Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 329
Invisible : 0
Total : 331
· Lapoètesse
Équipe de gestion
· In Poésie
13046 membres inscrits

Montréal: 22 avr 14:20:29
Paris: 22 avr 20:20:29
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: De tout et de rien :: Pourquoi Jésus n'est pas dans ma liste?...! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
lagouttedor


l'amour a ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
239 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2013
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 1er sept 2017 à 08:14
Modifié:  1er sept 2017 à 14:10 par lagouttedor
Citer     Aller en bas de page

Voici une liste des personnalités végétariennes ou végétaliennes qui peut peut-être vous intéresser (cela m'a étonné que Bouddha soit dans cette liste, je plaisante...):

Albert Einstein
Albert Schweitzer
Azouz Begag (Ministre français)
Benjamin Franklin
Bouddha
Charles Darwin
Epicure
François d’Assise
Isaac Newton
Israel Gelfand (grand mathématicien)
Lamartine
Léon Tolstoï
Leonard de Vinci
Mahatma Gandhi
Mr Martin Luther
Montaigne
Nikola Tesla
Philippe Starck
Platon
Plutarque
Prince
Pythagore
Rajendra Pachauri (président du GIEC, et prix Nobel de la Paix 200
Reine Sophie d’Espagne
Matthieu Ricard (Moine bouddhiste, traducteur français du Dalai Lama)
Steve Paul Jobs (Co-fondateur de Apple)
Théodore Monod
Thomas Edison
Voltaire
Yann Artus Bertrand (photographe)
Zoroastre




  mes respects
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
689 poèmes Liste
20980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 1er sept 2017 à 09:14 Citer     Aller en bas de page

Il n'y a pas non plus de noirs. Que doit-on en penser ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
lagouttedor


l'amour a ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
239 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2013
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 1er sept 2017 à 13:15
Modifié:  1er sept 2017 à 14:11 par lagouttedor
Citer     Aller en bas de page

Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir? Ou alors, bah Gandhi était blanc...

  mes respects
lagouttedor


l'amour a ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
239 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2013
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 1er sept 2017 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Regardez ce que j'ai trouvé d'autre:

Friedrich Nietzsche

« Toute la philosophie antique était orientée sur la simplicité de la vie et enseignait une certaine sobriété. De ce point de vue, le peu de végétariens par philosophie ont fait plus pour l’humanité que tous les philosophes modernes et tant qu’ils n’auront pas le courage de chercher un mode de vie totalement différent et de l’indiquer comme exemple, ils ne porteront aucun fruit. »

Emile Zola :

« La cause des animaux passe avant le souci de me ridiculiser. »

Voltaire :

« Qu’y a-t-il de plus repoussant que de se nourrir continuellement de chair de cadavre ? »

Marguerite Yourcenar :

« Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l’ignorance, l’indifférence, la cruauté, qui d’ailleurs ne s’exercent si souvent contre l’homme parce qu’elles se sont fait la main sur les bêtes. Rappellons-nous, s’il faut toujours tout ramener à nous-mêmes, qu’il y aurait moins d’enfants martyrs s’il y avait moins d’animaux torturés, moins de wagons plombés amenant à la mort les victimes de quelconques dictatures, si nous n’avions pris l’habitude des fourgons où les bêtes agonisent sans nourriture et sans eau en attendant l’abattoir. » « Les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis. »

Albert Schweitzer :

« Jadis, le fait de croire que les hommes de couleur étaient vraiment des hommes et devaient être traités humainement passait pour une folie. Aujourd’hui, on considère comme éxagéré de prétendre qu’un des devoirs imposés par l’éthique rationnelle est de respecter ce qui vit, même dans ses formes inférieures. Mais un jour, on s’étonnera qu’il ait fallu autant de temps à l’humanité pour admettre que des déprédations insouciantes causées à ce qui vit sont incompatibles avec l’éthique. »

Thomas Henry Huxley :

"L’homme vint avant la hâche et le feu, il ne pouvait donc pas être omnivore." "Le seul animal qui existe ayant une morphologie omnivore est l’ours, qui a quelques dents pointues et les autres plates."

