Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 802
Invisible : 0
Total : 804
· MonCielEstCrypté · Andesine
13161 membres inscrits

Montréal: 11 déc 20:57:06
Paris: 12 déc 02:57:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Une nouvelle pour l'été 2019 :: Le comité de lecture Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
582 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 18 août à 07:23
Modifié:  18 août à 16:41 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

LE COMITE DE LECTURE

"La nuit était un peu saoule avec ces étoiles qui se faisaient filantes sous les coups d'épaule qu'elle me donnait lorsqu'elle voulait attirer mon attention. Je n'avais aucune idée de ce qu'elle tentait de me dire et ce n'était sûrement pas très important, mais je sentais son haleine baignée d'alcool qui se mêlait aux effluves fruités de son parfum aux notes enfantines.
Allongées à même le sol, sous les quelques arbres plantés là, nous avions déjà bien entamé la bouteille de vodka.
Sa main droite s'était "négligemment" invitée sous mon T.shirt et caressait mes seins pendant, que j'essayais de m'appliquer à confectionner, sur un miroir de poche, à l'aide d'une carte de visite plastifiée un rail de bicarbonate de sodium qui me permettrait de combattre mon ivresse naissante.

Mais, me retrouver là, assise avec Suzie, à la pointe de l’île de la Cité n’est que l’épilogue d’une aventure qui avait débutée quelques heures plus tôt."


Vous reconnaissez, bien sûr, les premières phrases de votre manuscrit que vous nous avez fait parvenir, à des fins d'impression et de diffusion.

Nous vous remercions pour la preuve de confiance que vous nous apportez en ayant choisi la maison d'édition sérieuse et compétente qu'est la nôtre.

Comme vous le savez, la décision finale de publication est du ressort de notre comité de lecture qui est très strict sur le respect de nos valeurs; valeurs partagées par l'ensemble de notre très fidèle clientèle.

Votre texte lui a donc été transmis et en voici ses conclusions.

Les sept membres qui la composent vous reconnaissent un talent certain en ce qui concerne l'écriture et la scénographie.
Ils ont apprécié le fait que, dés votre introduction, mettant en scène deux jeunes femmes aux mœurs libérées vous plongiez le lecteur dans une réalité qui est quotidienne et lui laissiez présager une histoire fascinante dans un langage décalé propre au milieu où évolue votre héroïne.

Cependant, soucieux de préserver l'éthique qui nous caractérise depuis la fondation, il y a maintenant 155 ans, des éditions Dugenou par notre bien aimé révérend père C. De Lavergemolle et la sensibilité de ceux et celles qui nous lisent, quatre d'entre eux regrettent:
- que vos héroïnes soient des adeptes de Sapho, donc, loin des standards familiaux que nous défendons. Nous aimerions que vous reconsidériez cette situation est les replaciez dans une relation plus normale de stricte amitié.
- que le vocabulaire des protagonistes soit, à trois ou quatre occasions, trop fleuri.
Ces passages risquant de heurter la délicatesse d'un certain nombre de nos très nombreux fidèles, et en particulier les plus jeunes, peu habitués au monde dans lequel se situe l'action, nous vous recommandons donc, de remplacer les couleurs rouge vif de votre tableau par des teintes roses pastel douces, plus accessibles et moins traumatisantes pour nos très sensibles brebis.

Par contre, nos sept sages sont unanimes sur certains paragraphes qui sont, à leur yeux, une véritable invitation à la débauche.
D'une part, des scènes de sexe peu conventionnels entre tribades ou regroupant jusqu'à cinq mâles pour une seule femelle y sont décrites de façon trop explicites et, d'autre part, les rapports de vos personnages vis à vis de la drogue qu'ils absorbent à l'identique des produits d'usage courant, comme, par exemple, le pain et le vin, est un véritable plaidoyer en faveur de la consommation de substances psycho-actives.

De ce fait, et nous sommes catégoriques là dessus, nous avons pris la décision de ne pas diffuser en l'état la totalité des passages incriminés.
Pour que cela soit possible, nous vous conseillons:
- soit de supprimer ces scènes,
- soit, si elles sont indispensables à l'avancée de l'action, d'être moins descriptive, et de les évoquer de manière plus suggestive par l'utilisation de métaphores, figures allégoriques ou catachrèses.
Dans le cas contraire, malgré toutes les qualités de narratrice que notre maison vous reconnait et la richesse documentaire de vos écrits, nous nous verrons obligés de refuser de vous publier.

Dans l'attente d'un manuscrit conforme à nos exigences, nous vous remercions de votre compréhension.

Madame Marina De La Pena-Jouhir,
Directrice de la communication,
Chargée de relations avec les auteurs,
Présidente du comité d'éthique.

AMANDA SMITH-SKINNER


Cette histoire est, bien sûr de la pure fiction. À part les deux premières phrases imposées, tout est issu de mes méninges. Alors, ceux qui croiraient reconnaître un personnage existant ou ayant vécu sont tout bonnement paranos.

Merci pour votre lecture.

