Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 55
Invisible : 1
Total : 60
· Aude Doiderose · Jean-Louis · Mariano-Shing · In Poésie
12909 membres inscrits

Montréal: 24 avr 14:57:12
Paris: 24 avr 20:57:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Éternelle naissance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
3237 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 5 jan 2016 à 14:16 Citer     Aller en bas de page



Éternelle naissance


Car il est des chemins que l’on prend par mégarde
Sans n’en connaître rien de leurs nombreux détours
Mais où l’on va confiant sans songer aux retours
Comme l’enfant curieux du printemps qu’il regarde.

Bien malgré les efforts, l’enjeu de l’inconnu,
C’est en osant parfois qu’on découvre l’ivresse
D’un sentiment perdu, un reflet de jeunesse,
Qui porte le plus beau mystère méconnu.

La source de l’espoir ne porte pas de signe,
Délivrée de l’instant, subtile vibration,
Elle nous ouvre grand la voie de l’émotion
Pour une rédemption que notre âme désigne.

Sans crainte, nous cueillons à ce puits découvert,
L’ardeur qui nous soustrait d’un sommeil trop coupable
Où nous avions bercé un vieux songe improbable
Et nous éclaire enfin tel un grimoire ouvert.

Car ce n’est pas le but qui fait la connaissance,
Ni le temps effacé, ni même le pouvoir,
Ce qui nous tient debout et nous pousse à savoir
Est promesse du cœur, éternelle naissance.



5 Janvier 2016

 
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
10220 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 5 jan 2016 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Merci.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
ΛsρhyX


S'entailler du monde...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
127 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 5 jan 2016 à 15:04 Citer     Aller en bas de page


De la sagesse...

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
6811 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 6 jan 2016 à 05:51 Citer     Aller en bas de page

Superbe ! Ton poème se lit avec une fluidité époustouflante

Merci à toi

  ISABELLE
Trist@nic


Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu es capable...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2008
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 avr 2016 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Myo,

Quel dommage que la plume soit restée sèche si longtemps....

Il y a dans ce Poème de belles espérances, des pensées positives qui ne demandent qu'à germer au Printemps de la Poésie !

"C’est en osant parfois qu’on découvre l’ivresse..."

Auquel j'ajouterais : "le Bonheur c'est le chemin..." ou " Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages "

Bonne fin d'AM

Ttc

  Léo
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 557
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0337] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.