Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 365
Invisible : 0
Total : 367
· Kanth
Équipe de gestion
· Maschoune
13150 membres inscrits

Montréal: 1er avr 01:23:27
Paris: 1er avr 07:23:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: nature Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre 2019
  Publié: 10 sept 2016 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

[/font]
LE PIN PARASOL
Posté par Baguette
| 17/10/2015

LE PIN PARASOL

Dans l’air parfumé,
Bien planté dans le sol,
Il étend ses bras protecteurs
Comme un immense parasol.
Son dôme odorant,
Mordoré et puissant,
Change de couleur
Au fil des heures.
Sous le souffle du vent,
Les zones d’ombre et de lumière
Lui donnent ses tons sombres gris vert,
Avec des coulées enflammées,
Qui embrassent la terre.
Ses branches puissantes s’étendent,
Se tordent, se vrillent, se courbent et se redressent,
Pour tenir haut et fort,
Dans le vent, sous l’averse,
Son dôme majestueux.
C’est un refuge, un abri de tendresse.
Quelle beauté sur son tronc !
Quand le soleil allume,
Sur les écailles de ce cobra géant,
Le sang rouge de la sève,
qui coule dans ses veines
Et par dessus le ciel, si bleu, si pur,
Qui chante sa ritournelle.[/center]
[/i]

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4335 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 10 sept 2016 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
Très joli votre texte qui fait chanter l'arbre et la nature
Amicalement

  Poésie, la vie entière
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
472 poèmes Liste
22498 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 11 sept 2016 à 05:16 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage à cet arbre majestueux, je suis atterrée de voir que pas loin de chez moi, pour faire des constructions minables, ils ont coupé des pins parasols qui étaient là depuis des décennies.
Le monde est fou
Bises BAGUETTE
ODE 31 - 17
Merci pour ce poème que j'ai beaucoup apprécié

  OM
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre 2019
  Publié: 11 sept 2016 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Merci Jean-Louis Ulm 47 d'être allé me lire

et surtout pour votre charmant commentaire.

Belle journée à Vous

A bientôt peut être.

 
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre 2019
  Publié: 11 sept 2016 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode pour ta ficélité sur mes poèmes et surtout

pour tes ressentis après lecture. Cela m'encourage.

J'irai sur ta page bien tôt.

Je te fais de gros bisous.

 
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
2432 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 10 juin 2017 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage au roi des forêts. J'aime

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre 2019
  Publié: 10 juin 2017 à 08:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Margo d'être allée lire mon poème et

surtout que celui ci t'aie plu.

Un gros bisou

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 751
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0366] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.