Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 17
Invisible : 0
Total : 18
Équipe de gestion
· In Poésie
13157 membres inscrits

Montréal: 25 mai 19:37:11
Paris: 26 mai 01:37:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Et toi, comment tu vas ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12248 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 mars à 06:46 Citer     Aller en bas de page

Le silence que tu m'imposes
Me plonge dans un gouffre qui se remplit des larmes que je verse.
Je vais finir noyée dans mon propre chagrin.

Et toi,
Comment vas-tu ?

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5590 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 mars à 07:16 Citer     Aller en bas de page

On ne dira jamais assez la vertu de l'oubli.
Crois-moi, c'est mieux, même si ça chauffe du côté du palpitant.
Enfin... si tu peux.

Courage Isa !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
518 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 8 mars à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Maschoune, j'ai une (petite) bouée ... autour du ventre, au cas où ...

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
195 poèmes Liste
2638 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 mars à 10:06 Citer     Aller en bas de page

Pour répondre à ta question et essayer de te faire sourire, juste un peu... " Moi, ça va ! "

Toi, par contre, il faut que tu remontes la pente ! Courage Isabelle, écrit, soulage ta peine par les mots et puise dans les commentaires un peu de force. Je te dis ça car tu sais, souvent tous ces témoignages, même virtuels m'ont bien aidée à briser le silence autour !

Je t'embrasse bien fort. Prends soin de toi...



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
552 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2019
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 8 mars à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Moi ça va et toi?
J'espère que tu sais nager!

(Dans la suite de Mawringhe)

  gattopardo
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16329 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 mars à 12:07 Citer     Aller en bas de page

si peu de mots
mais énorme émotion

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 mars à 15:02 Citer     Aller en bas de page

MASCHOUNE, ressaisis toi, tu ne peux pleurer ainsi, tes larmes finiront par se tarrir, je l'espère de tout coeur.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12248 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mars à 02:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous 6 IN POESIE, LUCAS, MAWR, GATTOPARDO, MIDO et ODE pour vos messages réconfortants

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
245 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mars à 06:27 Citer     Aller en bas de page

C'est court et c'est beau comme une larme qui coule sur ta joue. Je la vois, je la dis, je la bois. Juste pour t'apaiser, te redonner courage, parce que, à l'automne de ma vie, je ne souhaite pas la douleur des autres. Je voudrais l'emporter avec moi, l'effacer.
Filiquier

  TF
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5590 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mars à 06:32
Modifié:  9 mars à 06:33 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Citation de Lucas
Maschoune, j'ai une (petite) bouée ... autour du ventre, au cas où ...



Alors là mort de rire.
C’est clair que Maschoune n’en a pas.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
441 poèmes Liste
14047 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mars à 06:48 Citer     Aller en bas de page

Un poème court mais qui en dit beaucoup.

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mars à 06:52 Citer     Aller en bas de page

Ton poème parle de noyade (en soi soi-même), et quand l'on commence à se noyer, garder la tête inclinée vers le ciel, histoire de ne pas rater une belle "bouée"

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mars à 06:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
On ne dira jamais assez la vertu de l'oubli.
Crois-moi, c'est mieux, même si ça chauffe du côté du palpitant.
Enfin... si tu peux.

Courage Isa !

Bizzz JB



Je crois que l'oubli est impossible... plutôt l acceptation, ce qui est tjs un chemin très difficile, car pour ça il faut abandonner des choses en soi, en premier.... et voir que tout est dans sa propre raison....
Dur dur mais....
Voilà ce que ça m'inspire...

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12248 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mars à 14:45 Citer     Aller en bas de page

FILIQUIER, re-JB, ADAMANTINE, ARGYNNE APHRODITE... Merci à vous pour vos interventions ici...

P.S. : JB

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5404 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 11 mars à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Malgré le chagrin et malgré tout...
S'intéresser tout de même à l'autre

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12248 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 11 mars à 17:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lacase
Malgré le chagrin et malgré tout...
S'intéresser tout de même à l'autre



Ben oui Lacase, ça reste un peu de moi...

Merci pour ton passage ici

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
300 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 13 mars à 02:16 Citer     Aller en bas de page

Un condensé d'émotions :que de sentiments exprimés en si peu de mots

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12248 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 mars à 02:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Errant
Un condensé d'émotions :que de sentiments exprimés en si peu de mots



Merci Errant de ton passage par ici

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1211 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
30 avril
  Publié: 7 avr à 19:20 Citer     Aller en bas de page

Maschoune,
Votre poème concis,en dit pourtant très long.Je comprends votre chagrin mais il faut faire des efforts pour sortir du gouffre et essuyer vos larmes, les remplacer si possible par un sourire.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12248 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 avr à 01:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Flora Lynn
Maschoune,
Votre poème concis,en dit pourtant très long.Je comprends votre chagrin mais il faut faire des efforts pour sortir du gouffre et essuyer vos larmes, les remplacer si possible par un sourire.
Amitiés sincères



Merci Flora Lynn de votre sollicitude

Prenez soin de vous et de vos proches !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1282 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 17 avr à 11:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Pour répondre à ta question et essayer de te faire sourire, juste un peu... " Moi, ça va ! "

Toi, par contre, il faut que tu remontes la pente ! Courage Isabelle, écrit, soulage ta peine par les mots et puise dans les commentaires un peu de force.



J'abonde dans le même sens que Mawringhe ... ayant pensé aussi à te répondre par l'affirmative, juste pour faire une blagounette. Lâche pas

  🌷
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 449
Réponses: 21
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0804] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.