Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 26
· glycine · Enjoyment
13285 membres inscrits

Montréal: 18 jan 17:49:04
Paris: 18 jan 23:49:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L’empreinte de la raison Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 8 avr 2016 à 04:34 Citer     Aller en bas de page

L’empreinte de la raison

(La gifle)




La raison a claqué, laissant son empreinte
Sur une joue éteinte qui ne sait plus aimer.
Des années de feintes, des pensées défuntes,
La raison a craqué, elle se sent fatiguée.

Se sont évaporées, les caresses du début,
Abandonnant la place aux gifles assassines,
Des gestes de dépit d'un sentiment vaincu,
Les restes de colère quand la rancœur mine.

Le souffle de la glace deviendra imposant.
Il crachera au temps, ses sourires de farce
Quand naît la déception de désœuvrés parents,
Ne sachant plus gérer une quête d'espace.

La faute aux couleurs des songes enfumés,
Offrandes viciées de bambous de malheur,
Elles donnent l'inquiétude aux aînés dépassés
Qui pleurent un rejeton écorchant son bonheur.

Déjà vient ronronner, le rythme mensonger,
Des paroles de trop tuant le renouveau.
Cet impossible été de relations mort-nées,
Où sera confirmée la déchéance du beau.

Les faux sentiments priveront d'un crédit,
Ces anciennes douceurs, orphelines d'amour.
Elles désiraient l'espoir que procure la vie.
Elles resteront meurtries dans le sombre des jours.



  ODH MAD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16790 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 8 avr 2016 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

un écris sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
12 février 2020
  Publié: 8 avr 2016 à 17:44 Citer     Aller en bas de page

Coldasice,

Comme toujours des mots qui touchent !
Voilà un écrit poignant et magnifiquement bien écrit !

Merci pour ce magnifique partage
Bises

Lullaby

  Lullaby
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août 2020
  Publié: 9 avr 2016 à 03:46 Citer     Aller en bas de page

Je retombe toujours sur mon séant après t'avoir lu


vraiment de la belle ouvrage....


amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
5875 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 10 avr 2016 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de coldasice
L’empreinte de la raison

(La gifle)




La raison a claqué, laissant son empreinte
Sur une joue éteinte qui ne sait plus aimer.
Des années de feintes, des pensées défuntes,
La raison a craqué, elle se sent fatiguée.




Est-ce la raison qui a craqué, ou le coeur qui n'en peut plus ? poème que je trouve superbement écrit mais à la violence que j'espère libératrice

Amitiés

Yvon

  YD
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 10 avr 2016 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre passage dans mes lignes. Je reconnais des fidèles lecteurs et ..... des amis

  ODH MAD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 725
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0227] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.