Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 192
Invisible : 1
Total : 198
· Crikee · LE PASSANT · Tychilios · Jean-Louis · AllantVers
13275 membres inscrits

Montréal: 19 oct 17:07:20
Paris: 19 oct 23:07:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: tri ce test Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 3 sept à 04:17
Modifié:  4 sept à 01:53 par samamuse
Citer     Aller en bas de page

Du triste tout naît.
Sans trop s’alarmer.
Où la larme naît,
Sans trop blafarder.

Nuageux, je pleur.
En pluie d’arrosé,
Regarde les fleurs,
Douchées de rosée.

Sois triste débit,
Visage des faits,
Tristesse de vie,
Vois-tu les effets.


Eau de tri ce test.
Bien sûr ce n’est pas marrant,
Laisse le mouchoir.
(Laid ce mou, choir)

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
720 poèmes Liste
15371 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 3 sept à 07:04 Citer     Aller en bas de page

Cher Sam, tant de "perfection" pour une tristesse laide et décourageante...
Les mots, nous avons juste les mots et je les laisse ici pour te dire que ta tristesse me touche, je la comprends
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
23588 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 3 sept à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Du tristounet
Où l'alarme naît

Nu âge peur
Visage des fées
Doux chais de rosé
Vois tu lésés faits

ODE, trie ce test ( c'est fait)
Bien sûr ce n'est pas Marans ( en Charente -Maritime
Laid se mouche, choir

On fait ce qu'on peut
Triste est-ce passager?
Bisous ODE 31 - 17

  OM
Sysy


Carpe Diem/Dans nos veines le sang circule bon trésor. Verlaine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
420 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2016
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 3 sept à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Samamuse,
J’aime beaucoup ce poème triste !
Moi aussi la tristesse me touche.
Quoi qu’il en soit c’est beau comme tout.

Merci pour ce fameux partage. 🥰

Sysy 😘

  🌻 Se tourner toujours du côté du Soleil
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 sept à 16:56 Citer     Aller en bas de page

J'aime cette tristesse si inspirante , pourvu qu'elle ne perdure pas !

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 5 sept à 03:59 Citer     Aller en bas de page

oh ERRANT, avec une pointe d'humour, la tristesse semble comme la solitude, elles ont des profondeurs.
tu connais la porteuse d'eau, avec ses deux seaux, dont celui de droite plus grand est percé, arrosant les fleurs qui bordent le chemin du retour.
tristesse et solitude pour le seau de gauche, qui se sent si peu utile.

 
PierreCell


Coeur Orphelin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
46 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 8 sept à 11:07 Citer     Aller en bas de page

... j'aime.

  Lorsque j'hésite, je me rappelle: « Timide est mort »
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 13 sept à 07:35 Citer     Aller en bas de page

merci PIERRE

 
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1059 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 15 sept à 08:19 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Sam,

La tristesse, parfois et même souvent, suinte de nos maux comme certains murs transpirent sous la torride chaleur. Bien sur, il faut aimer aussi la solitude sa grande sœur...Et transpirer fait tomber la fièvre de l'être et redonne vigueur à notre corps retrouvant son entrain.
Ne t'inquiète pas je vais bien. Juste un peu de lassitude, c'est tout.

Amicalement.
JMJ

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 17 sept à 03:30 Citer     Aller en bas de page

sois le bien venu au club.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 203
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0290] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.