Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 114
Invisible : 0
Total : 115
· Adria d'Orances
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 15:24:40
Paris: 7 déc 21:24:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: En lambeaux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1224 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 30 nov à 05:02
Modifié:  2 déc à 04:34 par NicoNavel
Citer     Aller en bas de page


Mon cœur est en lambeaux
Depuis qu’elle est partie,
Ni le laid ni le beau
N’effleurent mon esprit.

Je suis comme cette eau
Qui stagne au fond du puits,
Comme ces lève-tôt
Éclopés de la nuit.

Des spasmes lacrymaux
Aux fantasmes bannis,
Je m’enfouis dans les mots
Mais je n’ai plus d’avis.

Affublé d’oripeaux
Que la splendeur a fui,
Je me joins au troupeau
Des pécheurs éconduits,

Et, portant sur le dos
Le poids de mes lubies,
Je drape mes rideaux
De ses charmes impies,

Je creuse un caniveau
Pour nos bastions détruits,
Pour nos émois dévots,
Disgrâces à l’appui.

L’hymen est un tombeau,
Un calice de suie
Où boivent les corbeaux
D’hier et d’aujourd’hui.

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
13 novembre
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 30 nov à 05:31
Modifié:  30 nov à 07:43 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Une poésie touchante, à l'écriture soignée, qui traduit bien l'état d'esprit dans lequel on se retrouve après le départ d'un être aimé. Le rythme soutenu s'accorde bien avec les différentes émotions qui défilent alors. Amicalement, Lucie.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
11546 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 30 nov à 07:06 Citer     Aller en bas de page

Outre le fond de ton poème dont on a bien saisi la tristesse, il s'agit là d'un bel exercice sur les rimes !

Merci à toi Nico, belle lecture comme il se doit

  ISABELLE
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1224 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 30 nov à 07:33 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à vous deux

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
2033 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 30 nov à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Nico,

Le rythme accéléré de ces hexasyllabes donne à ce départ et à toutes les émotions ressenties encore plus de force. Il n'y a pas de place à la langueur mais plus "à la saccade" comme le feraient les pleurs... Un écrit bien réalisé, des images choisies et fortes également pour un très bel instant de lecture !

Merci pour ce partage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15794 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 30 nov à 11:15 Citer     Aller en bas de page

beaucoup d'emotion

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er déc à 03:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Nico
très joli poème sur l'abandon amoureux. Effectivement, bien souvent le cœur est en lambeaux comme tu l'écris si bien.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1001 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 1er déc à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Malgré ce coeur en lambeau, une écriture qui ne s'essouffle pas. Très belle lecture.

  SHElene
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Helios
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
491 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 1er déc à 18:28 Citer     Aller en bas de page

La douleur de l'absence dans un texte agréablement versifié. ça fait du bien. Amitiés, Georges.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1224 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 2 déc à 04:29 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ces avis divers qui semblent cependant se rejoindre !

Je pense avoir su transmettre ce que je souhaitais

Amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 147
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0465] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.