Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 391
Invisible : 0
Total : 392
· Flora Lynn
13119 membres inscrits

Montréal: 17 févr 21:10:16
Paris: 18 févr 03:10:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2019 (S3)_Et que cela soit écrit :: Que valent les paroles ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
2195 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 février
  Publié: 15 juil 2019 à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Et que cela soit écrit !

Car volent les paroles...
Pourtant il fut un temps
Où la poignée de main,
Valait plus que des mots
Sur un vieux parchemin.

L'homme scellait un pacte,
Il n'était pas parjure,
La confiance régnait
Et les mots entendus,
Jamais ne trahissaient.

De nos jours, terminé,
Car tout doit-être acté.
Et ce faisant encore,
Mauvaise foi déborde,
Reniant les propos,

Vous prenant pour un fou !
Dans ce monde insensé,
Qui n'a plus de mesure,
Pour mieux se protéger,
Ne restent que les mots !

A une condition...
Que cela soit écrit
Et bien entériné.
C'est l'unique manière
De mieux se préserver !

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
292 poèmes Liste
5280 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 février
  Publié: 15 juil 2019 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème d'opinion mais c'est tellement vrai tout ce que tu dis !
bisous
Yvon

  YD
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
2195 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 février
  Publié: 15 juil 2019 à 15:30 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Yvon

Certes, mon opinion... mais qui reste dans le thème, puisque comme je l'annonce au départ, sans que ce soit le titre de mon poème cité plus haut, " Et que cela soit écrit ! "... donc, j'écris ! Je suis cet ordre en bonne élève

Après, tu me connais un peu, l'ordre, je " le désordre " en le respectant, c'est écrit !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
834 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 15 juil 2019 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Que de paperasse pour sceller une promesse alors que suffirait une poignée de mains.
C'est bien vu

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
1195 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
14 février
  Publié: 16 juil 2019 à 02:12 Citer     Aller en bas de page

Je suis d'accord. Je signe où? En bas à droite?

  SHElene
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
2195 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 février
  Publié: 16 juil 2019 à 02:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mesdemoiselles,

Terme qui soit disant ne doit plus être usité, c'est Madame à présent... mais moi je m'en fiche, ça fait plus d'jeune !

- Chlamys, je suis tout à fait d'accord avec toi, donc consigné ! Tu vois, c'est écrit !

- SHElene, oh toi, taquine que tu es ! Signe, en bas, à droite ou à gauche, là où il te plaira... T'es d'ac, c'est le principal, noté !

Bonne journée à vous deux.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
5197 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
17 février
  Publié: 16 juil 2019 à 06:20 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que partout on signe et s'engage pour mieux dégager la responsabilité de l'autre.
Bien vu !

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
2195 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 février
  Publié: 16 juil 2019 à 07:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lacase

Et oui, monde de paperasse, de prêteurs de parapluies un jour de grand soleil ! Bref, un monde où si tu n'as besoin de rien, tu es le bien venu et... si tu as besoin de quelque chose, montre "patte blanche", signe cinquante kilos de papiers devant notaire ! Ça c'est une belle preuve... d'enrichissement pour ces "pauvres gens ! "
Merci de ton passage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
680 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
17 février
  Publié: 16 juil 2019 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

Et pourtant, quelques fois la paperasse on s'en tamponne

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
2195 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 février
  Publié: 16 juil 2019 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fried

Tu as raison, et je rajouterai on LA tamponne... pour qu'elle soit plus vraie !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
228 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
1er février
  Publié: 17 juil 2019 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

"Un acte vaut cinq dires..." enfin c'est ce que disait Henri IV je crois, et c'est un peu beaucoup ma philosophie des choses suivant les situations et les circonstances "car volent les paroles..."

La fin de ton texte m'a fait repensé à un écrit de Christian Bobin qui disait, je cite:
"La parole est une denrée périssable, éphémère. Elle se teinte de toutes les circonstances de son apparition. Les mêmes mots, prononcés dans des lieux différents, ne sont pas les mêmes mots. "

Mawr, un texte vrai que j'ai aimé médité...

A+ Prends soin de toi.



















 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
2195 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 février
  Publié: 17 juil 2019 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Franck

Cela va s'en dire, ton passage me fait très plaisir ainsi que ton commentaire ! Et oui, que veux-tu, je suis de la vieille école et si je donne ma parole, je ne me rétracte jamais.

Quelquefois d'ailleurs, ça m'a coûté cher de faire trop confiance aux gens. Je les voie à mon image et dans mon esprit, il n'y a pas de méchanceté ni de calculs, c'est ainsi.

Quant à la citation de Bobin, elle est très juste car les mêmes mots prononcés dans un contexte différent ne semblent avoir ni la même teneur, ni la même valeur... C'est une curiosité, qui je l'ai remarqué, te fais poser la question : " Suis-je gaga ? " car quand tu dis quelque chose sans arrière pensée, ici ou ailleurs, c'est égal ! Mais il faut croire que non !

Puis il y a ceux qui ont l'art de faire passer les autres pour des cons en soutenant que tu n'as jamais dit ceci ou cela et là... ça me gonfle ! Pardonne moi l'expression mais il n'y en a pas d'autre.

Ravie si tu as médité sur ces valeurs anciennes !

Prends soin de toi également, plein de

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 307
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0587] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.