Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 71
Invisible : 0
Total : 77
· Margo1668 · Jean-Louis · Galatea belga · Cidnos
Équipe de gestion
· Maschoune · Bestiole
12871 membres inscrits

Montréal: 23 mars 16:06:08
Paris: 23 mars 21:06:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les portes du passé... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
2877 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 26 nov 2016 à 18:02
Modifié:  20 mars à 15:59 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Pour mon cousin Pépito photographe de talent qui sait mettre en valeur les couleurs de la vie...

LES PORTES DU PASSÉ…

La magie du regard sur les portes du temps,
Empreinte indélébile encrée à tout jamais
Par l’œil de l’innocent qui a pris tout son temps
De livrer à nos yeux ce qu’on ne voit jamais.

Ce long cheminement vers la quête du beau
Donne à son créateur un immense bonheur
Qu’il veut à sa manière partager en cadeau
Instant si merveilleux, qui émane du cœur

Il s’en va au hasard rechercher le précieux,
L’appareil à photos le suit en bandoulière
Et sachant que parfois le temps est capricieux
Il donne à sa photo l’ombre et la lumière

Un merveilleux accord de couleurs et de vie
Contraste permanent que régit l’univers
C’est dans ces moments-là où l’artiste ravi
Refaçonne l’image comme le poète ses vers.

Chacune de ses photos nous raconte l’histoire
Des portes du passé, qui cachent bien des secrets,
Des rêves, des souvenirs, sous forme de mémoire
Qu’il nous laisse pour toujours tout en restant discret

Merci au magicien pour sa vision du monde
Qui donne aux moindres choses du relief, du sens.
C’est dans ces petits riens que l’image est féconde,
Caché dans la beauté que l’objectif encense.

Son zoom se refoule sur la porte fermée
Et il reprend serein le chemin à l’envers.
Tout au long de sa vie, il nous aura charmés
Par sa vue de l’esprit, qui fait son univers.

le 26/11/16

 
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
10165 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 26 nov 2016 à 23:38 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est mon soleil matinal. Il me procure mille sensations. Merci pour ce concentré d'émotions ; je le garde.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
6576 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 27 nov 2016 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage à ton cousin en particulier, et aux photographes en général qui figent pour nous le présent, vite devenu passé

Amicales pensées

  ISABELLE
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
2877 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 28 nov 2016 à 16:52 Citer     Aller en bas de page

**Merci Adamantine, je suis touché par votre commentaire, surtout que ça faisant longtemps que je n'avais pas écrit de poèmes, trop de travail par ailleurs....

Au plaisir de vous lire

Mes amitiés Yvon

**Maschoune merci pour votre passage sur mes lignes, il est toujours agréable d'avoir un gentil commentaire...

Mes amitiés Yvon

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
289 poèmes Liste
16977 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 18 déc 2016 à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Magnifique ! Mon frère est photographe à ses heures perdues et chaque fois les instants qu'il sait figer me transportent ! Tu as bien su retranscrire cela

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
2877 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 21 déc 2016 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Bestiole pour ton commentaire, cela me touche ...

Au plaisir de te lire...

Yvon

 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
347 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 27 févr à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Salutations LE PASSANT

Je viens de relire une foi de plus, je suis touché par l'écoulement du texte qui enchante l'esprit.
Ce n'est pas du Bla-Bla, c'est du ressenti.

"La magie du regard sur les portes du temps"

Me donne des frissons, j'en suis presque jaloux de l'écriture


Merci pour ton texte


PA…

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
2877 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 27 févr à 15:20 Citer     Aller en bas de page


Merci à toi Pa... je suis vraiment très touché jusqu'à en rougir...

Mes amitiés poétique...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 225
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0411] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.