Cuvier :

"L’anatomie comparée nous enseigne qu’en toute chose, l’homme, ressemble aux animaux frugivores, et en rien aux carnivores... Ce n’est qu’en déguisant la chair morte rendue plus tendre par des préparatifs culinaires, qu’elle est sucesptible d’être mastiquée et digérée par l’homme chez qui, de la sorte, la vue des viandes crues et saignantes n’excite pas l’horreur et le dégout."

Thomas Edison :

"Je suis végétarien et anti-alcoolique : ainsi je peux faire un meilleur usage de mon cerveau".

Mahatma Gandhi :

"Je crois que le progrès spirituel exige de nous que nous cessions de tuer les autres êtres vivants pour nos besoins corporels". "La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés de la manière dont elle traite les animaux". « S’abstenir de viande est d’un grand secours pour l’élévation de l’âme. »

Albert Einstein :

"Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d’opter pour une diète végétarienne".

Léonard de Vinci :

"J’ai très tôt renoncé à la viande et un jour viendra où les hommes tels que moi proscriront le meurtre des animaux comme ils proscrivent aujourd’hui le meurtre de leurs semblables".

Pythagore :

"Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s’entre-tueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut récolter la joie et l’amour".

Darwin :

"Peu d’hommes pourraient supporter pendant 5 minutes l’observation d’un animal se débattant, avec un membre écrasé ou déchiqueté". "La classification des formes, des fonctions organiques et des régimes a montré d’une façon évidente que la nourriture normale de l’humain est végétale comme celle des anthropoïdes et des singes, que nos canines sont moins développées que les leurs, et que nous ne sommes pas destinés à entrer en compétition avec les bêtes sauvages ou les animaux carnivores."

Émile Zola :

"Pourquoi la souffrance d’une bête me bouleverse-t-elle ainsi ? Pourquoi ne puis-je supporter l’idée qu’une bête souffre, au point de me relever la nuit, l’hiver, pour m’assurer que mon chat a bien sa tasse d’eau ? [...] Pour moi, je crois bien que ma charité pour les bêtes est faite de ce qu’elles ne peuvent parler, expliquer leurs besoins, indiquer leurs maux. Une créature qui souffre et qui n’a aucune moyen de nous faire entendre comment et pourquoi elle souffre, n’est ce pas affreux, n’est ce pas angoissant ?"

Romain Rolland :

« La cruauté envers les animaux et même déjà l’indifférence envers leur souffrance est à mon avis l’un des péchés les plus lourds de l’humanité. Il est la base de la perversité humaine. Si l’homme crée tant de souffrance, quel droit a-t-il de se plaindre de ses propres souffrances ? »

Theodor Adorno :

"Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux."

Jeremy Bentham

"Les français ont déjà réalisé que la peau foncée n’est pas une raison pour abandonner sans recours un être humain aux caprices d’un persécuteur. Peut-être finira-t-on un jour par s’apercevoir que le nombre de jambes, la pilosité de la peau ou l’extrémité de l’os sacrum sont des raisons tout aussi insuffisantes d’abandonner une créature sensible au même sort. (...) La question n’est pas : "Peuvent-ils raisonner ?" ni "Peuvent-ils parler ?" mais "Peuvent-ils souffrir ?"’

Lamartine

"Ma mère était convaincue, et j’ai gardé à cet égard ses convictions, que tuer les animaux pour se nourrir de leur chair et de leur sang est l’une des plus déplorables et des plus honteuses infirmités de la condition humaine ; que c’est une de ces malédictions jetées sur l’homme par l’endurcissement de sa propre perversité. Elle croyait, et je crois comme elle, que ces habitudes d’endurcissement du coeur à l’égard des animaux les plus doux, ces immolations, ces appétits de sang, cette vue des chairs palpitantes, sont faits pour férociser les instincts du coeur."

