Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 60
Invisible : 0
Total : 60
13121 membres inscrits

Montréal: 20 nov 10:35:46
Paris: 20 nov 16:35:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Germaine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
624 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 16 juil à 13:00
Modifié:  17 juil à 01:09 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Germaine.

Personnages : Germaine, Lo ma femme, moi même, le couple Bernard et Isabelle Verdonk, le couple Suzanne et Albert ainsi que leurs vaches.

Germaine est fille de la campagne et de la forêt, petite fille de bûcherons.
Ma relation avec Germaine a commencé bien avant que ma femme en tombe amoureuse. J’ai connu les Parents de Germaine plus tard quand ma femme me les a présentés. Germaine ne laisse pas indifférent, dans la région de Reims à Epernay, tout le monde connaît Germaine.

La première fois que je suis allé au village de Germaine, je n’étais qu’un gamin, un adolescent, un jeune scout qui allait camper dans la forêt près de la ferme des bœufs. Je me souviens de notre chef qui nous enseignait à vivre auprès de la nature, des jeux d’approche dans la nuit noire et humide de la forêt. C'est lors de ce jeu que j'ai gagné le coeur de Germaine, vous imaginez à tâton dans le noir ? Germaine et moi ça a commencé comme ça.

Je me souviens de ces petits matins givrés où l’on allait en short se laver dans l’abreuvoir de la ferme des bœufs. On était toujours bien accueilli par Bernard et Isabelle Verdonk. Bernard, grand et costaud comme un ours, avait la voix grave de Philippe Noiret. À la ferme des bœufs, il n’y avait plus de vaches mais quelques moutons et un élevage de cochons.

Ce n’est que des années plus tard et avant que je fasse sa connaissance que ma femme est devenue institutrice au village de Germaine. Sa première classe pour ses vingt ans, ce fut une classe unique où elle accueillait les petits et les grands, les enfants de Germaine et ceux de Bernard et Isabelle.

Je crois que ce n’est que peu avant que l’on se marie que Lo, m’a révélé qu’elle avait aimé et vécu dans le village de Germaine. Elle m’avait dit j’ai deux autres familles là-bas, c’est la famille Verdonk à la ferme des bœufs et la famille des Parents de Germaine. Une Belle, coïncidence, mais ici en province le monde est petit.

On y est allé ensemble, main dans la main, la ferme des bœufs était devenue ferme auberge. Lo m’a montré que je ne connaissais pas tout de Germaine. Elle m’a fait découvrir et visiter le musée des bûcherons, dans la rue derrière, à côté du vieux lavoir, la mairie-école où elle logeait et faisait classe. Tout près, la ferme des Parents de Germaine n’avait pas changé, on les a salués, j'ai fait la bise à Clarisse, les trois autres filles d'Albert et Suzanne Parents s’appelaient : Rosa, Marguerite et Lola. Albert qui venait de les traire et nous a proposé un bon verre de leur lait encore tout chaud et crémeux.

 
erd

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
195 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 17 juil à 02:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour !

Une nouvelle difficile à commenter. Car la fin, bien que n'en ayant qu'un, se termine pour moi en "trois points de suspension". C'est ce passage qui me rend perplexe.

Citation de Fried
Ma relation avec Germaine a commencé bien avant que ma femme en tombe amoureuse.


Et je ne voudrais pas en tirer de fausses conclusions. Alors ? Qu'en est-il ? Serait-il possible de raccrocher à ce texte un paragraphe final ?

  ...
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
624 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 17 juil à 06:14
Modifié:  17 juil à 06:20 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Hello Cerdick merci pour ta lecture
C'est volontairement pas très clair et il faut lire entre les lignes.
Qui est Germaine ou qu'est-ce que Germaine, cette fille de la forêt ?
Nom du site

 
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
24 mai
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 17 juil à 18:30 Citer     Aller en bas de page



Fried, c'est sympa de me faire découvrir Germaine dans une très belle région de France, j'ai apprécié tout autant que le lait crémeux dès la traite, que de bons souvenirs délectables.
Merci pour ce joli moment heureux aussi touchant.
A bientôt ...

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
erd

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
195 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 18 juil à 02:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour !

Pas très sympa, m'sieur "Fried" ! Nous laisser patauger dans ce melting-pot brassant "Lo", "Bernard", "Isabelle", "Suzanne", "Albert" et le "49° 06′ 55″ nord, 4° 01′ 52″ est".
Mais qui aurait l'idée de chercher un m'sieur "Fried" dans la liste des communes françaises. Hein ? Je pose la question.

  ...
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
624 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 18 juil à 04:31
Modifié:  18 juil à 04:34 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Ah ah, Cerdick, là aussi j'ai brouillé les pistes, cherche Friedland sur Wikipedia. Je suis du pays de la paix.
Hello Lian merci pour ta lecture et ton appréciation, amitié, Francis

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 298
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0343] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.