Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 326
Invisible : 0
Total : 327
· Milos
13298 membres inscrits

Montréal: 23 jan 17:43:48
Paris: 23 jan 23:43:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L’amour Arc En Ciel …(17 ème) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 mai 2009 à 04:54
Modifié:  3 mai 2009 à 07:01 par Mustang (libre)
Citer     Aller en bas de page

L’AMOUR ARC EN CIEL …(17 ème)

Elle tenait dans ses mains le mémoire de son frère,
Qui révélait l’histoire incroyable de ces femmes.
Magiciennes en leurs temps, au pouvoir séculaire
D’enfanter que des filles, pour ériger la flamme.

Tout ça avait hélas, une contrepartie.
Que tout homme avec qui, elles avaient procréé
S’immolait par amour de l’acte perverti,
En buvant la liqueur qui ouvrait au sacré…,

-J’aimerais mon ami, que tu lises ce passage.
Elle lui tendit le livre… Qui glissa de sa main,
Que précipitamment, elle portât au visage
Pour cacher son émoi et ses yeux en chagrin.

- Je ne veux rien savoir ! Dit-il à son aimée,
En ramassant le livre d’un mort pour une vie.
-Je veux tout partager, t’aimer, te sublimer…
Te donner la lumière de mon cœur, de ma vie…

Il étouffa ses mots… La serra contre lui.
Et l’élevant de terre, l’emporta dans ses bras.
Elle se laissa aller comme femme évanouie,
Priant pour ce moment, qu’il ne s’arrêta pas…

Arnoux Max, en grand Maître de cérémonie,
Offrit un chant rituel pour consacrer ce jour
À l’union de deux cœurs en quête d’harmonie.
Max, pour sauver Julie sans être mis ajour,

Lui fit boire l’antidote contre tous les effets
De l’élixir néfaste contenu dans la pierre,
Qu’ils avaient bu avant le succulent banquet.
Romain sentait en lui ce changement éphémère,

Cet appel à l’amour qui irradie les sens
Et devait le mener au terme de sa vie.
N’ayant pas voulu lire la folie, le non-sens
Qui excitent les esprits de convoitise, d’envie.

Il déposa Julie sur un lit de tendresse,
Rendez-vous vers l’amour, abolition du temps.
Par la puissance des mots qui finissent en caresses,
Qui vont les emmener vers la mémoire du temps,

Vibrant du même élan qui les fait être unique,
Ils dépassent le connu de l’amour, de la haine,
Faisant de leurs deux corps une image iconique
Qui symbolise le tout dans l’hélice A D N.

Cette union représente la naissance et la mort,
Paradoxe incongru dans cet acte sexuel,
Où il va lui donner sans connaître son sort,
Une partie de sa vie dans ce plaisir sensuel.

Yvon Le 03/05/09 à suivre , on arrive à la fin ouf…

 
Catimini84

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
115 commentaires
Membre depuis
17 avril 2009
Dernière connexion
12 juin 2014
  Publié: 3 mai 2009 à 05:25 Citer     Aller en bas de page


la suite, la suite!!

  Catimini - Ne gâchons pas nos bons moments pour de mauvaises raisons
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet 2020
  Publié: 3 mai 2009 à 13:33 Citer     Aller en bas de page

je suis toujours heureux de te lire merci pour ce poème magnifique

amitiés Yvon

james....

  Membre de la Société des poètes Français.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 12 mai 2009 à 18:14 Citer     Aller en bas de page


Je réponds un peu tard il est vrai et je te remercie de ton passage sur mes lignes et de ton commentaire...

Au plaisir de te lire...

Mes amitiés Yvon

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 25 mai 2009 à 17:55 Citer     Aller en bas de page


J'espère que vous ne m'en voudrez pas pour le retard que j'ai pris à vous répondre, je vous remercie pour les gentils mots laissés en commentaire...

Merci à James
stephen
amendine et au plaisir de vous lire...

Yvon

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 30 mai 2009 à 23:31 Citer     Aller en bas de page

Je viens de découvrir ce très bel hommage rendu à l'amour.
"Il déposa Julie sur un lit de tendresse"..
"Faisant de leurs deux corps une image iconique
Qui symbolise le tout dans l'hélice ADN."
Où la science, le romantisme s'entrelacent dans un conte... Le chant de la vie
J'ai beaucoup , beaucoup aimé ma lecture. merci
Amicalement

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 décembre 2020
  Publié: 3 juin 2009 à 16:38 Citer     Aller en bas de page


Je suis content que ce poème t'ait plu, j'espère que le dernier te plaira tout autant...

Merci d'être passé me lire ...

Mes amitiés yvon

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1231
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0269] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.