Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 54
Invisible : 0
Total : 59
· Fried · Andesine · Brin d'harmonie · SHElene
Équipe de gestion
· Lilania
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 12:50:25
Paris: 22 sept 18:50:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (septembre 2019) : « Voyage d'été en voiture, sans clim, avec un M :: Munsters fouettards Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 9 sept à 09:12
Modifié:  11 sept à 01:19 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

 
Munsters fouettards

En préambule je précise que ce texte est pur déconnage pour répondre au thème que j'ai moi-même proposé. L'arroseur arrosé a dû s'exécuter pour ne pas passer pour un dégonflé. Voilà voilà !

Je vais parler d'un temps que certains d'entre vous
N'ont certes pas connu... Bien avant l'an deux mille,
J'avais pour canasson la vieille Simca 1000
Que je m'étais offerte avec mes premiers sous.

Et c'était bien avant qu'une chanson connue
Fasse l'apologie de l'amour en auto *
Sur la banquette arrière, avec des filles nues.
Lors, on pouvait conduire en sirotant des pots.

Nuit en août 80... On sortait de la Jasse. **
Dans l'auto on avait, à 5h00 du matin :
Amanda, Doux Litchi, Anus Marant, Rouzin,
MartiniSex, Fakir et moi... à la ramasse.

Ça volait pas très haut ! Amanda nous chantait
Sheila en japonais, Doux Litchi, agacée,
Lui hurlait de se taire, en français très soigné.
Le pot d'échappement grondait, fumait, pétait.

À sept dans la voiture, un moteur en souffrance,
Toutes vitres bloquées, il faisait un peu chaud.
Disons... l'ambiance était un peu comme au cachot,
Sans climatisation mais non sans flatulences.

Quand Fakir accusa Anus Marant, qui n'y
Pouvait rien, celui-ci tempêta de bon cœur.
MartiniSex, grisé, chantant tout seul en chœur,
Piaillant qu'il avait vu Rouzin en bikini.

Ah ! C'était mal parti. Rouzin, en répartie,
Lui reprocha d'avoir l'odeur d'un camembert.
Amanda corrigea : " - T'es naz', c'est du Munster !"
" - Dans le coffre, oubliés, mes Munster décatis...
Hurlais-je"...

                La Simca 1000, moteur derrière,
Et le coffre à l'avant, avec la prise d'air,
Transportait ce jour-là dix fromages pour blairs
Avertis, amateurs d'odeurs un peu... fermières.

J'avais fait provision, car étant en vacances,
Je faisais de l'export, de l'Alsace en Provence,
Pour plaire à mes parents qui du seigneur des Vosges
Appréciaient la saveur malgré l'odeur de bauge.

Morale de l'histoire. En partant au mois d'août,
Ne prends pour passager que des péteurs honnêtes,
Qui ne profitent pas, Ô les putrides bêtes,
Des chaleurs d'un Munster pour camoufler leurs prout.

Skyros, le 5 septembre 2018


* Dans la Simca 1000, Les Chevaliers du Fiel. Dédiée à celle qui se reconnaîtra.

** La Jasse, discothèque très rock d'Eygalières, que j'ai beaucoup fréquentée de 1976 à 1981.

Je précise que seule Amanda (merci), parmi ceux qui ont voté pour mon thème pourri, a exprimé son accord pour l'utilisation de son pseudo. Les autres... je les ai arrangés à ma façon.

  La vie commence à chaque instant.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22081 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 9 sept à 09:21 Citer     Aller en bas de page

C'est beau, c'est fin, c'est Alsacien…
Je suis sans voix.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 9 sept à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Le traitement loufoque et péteux s'imposait avec ce thème pourri. Ceux qui ont voté pour n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

Il n'y avait pas de place ici pour une odeur aux doigts de rose.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 9 sept à 13:12 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai, pour un thème pourri il l'est et tu en as rajouté une belle couche, c'est délicat et et chacun des protagonistes aura un beau souvenir à raconter à ses petits enfants !!

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
821 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 9 sept à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Toi, tu vas bientôt te retrouver ambassadeur d'un nouveau site de covoiturage olfactif "ProutProutCar", trajet uniquement dans des véhicules qui donnent du gaz! Mouais… com tout aussi fin que le thème

  SHElene
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17741 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 02:46 Citer     Aller en bas de page

Que sont devenus les fromages ??

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11308 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 02:52 Citer     Aller en bas de page

JB tu ne manques pas d'inspiration en tout cas ! Tu frôles le roman...

  ISABELLE
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 02:56
Modifié:  10 sept à 03:08 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

FeudB , d'aucuns regretteront de ne pas avoir donné leur aval pour figurer dans ce chef-d'œuvre de la littérature mondiale.

SHElene , depuis que je te trouve un peu mec sur les bords, je ne suis pas étonné de lire tes inventions. ProutProutCar est excellent au demeurant. Bravo !

Bestiole , toute ressemblance avec un fromage ayant existé n'est que pure etc.

ÉDIT : Maschoune , le souffle me manque pour un roman, genre dont je ne suis pas fan. Surtout après cette asphyxie fromangère...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 10 sept à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Je me demande si c'est vraiment une fiction ou un réel concours de pétomanes ! qui ne veut pas l'avouer (rire)

Amitiés

Yvon

  YD
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 sept à 12:17 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JB

J'ai bien cru que tu allais nous la jouer au grand Charles Aznavour ! Mais non, la suite n'est plus la même bohème ! Bien que... les lilas remplacés par les Munster, c'est autre chose de plus enivrant !

L'histoire est profonde et sent le vrai ! Vous auriez pu tout enflammer "il suffisait d'une étincelle" pour "allumer le feu" et finir en yéyé de l'époque... Du pur Johnny quoi !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 23:31 Citer     Aller en bas de page

Y.D , pure fiction Yvon... la seule chose pure dans cette histoire. Comme je suis l'auteur de ce thème ultra pourri, il m'a paru nécessaire d'en rajouter une couche.

Mawringhe , Abey, sors de ce corps !

Merci pour vos commentaires.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Fried

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
551 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 11 sept à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce poème savoureux et coloré,
J'aime beaucoup
"ce jour-là dix fromages pour blairs
Avertis, amateurs d'odeurs un peu... fermières."
Excellent

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 11 sept à 07:07 Citer     Aller en bas de page

Oui, bof, Avignon (où j'habitais alors) n'est pas loin de Marseille... Plus tard, d'Alsace, je n'ai jamais descendu plus d'un Munster (fermier, toujours) à la fois.

Merci pour ton commentaire, Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Akim

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
8 mai
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 11 sept à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Amusant mais quand je voyage j'utilise un tapis volant

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 12 sept à 03:59 Citer     Aller en bas de page

Merci Akim !

Et sans Eau d'Orat ? Parfum excellent au demeurant.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 13 sept à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Incroyable aventure ! Vous avez mis bien haut le degré et le niveau de l'imagination.
Bravo

Feudb : 1
Jb : 1

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 17 sept à 09:50 Citer     Aller en bas de page

Cidnos, ne serait pas plutôt celui des abîmes de l'olfaction ?

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 192
Réponses: 16
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0371] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.