Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 64
Invisible : 0
Total : 64
13285 membres inscrits

Montréal: 18 jan 18:38:29
Paris: 19 jan 00:38:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les années s'endorment Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 13 févr 2016 à 02:51 Citer     Aller en bas de page

Les années s'endorment



Les trotteuses ont fini, perdues dans un galop,
Offrant un silence aux masses égarées
Dans l'impertinence des années dévoyées
Et les secondes rient devant ce renouveau.

Des aiguilles sans chas vont trouver le passage
Dans les pixels dorés des cadrans argentés,
Où les tics allégés ont le tact borné
De minutes sans joie arborant leur âge.

Des petits bouts de temps aux éclats obscurcis
Qui glissent sans cesse dans des couloirs sombres,
Prenant la vitesse qui fera de l'ombre
Aux heures, ces instants qui deviendront ternis.

Les journées s'éveillent, les ans vont s'endormir
En des jolis berceaux qui donnent son terme,
A la vie en morceaux, dénuée de je t'aime,
Au coucher du soleil amenant à mourir.



  ODH MAD
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
731 poèmes Liste
15648 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 13 févr 2016 à 02:56 Citer     Aller en bas de page

Des aiguilles sans chas vont trouver le passage
Dans les pixels dorés des cadrans argentés,
Où les tics allégés ont le tact borné
De minutes sans joie arborant leur âge.

Des petits bouts de temps aux éclats obscurcis
Qui glissent sans cesse dans des couloirs sombres,
Prenant la vitesse qui fera de l'ombre
Aux heures, ces instants qui deviendront ternis.


Un tic tac que je connais si bien dernièrement , cher Olivier , et toi tu sais le dire avec des images qui illustrent à merveille la joie cachée (disparue ?) malgré notre envie de la gâter

Superbe !



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
669 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 13 févr 2016 à 09:36 Citer     Aller en bas de page

Poème parfait, j'aime le tout de ces années qui s'endorment dans la tombe des esprits recouvert du linceul des cœurs sans se soucier des heures.
Fleur

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
3054 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 14 févr 2016 à 04:37
Modifié:  15 févr 2016 à 19:05 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Coldasice.

J'ai beaucoup aimé ton poème pour ces images très poétiques et ce thème très bien écrit "sur le temps qui passe".
J'ai une petite préférence pour les deux premières strophes que je trouve excellente ; facile à lire, sans hésitation ;
C'est un vrai bonheur de poésie ; un peu comme un rêve ... sous l'édredon.

Bonne journée
Cidnos

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24044 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 14 févr 2016 à 08:30 Citer     Aller en bas de page

Un bien agréable écrit, il est facile de remonter la pendule, mais pas le temps, dommage.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 25 févr 2016 à 01:56 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre passage dans ces lignes

  ODH MAD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 844
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0261] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.