Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 694
Invisible : 0
Total : 696
· Elodie Daraut · Zoubery
13168 membres inscrits

Montréal: 13 déc 17:15:13
Paris: 13 déc 23:15:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Sabordage Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 30 août à 15:05
Modifié:  30 août à 15:33 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Enceinte de 7 mois, j'me retrouve abandonnée.
Oui mais mon gros bidon, moi je peux pas l'laisser.
Responsabilité, dont d'vant l’énormité
je me pose la question d'savoir si j'vais pas m'tuer.

Tout le temps du trajet, de ton non à maison,
et à chaque virage toujours la même chanson,
si là je tourne pas, je le sentirai pas.
Un fracas de métal, s'en est fini de moi.

Des yeux sortent mes larmes comme un torrent de flamme
et c'est sans aucun charme que je crève de sanglots
qui jaillissent tout du long _ C'est miracle que je vive.

Depuis ce p'tit éclat de noire éternité
je n'ai plus jamais été, si proche de m'suicider.

 
Brin d'harmonie

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
532 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 1er sept à 13:59 Citer     Aller en bas de page

Terrible peine, et j'ose à peine écrire : pouvoir des mots contre pouvoir des maux.

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 3 sept à 07:36 Citer     Aller en bas de page

merci brin d'harmonie de votre si gentil mot
C'est une vieille histoire maintenant, digérée depuis longtemps. Mais il est vrai que certains moment forts restent incrustés dans la mémoire... Je vs souhaite une très bonne journée,

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Quand cesse t'on de naître ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
163 commentaires
Membre depuis
7 août
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 3 sept à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Tout choc que nous vivons en lien avec l'enfant laisse des traces indélébiles....
Parfois je me dis qu'avoir l'écriture est une chance face à ceux qui n'ont pas d'exhutoire ou autre moyen d'expression.... La poésie permet de raconter des vécus entre autres d'une manière harmonique, d'où sa force, de pouvoir amener à l'esprit du lecteur la notion de beauté pour un fond de sujet qui ne l'est pas.

Et voilà un beau poème.... Que la sérénité soit sur tous ceux qui écrivent leurs tourments.

  Poétiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 9 sept à 15:00 Citer     Aller en bas de page

Il me semble que la force de l'expression de la poésie c'est de faire ressentir l'essence avant les sens... Et je suis bien d'accord avec vous concernant la difficulté qu'il y a s'exprimer lorsque l'on ne sait pas comment faire, ou qu'on croit ne pas posséder d'outils pour le faire.... Merci de votre passage Argynne Aphrodite, Au plaisir

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 232
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0517] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.