Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 444
Invisible : 0
Total : 444
13168 membres inscrits

Montréal: 13 déc 22:39:27
Paris: 14 déc 04:39:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Sinking Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 juin 2014 à 12:01
Modifié:  12 juin 2014 à 00:23 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

just my imagination. Cranberries
Nom du site

photo personnelle



La maison blanche
dans l’embras vert du Great Park
semble serrée
son ame vide et le sang de gin

Laurent effeuille ses ans de gloire
et jette en l’air
l’orgueil pourri et la carrière

L’amour de Kim
peut être un bluff
et ses fillettes
enchanteresses d’un temps qui fut
pleurent leur vies
de stars manquées et mal aimées

Loin sont les ans de Wimbledon
Roland Garros
de la Corniche et de son azur
du blanc tennis
des faux sourires

Wodka et gin
sont arrivés
liquides amis
sécheurs d’anciens grands souvenirs

Dans la montée
quelques faux pas ?
Car maintenant
la solitude
des sans racines
de sans patrie,
des sans vertu ?
a pris la place de la first class
de la bonne cuisine




Demain je sors d' une autre scène

Resterai-je
encore danseuse ivre et joyeuse ?

Comment valser
étant plus seule
tourner en ronde
toujours sereine ?


A' Kim et Laurent


Ce poème est né hier , quand, soudainement -pour quelque raison- je me suis rappelé de deux amis américains (lui etait d'origine française , elle cambodgienne) que j'ai connus et aimés pendant mes ans vécu à Windsor.
Laurent n'est plus là, Kim... j'ai perdu ses traces.
Certains amis entrent dans nos vies, brillent pour quelque temps et puis s'éclipsent comme des comètes.


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 6 juin 2014 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Matis
Je viens de finir mes moules frites
Face à la maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied
on ne frappe pas
Ceux qui vivent là
ont jeté la clé
On se retrouve ensemble
Après des années de route
Et l'on vient s'asseoir autour du repas
Tout le monde est là
à cinq heures du soir
à cents lieu d'ici s'embrume
à cents lieu s'allume
à cents lieu où êtes vous
Une pensée pour
Lilia barbabra et papa attendez-moi
c'est les 70 ans du débarquement



Bonne célébration alors !
ici cena al fresco ...


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 6 juin 2014 à 16:27 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Lilia,

Oui, c'est un peu triste lorsque des ami(e)s disparaissent
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 7 juin 2014 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla


Bonsoir chère Lilia,

Oui, c'est un peu triste lorsque des ami(e)s disparaissent
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla



Merci Sybilla !




lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16111 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 10 juin 2014 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Quand certains souvenirs refont surface dans les coeurs....j'aimeeeeee


des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 10 juin 2014 à 06:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de Guid'Ô
Quand certains souvenirs refont surface dans les coeurs....j'aimeeeeee


des



Oui, Guido des fois un petit détail, un mot, quelque chose de notre vie nous reconnecte avec des moments passés et joie et mélancolie se mélangent



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1335 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 10 juin 2014 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Un ami qui part est un morceau de soi-même qui s'évapore. Merci pour cette très belle lecture.

Amitiés

Alweg.

  alweg
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 11 juin 2014 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de alweg
Un ami qui part est un morceau de soi-même qui s'évapore. Merci pour cette très belle lecture.

Amitiés

Alweg.



Qui s'évapore et se tait à jamais....

merci !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1026
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0402] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.