Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 23
· Jake Warren
13246 membres inscrits

Montréal: 3 déc 18:19:58
Paris: 4 déc 00:19:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Précaire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4799 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 31 mars 2016 à 12:51
Modifié:  31 mars 2016 à 16:23 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Précaire

Voyageur exposé
Et fragile,
Délesté de territoires intimes
J'empoigne le flux et le reflux
Des jours, des nuits sans quête
Et conserve, bien enfermé
Dans mes mains,
Devenues inutiles, un peu
De l'étrange douceur
Qui me reste
De l'épaisseur du temps passé

Là où résidait l'esprit
La parole retranchée
Est un abandon de lumière,
Une alarme acérée
Au milieu des tourments.
À qui confier cette secrète présence ?

Maintenant le silence
M'accompagne,
Soudaine solitude
Dans la maison grise
Portes et fenêtres ouvertes.






  Poésie, la vie entière
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
668 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 31 mars 2016 à 14:37 Citer     Aller en bas de page

Ulm
j'ai beaucoup apprécié. Le final est que tout dans la vie est précaire. La preuve qui a t'il de plus précaire que la vie en elle même...
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4799 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 31 mars 2016 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fleur Improbable,

Je vous remercie pour votre lecture et l'expression de vos sentiments qui me réconfortent.
jean-louis

  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12651 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er avr 2016 à 01:30 Citer     Aller en bas de page

Jolies tournures pour dire la précarité de la vie et la solitude ...

Merci à toi.

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4799 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er avr 2016 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Léo, Isabelle,

C'est le résultat ( ou le constat) d'une réalité qui à été remise en cause.
Quant à y remédier...comme je le dis portes et fenêtres restent ouvertes.
Merci de me donner toujours votre sentiment

  Poésie, la vie entière
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16730 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er avr 2016 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4799 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er avr 2016 à 15:17 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Vénusia

Merci pour votre attention.
Je peux me retrouver démuni au milieu de tous, voyant peu le soleil et la lumière
avec cette joie qui m'échappe; seulement je reste capable de résister.
Amicalement
Belle soirée

  Poésie, la vie entière
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4799 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er avr 2016 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir mido ben

Merci pour votre fidèle lecture.
Amitiés

  Poésie, la vie entière
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
3596 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 3 avr 2016 à 14:48 Citer     Aller en bas de page

Un phrasé, une prière en soi...un repli, un répit viendra.
L'éphèmère conduit au renouveau...
J'ai aimé !

Amitiés

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4799 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 3 avr 2016 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir RiagalemArtem

Très juste votre réflexion. Merci de le me la donner en toute amitié.
jean-louis

  Poésie, la vie entière
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 4 mars 2017 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

Lorsque portes et fenêtres restent ouvertes, la brise, le soleil peuvent s'inviter à tout moment; la première chassant les odeurs de "renfermé" et le soleil apportant sa chaleureuse clarté...

Un régal de vous lire... Ce matin, j'avais besoin certainement de la douceur et de l'harmonie de vos mots..

Merci encore et toujours



V

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4799 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 5 mars 2017 à 04:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Varh
Lorsque portes et fenêtres restent ouvertes, la brise, le soleil peuvent s'inviter à tout moment; la première chassant les odeurs de "renfermé" et le soleil apportant sa chaleureuse clarté...

Un régal de vous lire... Ce matin, j'avais besoin certainement de la douceur et de l'harmonie de vos mots..

Merci encore et toujours



V



Bonjour Valérie,
Encore un texte pas gai de cette période. Nous sommes si complexes; mais vous me laissez un joli rayon de soleil.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1265
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Fil rouge (Autres)
Auteur : Danalore
(Autres)
Auteur :
Quand la nuit prend l'horizon (Tristes)
Auteur : Xenia
(Autres)
Auteur :
Ivresse ( acrostiche ) (Autres)
Auteur : ode3117
Ruine (Tristes)
Auteur : Mat89
Comme Ponto le chien d'hugo (Autres)
Auteur : ode3117
La joie par dessus tout (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Oppenheimer (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
Où est Kore ? (Autres)
Auteur : Galatea belga
Hisser les voiles (Autres)
Auteur : Cidnos

 

 
Cette page a été générée en [0,0293] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.