Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 55
Invisible : 0
Total : 60
· Fried · Andesine · Brin d'harmonie · SHElene
Équipe de gestion
· Lilania
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 12:50:47
Paris: 22 sept 18:50:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (septembre 2019) : « Voyage d'été en voiture, sans clim, avec un M :: Munster Monster * et Compagnie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
551 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 10 sept à 07:52
Modifié:  10 sept à 08:19 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Nous étions une bande de copines et copains.
Qui chaque année se rassemblaient à la Toussaint.
Nous avions réservé un gîte breton.
Chacun avait ramené les spécialités de sa région :
Bruno des Vosges quelques "Munster".
Monique des Maroilles, Vieux-Lille dans ses affaires.
Viviane de Normandie nous fit présent d'une bouteille de calvados et d'un gros camembert.
Jean-Paul des Pyrénées un énorme fromage de brebis et des fruits pour le dessert.

Après quelques jours de repas, il restait un surplus des trois fromages les plus odorants.
On décida d'improviser une tarte : maroilles, vieux-Lille et Munster, ce serait marrant.
Est-ce que nous l'avions laissée trop longtemps au four ?
Je ne sais plus, mais tous se souviennent de l'odeur horrifique qui envahit la chaumière et les alentours.

Le plus brave d'entre nous (Bruno le Vosgien).
Se dévoua pour goûter la tarte, il n'était pas chien.
Il s'aperçut que si l'odeur soulevait le cœur,
le goût lui était doux et le calva nous aidait à digérer en douceur,
la tarte et ses odeurs.

Il nous restait une nuit à dormir dans le gîte.
On laissa les fenêtres ouvertes, c'était ça ou prendre la fuite.
Le lendemain, on essaya la pyrolyse du four, ce fut un jour historique.
En fait de nettoyage l'odeur en fut décuplée.
Le résultat était catastrophique.

On se souvient de la mine dépitée du propriétaire.
Il ne voulut pas nous rendre la caution.
Et encore nous traita de tous les noms.
Il nous prit pour des terroristes, et pourtant, on était fiers
de cette aventure et de notre expérience fromagère.

* Monstre

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 08:18 Citer     Aller en bas de page

Le Munster et ses mystères odhorrifiques...

Ha ha ! Tu m'as bien fait marrer Fried. Le proprio est un enfoiré. Vous auriez dû planquer les restes de fromages dans le faux plafond. 😷

Infernal !

Très réussi ton traitement du thème.

Bizzz JB


  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 10 sept à 09:52 Citer     Aller en bas de page

il reste un bon souvenir !

Amitiés

Yvon

  YD
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 sept à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fried

C'est bien ce que je disais, ces histoires de fromages sont toujours puantes... mais hilarantes !

Je vois bien la tête de ce brave monsieur et les vôtres également.

Ce n'est pas "Cette leçon vaut bien un fromage sans doute" mais "les arrhes, quel coût ! "

Merci de cet agréable partage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22081 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Excellent ! Un gîte qui fut classé Ceveso

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 10 sept à 12:12
Modifié:  10 sept à 12:13 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Excellent ! Un gîte qui fut classé Ceveso



Aude (je te le glisse entre nous c'est : Seveso)

Sauve qui pue !! partir à la cloche de bois n'aurait rien changé ni même la cloche à fromages ;
Qu'a t il fait de la caution ? munster et boule de gomme

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22081 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 12:36
Modifié:  10 sept à 12:37 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de FeudB

Citation de Aude Doiderose
Excellent ! Un gîte qui fut classé Ceveso



Aude (je te le glisse entre nous c'est : Seveso)

Sauve qui pue !! partir à la cloche de bois n'aurait rien changé ni même la cloche à fromages ;
Qu'a t il fait de la caution ? munster et boule de gomme



Ha mais j'étais pas née !!!

(merci pour la correction !)

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Fried

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
551 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 10 sept à 12:53 Citer     Aller en bas de page

Hello in poésie je suis heureux que tu ais apprécié :-)
Merci Yvon de ton passage.
Merci Mawr et cela le valait bien :-)
Hello Aude, je me demande si il n'est pas devenu radio actif...
FeudB merci et lire ton commentaire c'est tout un poème :-)

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
821 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 11 sept à 02:43 Citer     Aller en bas de page

Excellent! Et là le truc sympa, c'est de rentrer en train ou en métro, les vêtements bien imprégnés de l'odeur, le plan parfait pour avoir de la place dans le wagon…
Mais bon, ça sortirait du thème, puisque le voyage se passe en voiture.

Tu as l'air d'avoir des cliques de copains marrants

  SHElene
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
5048 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 14 sept à 16:49
Modifié:  14 sept à 16:51 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Sympathiques souvenirs qui m'amènent à la lecture une chanson.

Vous l'écoutiez sans doute et elle a au moins le mérite de rester dans le thème : La cancoillotte

Bonne écoute et merci pour le partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 111
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0289] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.