Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 26
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:23:52
Paris: 22 sept 06:23:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Automate en colimaçon. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 19 oct 2011 à 03:53
Modifié:  19 oct 2011 à 12:43 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

revoilà tire-bouchon
mon automate en colimaçon
et revoilà paluche
avec son coude en contrefaçon
prêt à se piquer la ruche


et voilà mélancolie
avec un verre à la main
qui cherche à trinquer
avec tête de con
et revoilà tringle à rideau
qui grince des dents
comme une robe de mariée
sur un porte manteau
planté dans le dos
du parfait amour


tiens,voilà "style"
et "branchée"
qui danse un tango
oubliant un taxidermiste
qu'elle avait dans la peau
et c'est soir de rodéo
je raye un zèbre et lance mon chapeau
voilà mon automate a colimaçon
et la lèvre buvard d'un goulot...


ouhhh!
sous ton sein gauche
il y a un marteau
qui cogne sur ma peau
et sur l'arc mauve de ton cil
une rangée de clou
qui me fixe du regard
comme si j'étais le fakir
de la saint glin glin


revoilà tire-bouchon
et la fille
avec sa peau de soleil
une vraie cornemuse pleine d'alouettes
qui chante avec ses hanches
un duo avec un tabouret idiot...


allez,barman,un dernier coup sur la nuque
avec ton automate en colimaçon
laisse le chialer
dans l'oeil de verre vide
qui pleurniche dans la paume de ma main...

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 19 oct 2011 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Dis au barman de ne pas te resservir, et ne prends pas la voiture, ou alors une fois couché, si ton verre vide pleurniche trop, donne lui à boire, comme ça tu pourras continuer ton loufoque qui ma foi me plaît bien.
Mes amitiés à tire - bouchon....Belle ambiance
Amicalement ODE 3117

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22081 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 19 oct 2011 à 06:01 Citer     Aller en bas de page

Un texte riche d'image et d'assonances bistrotières.
J'aime cette ivresse étrange et joyeuse.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Foff - en vacances
Impossible d'afficher l'image
Terre à terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
21 juin 2011
Dernière connexion
13 décembre 2011
  Publié: 19 oct 2011 à 06:52 Citer     Aller en bas de page

ami, remplit mon verre...

  FoFF
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 19 oct 2011 à 07:05
Modifié:  19 oct 2011 à 07:12 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Y a du monde la d' dans..
L oeil de verre ... À pied ça vaut mieux (pour les points)
mais y a de jolis délires du mandrin qu est parti en vrille...

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 19 oct 2011 à 10:19 Citer     Aller en bas de page

Finalement le petit bistrot a la française a encore de beau jour devant lui.
il s'agit d'un acte virtuel,mais je paye ma tournée générale a la magnifique assemblée que vous constituez.
mandrinmodern,alambic de la situation.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22081 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 19 oct 2011 à 18:31
Modifié:  19 oct 2011 à 18:32 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Citation de mandrinmodern
Finalement le petit bistrot a la française a encore de beau jour devant lui.
il s'agit d'un acte virtuel,mais je paye ma tournée générale a la magnifique assemblée que vous constituez.
mandrinmodern,alambic de la situation.



Tchin tchin Professeur Alambic (moderndrinker)

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 20 oct 2011 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

erreur,mademoiselle,tchin tchin c'est le professeur Afflelou !

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
5048 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 23 oct 2011 à 01:49 Citer     Aller en bas de page

Au goulot au goulot !
Joli délire de zinc

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 568
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1508] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.