Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 14
13242 membres inscrits

Montréal: 1er déc 21:34:20
Paris: 2 déc 03:34:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Choux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1657 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 12 nov à 12:32 Citer     Aller en bas de page

Choux


Le ciel est lourd de pluie
Et ce soir il grapille la lumière
Qui déjà se fait rare en novembre
Restent quelques lueurs vacillantes
Dans les cimetières fleuris de chrysanthèmes
… Drôles de fleurs pour dire je t’aime.

Dans les allées gravillonnées
Me reviennent en mémoire
Des images heureuses de Vous
Je suis là avec mon pot et son chou
Comme une plaisanterie déplacée
Dans ce lieu où il est plus commun de pleurer

C’était votre petit nom respectif
« Chou », amour complice et croquant
Qui ne s’est pas flétri au fil du temps
Sur le marbre vos prénoms réunis
Un angelot, quelques bruyères
Et le silence comme ami.

Vous me manquez souvent
Mes très chers grands parents.

  SHElene
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
805 poèmes Liste
22826 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 12 nov à 13:18 Citer     Aller en bas de page

c'est touchant et chou.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
799 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 12 nov à 17:39 Citer     Aller en bas de page


Toujours beaucoup de douceur, dans tes poèmes...

  MariePaule
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1749 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 13 nov à 05:54 Citer     Aller en bas de page

C’est vraiment chou cet hommage plein de douceur au souvenir tendre
Bonne journée ShElene

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
6022 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 13 nov à 08:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour SHElene
J’aime cette tendresse qui affleure,
A fleur de peau à fleurs de tombes
Amicalement

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 13 nov à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Un très joli hommage.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4798 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 14 nov à 03:40 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hélène,

Simple et émouvante poésie qui vient fleurir le souvenir.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
1111 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 14 nov à 08:36 Citer     Aller en bas de page


Bonjour SHelene,

Un poème qui ne laisse pas indifférent et qui fouille la mémoire de qui a eu de très chers grand-parents aimés.

Bien amicalement.
JMJ

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18618 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 14 nov à 08:55
Modifié:  14 nov à 08:56 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Un texte émouvant, un pèlerinage vers ses souvenirs
C'est une chance d'avoir eu une telle relation avec ses grands parents

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16725 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 14 nov à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Émouvant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
23820 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 14 nov à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Cela m'a beaucoup émue, tes mots sont empreints de tendresse et de douceur pour des personnes tant aimées.
Bises MYO
ODE 31 - 17

  OM
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
4266 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 14 nov à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Le souvenir prend quelquefois des formes étranges et variées ...
mais il est toujours unique dans le cœur de celui qui les fait vivre.

Un très bel hommage.

Myo


PS: Je pense qu'Ode a fait une petite erreur d'aiguillage ;-)

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
399 poèmes Liste
4400 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 15 nov à 01:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour SHElene,
il est chou ...ette ton poème, bel hommage !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
BORZEK Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
69 commentaires
Membre depuis
15 novembre
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 15 nov à 05:11 Citer     Aller en bas de page

Quels tendres souvenirs...

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1657 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 15 nov à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous, Aude, Marie-Paule, Pieds-enVERS, Rimarien, Chlamys, Jean-Louis, Jacques-Marie, Vinie, Mido Ben, Ode, Myo, Pichardin et BORZEK,

J'ai eu le bonheur d'avoir des grands-parents très unis et aimants, qui sont partis presque ensemble, à un mois près, ne sachant vivre l'un sans l'autre. Cela fait plus de dix ans.
Cette année, je leur ai "apporté" ce chou en poème, n'ayant pas eu l'occasion de me rendre sur leur tombe.

Très touchée par votre présence. C'est CHOUette!

  SHElene
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 175
Réponses: 14
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0368] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.