Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· Filiquier · Elisa
13265 membres inscrits

Montréal: 19 oct 01:49:05
Paris: 19 oct 07:49:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ô cage ! Ô ces barreaux ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Vincendix

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2015
Dernière connexion
21 novembre 2016
  Publié: 10 févr 2016 à 03:02 Citer     Aller en bas de page



Ô cage ! Ô ces barreaux ! Ô quelle vilénie !
Qu’ai-je donc accompli pour tant d’acrimonie ?
Je ne suis qu’un oiseau, pacifique, innocent,
Me voici en prison à peine adolescent.

Mon chant mélodieux qui ravit et enivre,
Ce chant qui me permet dans ce lieu de survivre,
Tant de fois écouté dans ma grande forêt,
Entre ces quatre murs n’a plus aucun attrait.

Ô cruel souvenir de ma gloire perdue,
De cette liberté bien souvent défendue,
Au diable ces humains, ces êtres sans honneur,
Venus me capturer, détruisant mon bonheur.

Pourquoi me condamner à vivre l’esclavage,
Pour avoir le plaisir d’entendre mon ramage ?
J’étais encor meilleur dans mon pays natal,
Sous les rayons ardents d’un soleil tropical.

Retrouverai-je un jour la jungle de l’Afrique,
Loin de cet horizon désuet, archaïque,
De cet appartement qui sent le bois ciré,
Loin de ce papier peint affreux, décoloré.

Je ne sais plus voler, maintenant je sautille,
De perchoir en perchoir aux barreaux de la grille,
Je n’ai plus de ressort, je suis devenu mou,
Qui viendra me sauver en me tordant le cou !


 
chehrazad
Impossible d'afficher l'image
espérer c'est vivre . Textes protégés par copyright n° 00053383.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
339 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2013
Dernière connexion
23 mai 2017
  Publié: 10 févr 2016 à 06:30 Citer     Aller en bas de page

Vincendix J'ai un oiseau en cage... Il m'arrive de percevoir sa tristesse mais il ne survivra pas dehors, il est né en cage

  Always on my mind.
Elodie Daraut

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
620 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 10 févr 2016 à 07:21
Modifié:  10 févr 2016 à 07:22 par Elodie Daraut
Citer     Aller en bas de page

merci,

pour tous ces oiseaux braconnés à bornéo ou ailleurs, tous ces nouveaux animaux de compagnies qu'on voit ternir puis mourir dans leurs cages et qui n'ont rien à y faire !

  ⠨⠺⠓⠕ ⠙⠑⠑⠍
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 10 févr 2016 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Je combats et je milite contre tous ces trafics d'animaux, pauvres oiseaux qui ont le ciel, les forêts, les bois pour paradis et dont on offre un enfer. La lutte est difficile pour arrêter tous ces trafiquants et tous ces demandeurs...
Merci pour ce très beau et émouvant poème.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15663 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 févr 2016 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

l'humain
a la mauvaise faculté
de vouloir toujours nuire
même a la liberté des animaux
très beau texte
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Dominique B
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2016
Dernière connexion
7 janvier 2017
  Publié: 11 févr 2016 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Vincendix,
c'est très pertinent ce que vous écrivez.
Aucun animal ne devrait être enfermé! Que dire des zoo, alors? prison à ciel ouvert?
Et les populations parquées dans des réserves!!!
Homo Sapiens S. a la manie de mettre sous cloche ce qui reste après destruction, la manie des archives, du stockage... mais il en oublie sa nature originelle: nous sommes tous les atomes du Cosmos.

  Dominique B.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 573
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1862] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.