4244 Caractères.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
706 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 18 août à 10:37
Modifié:  18 août à 10:39 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Tiens, c'est étrange, il m'avait semblé apercevoir, il y a quelque temps ici, une histoire assez glauque qui commençait sur l'Ile de la Cité ... J'ai dû la rêver !
De toutes façons, mon surmoi tout-puissant m'avait empêché de lire jusqu'au bout. Que veux-tu, je fais partie d'une autre génération - non des plus jeunes - qui s'offusque d'un rien. J'avais applaudi intérieurement à la disparition de ces lignes que je n'aurais su lire. J'ai ensuite brûlé un cierge et égrené tout un chapelet en remerciement secret au comité de lecture.
En tous cas, ton humour n'a pas fléchi.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4932 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 18 août à 16:42 Citer     Aller en bas de page

Excellent, en 687 mots ! Tu avais de quoi allonger la sauce...

Pena-Jouhir...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 19 août à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Amanda

4244 Caractères.


Hasard des chiffres, voilà qui me rappelle autre chose ... même si cela n'a rien à voir.
""A 2424-42-424-44-224-24-42-24, emprunte l'orthogonale....""

un texte qui, même fictif, est bien du même acabit que ce que les éditeurs envoient, privilégiant (presque) toujours l'aspect commercial à l'originalité de l'oeuvre.

Lucas

 
Akim

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
88 commentaires
Membre depuis
8 mai
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 19 août à 08:39 Citer     Aller en bas de page

Vu ce que doit contenir le manuscrit l'adresser à une maison d'édition dont l'éthique à été définie une bonne fois pour toute lors de sa création il y a 155 ans par un curé c'est pas la meilleure idée quand on connait la vitesse à laquelle la mentalité de Rome évolue

Je suis pas comme Chlamys je ne me réjouis pas quand la censure frappe un auteur et le glauque ne me gène j'aimerai bien lire ton original

 
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 19 août à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Je tiens à saluer la finesse "rétroactive" de ton texte qui au final en vaut bien 2... Ayant eu "l'exclu" de ton manuscrit, je préfére te répondre en MP pour les raisons que tu devines; à l'intérieur tout y est: edition, censure, mentalité... régale-toi!
























 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
582 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 26 août à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chlamys

Tiens, c'est étrange, il m'avait semblé apercevoir, il y a quelque temps ici, une histoire assez glauque qui commençait sur l'Ile de la Cité ... J'ai dû la rêver !
De toutes façons, mon surmoi tout-puissant m'avait empêché de lire jusqu'au bout. Que veux-tu, je fais partie d'une autre génération - non des plus jeunes - qui s'offusque d'un rien. J'avais applaudi intérieurement à la disparition de ces lignes que je n'aurais su lire. J'ai ensuite brûlé un cierge et égrené tout un chapelet en remerciement secret au comité de lecture.
En tous cas, ton humour n'a pas fléchi.


5 U pour la dernière phrase.
Pour le reste, que tu fasses partie "d'une génération qui s'offusque d'un rien" ou pas, est-ce une raison une raison pour applaudir la censure?
Quant au cierge et au chapelet c'était aussi les instruments alibis de Matthew Hopkins.

Citation de In Poésie
Excellent, en 687 mots ! Tu avais de quoi allonger la sauce...
Pena-Jouhir...
Bizzz JB


Tu sais, c'est pas forcément bon quand c'est long et puis, une sauce, quand elle a été rallongée elle est pas terrible
5 U

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
582 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 26 août à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lucas
Hasard des chiffres, voilà qui me rappelle autre chose ... même si cela n'a rien à voir.
""A 2424-42-424-44-224-24-42-24, emprunte l'orthogonale....""


Ouais Rien à voir et pis, les chiffres et moi....

Citation de Lucas
un texte qui, même fictif, est bien du même acabit que ce que les éditeurs envoient, privilégiant (presque) toujours l'aspect commercial à l'originalité de l'oeuvre.


T'as raison. Comme pour Houellebecq et Beigbeder dont les merdes rapportent un max à Gallimard, Grasset et Flammarion.
5U

Citation de Akim
Vu ce que doit contenir le manuscrit l'adresser à une maison d'édition dont l'éthique à été définie une bonne fois pour toute lors de sa création il y a 155 ans par un curé c'est pas la meilleure idée quand on connait la vitesse à laquelle la mentalité de Rome évolue


C'est sûr... Il contient

Citation de Akim
Je suis pas comme Chlamys je ne me réjouis pas quand la censure frappe un auteur et le glauque ne me gène j'aimerai bien lire ton original


Surveille tes MP, le facteur va passer.
5 U

Citation de Franck
Je tiens à saluer la finesse "rétroactive" de ton texte qui au final en vaut bien 2...


Finalement, ça sert à rien de se casser le cul à imaginer une histoire de 2500 mots, qui tienne debout et qu'est pas publiée alors qu'avec 3 fois moins de mots on peut en faire une qui décris une réalité et permet d'en imaginer une autre plus... ass aisonée.

Citation de Franck
Ayant eu "l'exclu" de ton manuscrit, je préfére te répondre en MP pour les raisons que tu devines; à l'intérieur tout y est: edition, censure, mentalité... régale-toi!


Bon j'vais voir mes MP
5 U

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 402
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0601] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.