par Paprika que j'ai compris le sens de ton poème.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 17 oct 2013 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de Paprika
Oui Galatea, et plus difficile encore quand le drame se produit là, sous vos yeux, en dehors du relais des médias. Il ne s'agit plus là du contexte informatif. L'image médiatisée montre l'image, et le choc ne suscite à la fin plus qu'une indignation passagère. Quelques minutes sur le sujet du jour, un encart d'info entre deux pubs, la banalité de la radio, de la télé... On connaît tout çà, c'est toujours plus ou moins la même chose, un drame en remplace un autre et la vie continue... Mais sachant tout çà, je crois que malgré tout, l'indignation ne doit pas nous rendre honteux d'avoir un plus certain confort, ou d'avoir envie de l'avoir, malgré tout...

Enfin, merci pour ce poème. Je trouve ta façon d'aborder cela, presque en filigrane, très fine. Elle permet justement d'éviter l'écueil du trop disant qui ne dit plus rien, je trouve. C'est un art très difficile.

Amitiés,

Paprika




merci chère Paprika pour comprendre mon embarras . Je déteste jouer le rôle du poète engagé qui continue à vivre sa vie après avoir rempli le papier où l'éther de mots qui dénoncent fort et restent juste des mots ...car il ne fera jamais aucune modification à son bien être...à ses habitudes confortables-

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
1329 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 28 oct 2013 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème, on ne peut que se révolter de ce monde sans coeur et sans pitié. L'exil est l'échec de la mondialisation.

« En pays d’exil, même le printemps manque de charme. »
Proverbe russe

Sincères Amitiés

Alweg

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1143
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.