Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 37
· coeursolitaire62 · aigredoux · Tychilios
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:46:10
Paris: 20 sept 18:46:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Samamuse Mode D'emploi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 23 déc 2016 à 03:07
Modifié:  23 déc 2016 à 12:32 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Regard je vais t’offrir un secret.
Quand j’ai voulu faire naître cet assemblage
J’ai prié, d’eux, ce qu’ils m’inspireraient. (Oui ? Qui ?)
En cheminements d’un usage.

Tu en lis des ressentis
Et certaines évolutions
En sauvegardes que j’ai consenties
Tout en respectant une construction.

Ce n’est pas pour te conseiller
Mais pour que tu puisses me comprendre
Dans ma façon de versifier.

Je suis un regard décalé
Marginal pour mieux te surprendre
En questions qui puissent te perturber.

D’accord c’est un style particulier.
Ose tes pourquoi, en écrits formulés

C’est un préambule
Une forme d’introduction
Oui, tu vas comprendre.

J’ai pris du temps pour être cela.
En abandonnant des brouillons
Sauvegardant des résultats
D’horizons et de tas de versions.

Sauvegardant mes perceptions
Dans toutes sortes de domaines
Essayant plein de conceptions
En voyages, et invites à des problèmes.

Pour ça, j’ai changé mes obtentions
Pour les « pieds », les « rimes », et garder les « sens »
En reproches d’incompréhensions.

J’aurais pu faire de la prose
Pour offrir d’autres formes de présences.
Ça aurait été autre chose.

Regard, je t’oblige à penser
Pour avec toi voyager.
Et maintenant
Je te semble être compliqué
Et pourtant tu restes.

Mes textes ont une commune structure
Mes apprentissages en sont la cause
Pourquoi de telles infrastructures ?
Pour dire tant, en si peu de choses.

Ces contraintes me sont nécessaires
Pour réduire mes dispersions
M’obligeant à des faire,
En de courtes versifications.

Chacun de mes textes est un essai
Pour t’offrir mes regards
En décalages ou reflets.

Bienvenu dans mon univers
Que tu découvriras plus tard
À travers les dires de certains vers.

Je te souhaite des relectures
Pour entrevoir certaines de mes tournures.
Oui, tu finiras
Par y trouver des plaisirs
Que tu assumeras.

En tant que trilogique.
Les cheminements obtenus
Aimeraient faire vivre des logiques.

Commençant par une introduction
En essayant des développements
Ou des conversations
Avec des questionnements.

SAMAMUSE le fait trop souvent tout seul.
Ne serait-ce pas le plus important ?
Ça prend du temps ce qui d’esseule.

SAMAMUSE n’oublie pas ses aides.
Pas cru en les expliquant
Attend les « pourquoi ? » et ce qui se plaide.

Ces provocations aux réflexions,
Aimeraient des discussions.
Sont-ce des ingérences
Des poèmes questionneurs
Qui se veulent semeurs.

 
malouino


Advienne que pourra
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
193 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 24 déc 2016 à 03:24 Citer     Aller en bas de page

Un mode d'emploi pour Samamuse, il fallait y penser.


C'est noté, Sam, je le suivrai désormais au pied de la lettre.

Passe de bonnes fêtes Sam.

  Malouino pour vous servir
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 26 déc 2016 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

merci

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 28 déc 2016 à 13:07
Modifié:  28 déc 2016 à 13:23 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

......" J’aurais pu faire de la prose"

Mais c'est de la prose... (ça me rappelle quelqu'un )

Je dois avouer que je comprends mieux le mode d'emploi très bien écrit....que l'emploi lui-même...
Je ne comprends pas toujours vos commentaires

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
M♥l♣ka


Un jour, ma mère m'a acheté en soldes une robe. J'étais si contente que j'ai dormi avec
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1589 commentaires
Membre depuis
8 mai 2010
Dernière connexion
1er septembre
  Publié: 29 déc 2016 à 02:43 Citer     Aller en bas de page


Je n'aime pas les textes trop long , ils sont ennuyants et font tourner la tête 😃

  Je déteste le mistral, il est sec et souvent violent, son bruit est comme les youyous d'une sorcière
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 29 déc 2016 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

moi non plus, surtout si certains sont des blocs compacts, donnant l'envie de ne pas aller jusqu'au bout.
les longueurs constatées, seraient-elles d'être en 3 parties, ou provocatrices en contraintes qui souhaient titiller à des temps plus longs pour des relectures pour envisager des moments de voyages différents ?

bonne année 2017.

 
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
369 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 25 jan 2017 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Je suis avec toi M♥♣ka. C'est tout à fait vrai, lorsqu'on delaye une idée, même avec des détails très piquants, on finit par ennuyer

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 26 jan 2017 à 03:34 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci à vous tous. (vos commentaires sont ma raison de rester sur ce site)
mes textes ont des formes de formulations inhabituelles,
mes textes ressemblent à de la prose ?

1 - parce que de temps en temps ils (mes textes) peuvent être lue dans une forme de continuité ?
2 - parce qu'elle (ma forme poétique) a les apparences d'une forme de dialogues ?
3 - merci de me dire en quoi mes apparences de versifications cachent un contenu plus compact ? (l'iceberg)
4 - certains textes; de constats de vécus, de sensibilités à des apparences, peuvent entièrement s'exprimer en 2 ou 3 quatrains. en haikus avec ou sans developpements, en acrostiches, en lettre ouverte ou d'opinion, ou...
5 - dans les offrandes que je propose, dans certains textes pretendus être pragmatiques (avec des pretentions d'éveils), dans mes textes en regards dits décalés (dans des considérations parfois stupides ou à travers des regards particuliers), dans des analyses d'idées, de cheminements, de partages, en textes structurés pour des progressions (d'où les 3 niveaux.), mes anciens conditionnements professionnels m'inscitent à des textes pourtant courts (de 16 ou 19 vers) qui peuvent être lus en 3 fois, ou seulement par les haikus (banzais de poésie (3 vers 5+7+5) francisée.

comment puis-je rendre plus ludique mes textes,
6 - en faisant des jeux de mots ?
7 - par des imageries plus subtiles ?

mes textes ne repondraient pas à certaines attentes.
8 - en formulations qui ne demandent pas à avoir à reflechir, permettant des lectures de consommations instantanées ?
9 - en indisposant pas les lectures avec des presentations qui ne sont pas celles des autres poétesses ou poétes ?

merci de me faire connaitre ce que je peux vous presenter, pour que vous puissiez voyager comme je le fais avec mes mots.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 647
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.