Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 310
Invisible : 0
Total : 313
· jean yves · DeviousF
Équipe de gestion
· Bestiole
12991 membres inscrits

Montréal: 20 juil 06:43:43
Paris: 20 juil 12:43:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: Un homme et un aigle Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
176 commentaires
Membre depuis
5 mai 2014
Dernière connexion
29 juin
  Publié: 29 mars à 06:50
Modifié:  16 avr à 15:00 par Fad
Citer     Aller en bas de page

L'histoire que je vais vous raconter est une légende de celle qu'on ne connaît pas vraiment, qu'on ne dit pas vraiment. Elle est de celle qu'on ne croit pas. Laissez-moi vous parler de cet animal majestueux qui me préoccupe.

C'est l'histoire d'amitié entre un homme et un aigle.

Cet homme, était connu pour son esprit d'une sagesse sans égale, un jour alors qu'il était parti à la recherche d'herbes médicinales dont il avait besoin, il avait rencontré sur son chemin, un aigle blessé. Sans même hésiter, il prit l'animal pour le soigner. Mais, en être vorace l'aigle ne se laissa pas faire, il combattit, il blessa, il griffa, mais rien n'y fit. Le sage ne le laissa pas tomber.

Une fois arrivé chez lui, le sage prit soin de l'animal, bien sûr, l'aigle ne se laissa pas faire et ce fut ainsi jusqu'à la fin des soins. Mais le sage n'abandonna pas et bien malgré l'animal, il le guérit convenablement. À la fin de ses soins, le sage soigna ses propres plaies, tout en jetant un regard sur l'aigle qu'il avait mis dans une cage pour qu'il ne parte pas.

"Je suis désolé de t'enfermer, mais c'est pour ton bien"

Durant quelques jours le rituel fut le même, le sage soigna complètement l'aigle tout en se prenant des blessures qui sans doute laisseront une trace.
Lorsque l'aigle fut enfin complètement guéri, le sage consentit à le libérer. Et c'est sans même se retourner que l'aigle partit loin, prenant son envol vers le ciel, profitant de cette liberté que jamais les hommes ne pourront connaître, celle du ciel.

Le sage fut heureux de voir cet animal si majestueux enfin guéri, mais au fond de lui, il regretta que l'aigle ne se soit pas attaché à lui juste pour qu'il le revoie de temps en temps. Le sage regarda ses bras, ses mains, comportant de nombreuses blessures et sourit, c'était la preuve, la marque, de cet aigle et bien que cela fût douloureux, il chérissait presque ses cicatrices.

Le sage poursuivit sa vie et bien que la pensée de l'aigle lui traversa l'esprit, il n'espérait qu'une chose, c'est qu'il aille bien. Mais lorsque l'envie, le moment, ou même la vie, lui semblaient plus durs, moins accessibles, il regarda le ciel et l'image de cet aigle lui revint en mémoire. Dans ces moments-là, les yeux à moitié fermés, il se projeta en lui, voulant goûter à cette liberté que seules des ailes pouvaient donner. Son mal se mit ensuite en pause, il sourit par moments, il pleure par d'autres, mais la tête vide, il se laissait porter par les nuages flottant au vent, goûtant le ciel.

Ce que le sage ne savait pas, c'est que cet aigle gardait un œil sur lui, de loin, sans bruit, il attendait juste. Qui sait ce qu'un animal ressent ? Qui sait si le sens du devoir, si la reconnaissance se trouvent dans le cœur d'un animal tel que l'aigle. Un rapace dont le corps entier est fait pour la chasse, la liberté. L'aigle est un animal féroce. Peut-il être capable de compassion ? Qui peut le dire ? Mais la vie est ainsi faite et la suite peut susciter bien des questions.

Le sage, de retour dans la forêt à la recherche d'herbes médicinales croisa sur sa route un lion. D'ordinaire ce genre d'animal ne se trouve pas hors de son territoire, mais le sage n'avait pas fait attention et était parti trop loin. Il voulut essayer de partir sans se faire voir, mais c'était trop tard, le lion l'avait repéré.

Et alors qu'il le voyait s'élancer sur lui, il pensa sa fin proche. C'est à cet instant que l'aigle surgit de nulle part et planta ses griffes dans le lion afin qu'il arrêta sa course. Le sage ne perdit pas de temps et en profita pour partir loin, il ne s'arrêta que devant chez lui.

Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'il vit arriver l'aigle, couvert de sang, mais dont les jours ne semblaient pas en danger. Il ne réfléchit pas vraiment, il alla chercher ce dont il avait besoin et le soigna. Mais cette fois, l'aigle ne lui opposa aucune résistance, il put donc en prendre soin sans risquer de se blesser.

À partir de cet instant, le sage sut que l'aigle avait toujours été à ses côtés, voulant sans doute, lui montrer sa gratitude. Il ne sut jamais ce qu'il advînt du lion, mais cela ne le préoccupa pas tant que cela. Il avait échappé au roi des animaux grâce au roi des oiseaux.

Il conta cette histoire à ses voisins, à ses amis, à ses clients, il la conta à qui voulait l'entendre : l'histoire d'amitié entre un homme et un aigle.

  Fad
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 197
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0285] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.