Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 34
Invisible : 1
Total : 37
· NOMAL' SLAND · ori
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:39:42
Paris: 17 oct 00:39:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2019 (S3)_Et que cela soit écrit :: Look saur... j'abhorre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
535 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 15 juil à 06:47
Modifié:  16 juil à 06:38 par Amanda
Citer     Aller en bas de page


LOOK SAUR... J'ABHORRE


J’ai encor pas mal de temps
Avant d’noter noir sur blanc
C’qui sera, peut-être un soir,
Le brouillon de mes mémoires.
Mais y’a des chos’ que l’on hait,
Qui vous donnent des nausées
Et les conserver en soi
Finit par vous bouffer l'foie.
Soucieuse de ma santé
Je vais tout vous révéler
Et que cela soit écrit
Plus tard, dans ma biographie
Je m’en bas bien le clito
Et au diable les conauds.

J’abhorre:
Les moules "des cons gelés",
Les nones privées de pets,
Les rognons blancs sans leur jus,
Le cresson et le tofu,
Les cookies jarring ¤ étrons,
Qui vous prennent pour des cons
Mais on sait bien ce qu’ils sont
Avec leurs pseudos bidons
Ils s’la jouent façon zorro,
Ce ne sont que des zéros,
Les "copains" les faux amis
Qui veulent jouer les psy
En recherchant sans raison
Un motif une raison
Pouvant ainsi justifier
De ne se pas croire aimés,
Les bobos à bicyclette,
Le machos et leur quéquette,
Les enragés quels qu’ils soient
Qui font flèche de tout bois,
Des végans qui incendient
Pour le fun les boucheries,
Les féministes fanas
Harcelant Bertrand Cantat,
Les bigotes et bigots
Qui psalmodient un credo
Après avoir, à confesse,
Décrit leurs parties de fesse
À des curés pédophiles
Se foutant des évangiles
Et abusant de minots
Qui n’osent pas dire un mot,
Les caviardeurs ¤ de tous bords
Qui censurent sans remords
Inventant de faux prétextes
Pour n’pas éditer un texte
Mais publient, par copinage,
Un truc nul de six cents pages,
Les vieux beaux et leurs minettes
Excitant leur clarinette
Faisant croire à ces débris
Que ce sont des dieux au lit,
Les gigolas ¤, gigolos,
Ainsi que les vieilles peaux
Qui n’veul’ pas laisser la place
Afin que jeunesse passe,
Les quidams qui se la pètent
Se prenant pour des esthètes
Possédant la science infuse
Mais ne sont que tristes buses
Toujours prêts à vous occire
Si on ne les fait reluire,
Vous accusant d’être envieuse
Aigrie jalouse et chieuse,
Souffrant d’un manque d’idées
Cause aux neurones ruinés,
Qu’un mal de reconnaissance
Vous lamine en permanence
Vous poussant à provoquer
Le gens bien normalisés
Fourmillant sur la planète.

Je sais bien que les gogos
Vont dégoiser dans mon dos.
Après avoir lu tout ça
Ils en feront leurs choux gras
Mais je suis bien dans ma tête
Dans mon cœur et dans mon corps,
J’emmerde tous ces pécores
Et si cela les chagrine
Qu’ils se prennent une aspirine

AMANDA SMITH SKINNER


¤ Cookies jarring (N'a pas d'équivalence en français): Sur le Net, et en particuliers sur les réseaux sociaux, il s’agit, d’un ou plusieurs comptes avec différents pseudos, créés par un même membre pour qu’ils servent de "roue de secours" à son compte officiel (coms élogieux, like, soutien, défenseur, etc)
¤ Caviardeur: Néologisme du verbe caviarder (censurer)
¤ Gigola: Jeune garçonne acceptant les "cadeaux" de vieilles peaux friquées en manque d'affection (voir le film de Laure Charpentier avec Lou Doillon et Thierry Lhermitte)

 
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 15 juil à 14:15 Citer     Aller en bas de page

C'est sûr, si tu continues à te vendre de cette manière, promo ou pas, dédicace ou pas, moi je te l'achète ta bio! Alors!!!

(PS: Idem merci pour le MP)






















 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
664 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 15 juil à 16:35
Modifié:  15 juil à 16:37 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Amanda,
Difficile de ne pas se retrouver dans au moins une de tes lignes ...
Mais l'important, n'est-ce pas que tu saches te préserver de la haine ?

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 16 juil à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Voilà une liste qui devait sortir.
Furieuse inspiration bien sur le thème.

Surtout ne coupe pas le son...

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
535 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 juil à 06:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de Franck
C'est sûr, si tu continues à te vendre de cette manière, promo ou pas, dédicace ou pas, moi je te l'achète ta bio! Alors!!!

(PS: Idem merci pour le MP)


Alors, il va te falloir attendre un bon moment

5 U

Citation de Chlamys
Bonjour Amanda,
Difficile de ne pas se retrouver dans au moins une de tes lignes ...
Mais l'important, n'est-ce pas que tu saches te préserver de la haine ?


...Je ne sais pas pour les autres, mais si tu le dis.
Pour me préserver, t'inquiète. Quand ça commence à bouillir, je fait du riz à l'étouffé.

5 U pour le com, c'est sympa

Citation de Lacase
Voilà une liste qui devait sortir.
Furieuse inspiration bien sur le thème.

Surtout ne coupe pas le son...


...et encore, je me suis autocensurée.
Pour le son j'ai même pas l'intention de mettre en sourdine; mais tu serais surpris de savoir ce que j'écoute.

5 U

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 247
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0274] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.