Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 41
Équipe de gestion
· Maschoune
13088 membres inscrits

Montréal: 26 juin 00:38:26
Paris: 26 juin 06:38:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: C’est Ça ? Ou Ça ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 16 déc 2016 à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Nous vivons sans honneur de nous même.
L’important c’est de sauver sa peau
Que deviennent les confiances qui nous mènent
Pour sauvegarder nos idéaux.

En L2 F5 LA FONTAINE nous évoquent.
En politique par des primaires
Les électeurs se trouvent en équivoques
Sur des dires amnésiques, là, que pour plaire.

Les yeux serviraient-ils qu’à pleurer ?
Dans les accomplissements évidemment
Mais là, il est trop tard, les duperies sont jouées

Les penseurs qui savent, ne sont jamais crus.
Leurs non flatteries appellent des raisonnements.
Avec des doutes par d’autres entretenus.

La chauve souris a-t-elle de la chance ?
De s’adapter aux circonstances ?

Oh pardon l’erreur
Serait-elle toujours humaine.
Quand c’est nécessaire ?

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21682 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 16 déc 2016 à 15:02 Citer     Aller en bas de page

Les penseurs qui savent ne sont jamais crus, normal, ils sont cuits à l'avance.
Les politiques se bouffent entre eux, ah ! Ils ne sont pas végétariens, ils aiment la chair fraîche...

Les yeux ne servent pas qu' à pleurer, d'ailleurs se sont les glandes lacrymales qui se mettent en action, par contre les yeux sont là pour mieux voir toutes les sales images que l'on nous montre et il y a souvent filouteries.

L'erreur est humaine ? A savoir...
La chauve souris s'accroche
Je vois les choses ainsi, mais d'avoir pris connaissance de tes écrits, ça me fait me poser des questions et j'en ai plein qui trottent dans ma tête.
Merci pour cet écrit
Bises SAM
ODE 31 - 17

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 17 déc 2016 à 03:31 Citer     Aller en bas de page

le bût de tous mes textes, puisque je suis un sauvegardeur de regards décalés, c'est de faire naître des pourquoi ? ou, quels sont les sous entendus ? à partir de quelles motivations ?
soit en commentaires de suites ou par des MP. je répondrais toujours, ou je chercherais les réponses qui puissent convenir.
grosses bises et bonne poignée de main.

 
malouino


Advienne que pourra
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
193 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 17 déc 2016 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
Nous vivons sans honneur de nous même.
L’important c’est de sauver sa peau


Au moins là c'est dit.
Ces inquiétudes au sujet de l'avenir sont partagées à coup sûr.
Mais est ce que tout est joué ?
Non, jamais ! Ca c'est ma réponse.
Avec mon amitié Sam.

  Malouino pour vous servir
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 17 déc 2016 à 04:06 Citer     Aller en bas de page

cette notion qui se souhaiterait être philosophique (ce qui serait comme une envie de faire pipi, il ne semble pas possible d'envoyer une autre personne uriner à notre place pour nous soulager de cet inconfort) s'ouvre sur deux cheminements.

a) Ces inquiétudes au sujet de l'avenir (les non habitudes aux formulations (les écoles des formations des instituteurs qui furent supprimées, manquent à ces genres d'accompagnements dans les premières formations aux citoyennetés) comme la fameuse devise; tous les gagnants ont commencés par jouer, ou ont osés s'en donner les devenirs)
b) sont partagées à coup sûr. (les médiatisations pensant pour nous, les partages à coup sûr sont pipés)
Mais est ce que tout est joué ?
(elles sont là les deux possibilités;
si a) reprend du service, les contestations constructives peuvent devenir des mieux vivres ensemble)
si b) devient les acceptations de libertés de pensées, oui, tout est joué.

prendrons-nous conscience de certaines chauve-souris ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 639
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0179] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.