Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· joycebardawil
13243 membres inscrits

Montréal: 1er déc 21:54:09
Paris: 2 déc 03:54:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Mon journal intime Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
685 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 19 nov à 18:02
Modifié:  20 nov à 04:11 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Mon journal intime à quinze ans

Dimanche

Je redoute l’école. Les filles me harcèlent. Elles me trouvent beau comme le Roi-Soleil, quand il dansait à Versailles pour sa mère. Les blondes fantasment sur moi. Tandis que les brunes me draguent ouvertement. Pour éviter qu’elles se crêpent le chignon à la récré, je parlerai à chacune d’entre elles, selon le jour de la semaine.

Lundi.

C’est le jour de Lucie. Elle est gentille et jolie. J’aime la voir s’élancer quand elle joue à la marelle. La grâce incarnée. Tout en elle évoque l’équilibre. Elle saute à cloche-pied par-dessus la case 1 pour atterrir dans la case 2. Ensuite, elle passe dans les cases 2 et 3. J’ai franchi un pas. Sans rougir, je lui ai dit : « tu es belle comme une aquarelle ».

Mardi

Isabelle est blonde. Elle a un regard sulfureux comme une grande. Mon charme n’opère pas sur elle. Elle m’aguiche pour taquiner Lucie, car elle veut monopoliser l’attention. À la récré, je m’installe côté jardin pour l’admirer. Les garçons n’ont d’yeux que pour elle, le surveillant aussi. Nous avons mangé ensemble à midi. Je lui ai offert mon petit morceau d’emmental.

Mercredi

Chantal m’a donné son dernier bisou, car demain nous entrons en zone rouge. Elle devra masquer sa bouche pulpeuse. J’ai couru chez le proviseur pour demander qu’on lui accorde une dérogation. Il m’a dit : « on verra ».

Jeudi

Ma p’tite Rachida commence son ramadan. J’hésite entre lui faire une déclaration ou réciter par cœur une sourate choisie au hasard sur Google. J’ai simplement dit bonjour. Pour économiser sa salive en ce jour de carême, elle ne m’a pas répondu.

Vendredi

Perdu dans mon univers sentimental, je ne savais plus à qui c’était le tour. Le jour du poisson, j’avais l’air idiot comme un cabillaud. Mon regard d’aiglefin sur la cour de récré ne m’a pas aidé. Mon franc est tombé en mangeant des asperges à la cantine. Mais oui ! C’est le jour de la grande Nadège.

Samedi

Je dois arrêter ce manège et choisir la personne à qui donner mon cœur.

Dimanche

C’est le repos du seigneur

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
321 poèmes Liste
5797 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 04:51 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
445 poèmes Liste
14582 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Ne rien faire le samedi et le dimanche ? Ce n'est pas très bienveillant pour ces jeunes demoiselles.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
726 poèmes Liste
15538 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 20 nov à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Ma p’tite Rachida commence son ramadan. J’hésite entre lui faire une déclaration ou réciter par cœur une sourate choisie au hasard sur Google. J’ai simplement dit bonjour. Pour économiser sa salive en ce jour de carême, elle ne m’a pas répondu.




lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
685 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 20 nov à 16:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Ne rien faire le samedi et le dimanche ? Ce n'est pas très bienveillant pour ces jeunes demoiselles.



Ma porte est toujours ouverte.

Merci Lilia

Merci Yvon

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
5758 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 22 nov à 05:25 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce retour en préoccupations adolescentes

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
685 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 22 nov à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Merci Lacase. Je suis des cours de théâtre et mon personnage a quinze ans pour le moment.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 118
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.