  mes respects
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
190 poèmes Liste
5780 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 2 sept 2017 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

tu as de riches lectures... et des disponibilités bien occupées.
pourquoi t'acharner sur les dangers du carné ?
j'ai eu l'occasion de penser en groupe
aux futures formes d'alimentations.
sur terre, en profondeurs marines, dans l'espace sans retour,
pour consommer des enveloppes rapidement renouvelées.
aimerais-tu lire mes developpés sur les reconnaissances qu'attend de nous la carotte.
le concept de départ de vie, de croissances écologiques, de mort atroce nécessaire,
de vies à travers d'autres présences et participations à des vies.
offre nous des recettes simples rapides économiques, pour que nous puissions commencer.
merci.

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
2376 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 2 sept 2017 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

C'est intéressant ce que tu dis là, mais il me semble que tu démontres l'inverse de ce que tu souhaitais exprimer.
En effet, si on prend la liste que tu donnes de personnalités végétariennes, et qu'on la compare à celle immensément plus vaste qui contient celles qui ne le sont pas, les végétariens sont alors une toute petite minorité sur notre planète.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
190 poèmes Liste
5780 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 2 sept 2017 à 09:02 Citer     Aller en bas de page

la notion souvent évoquée de restriction,
aux consommations de victimes animalières,
est souvent aussi respectée que la laicité.
tu serais surpris par les productions
de ces futurs alimentations.
(les insectes, les algues, les substrats d'hors sols, les liquides,
les compositions de laboratoire, en sous vides, en intraveineuses,
les ionisations de placebos, les hybrides en copies d'odeurs, de gouts, d'aspects, non bio)
les réactions actuelles sont encore "n'importe quoi"
comme les circulations sanguines avec les transfusions,
habiter, se reproduire, marcher et se nourrire sur la lune, etc.
oui je sais ça n'interesse personne.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
689 poèmes Liste
20980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 2 sept 2017 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

Jésus n'a-t-il pas dit : "ceci est mon corps ceci est mon sang, prenez et mangez en tous" ? Il n'était donc pas végétarien.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
lagouttedor


l'amour a ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
239 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2013
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 2 sept 2017 à 18:57
Modifié:  2 sept 2017 à 19:00 par lagouttedor
Citer     Aller en bas de page

Jésus n'est pas à côté de toi? Bah, demandes-lui... Au fait, il est pas ressuscité celui-là? Si? Bah, demandes-lui si il a pas du vin, j'ai soif...

  mes respects
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
689 poèmes Liste
20980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 2 sept 2017 à 19:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de lagouttedor
Jésus n'est pas à côté de toi? Bah, demandes-lui... Au fait, il est pas ressuscité celui-là? Si? Bah, demandes-lui si il a pas du vin, j'ai soif...



Si. Il est à côté de moi.
Et ce n'est pas un barman.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
lagouttedor


l'amour a ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
239 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2013
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 3 sept 2017 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

Bah, tant pis...

  mes respects
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
20137 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 6 sept 2017 à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Merci LAGOUTTEDOR, j'aime relire ces pensées de tous ces hommes et de toutes ces femmes et ça me bouleverse.
Il y en a encore pas mal que tu n'as pas cité.
Une petite dernière de Victor Hugo qui me plaît bien

" Vous m'offrez la cité...
Je préfère les bois, car je trouve voyant les hommes que vous êtes, plus de coeur aux rochers, moins de bêtise aux bêtes ".
Mais j'aime surtout les citations qui sont plus accentuées et qui démontrent la cruauté envers nos amis les animaux.

Entre la cruauté envers l'homme et celle des animaux, il n'y a de différence que la victime. Je crois que c'est de Lamartine.

Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
190 poèmes Liste
5780 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 7 sept 2017 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

la fable de "la fontaine" issue "d'esope" du "loup et l'agneau...
j'en ai fais "l'agneau et le loup" comme retour du bâton.
et si les animaux s'organisaient avec des services juridiques ?
étant plus nombreux que leurs prédateurs, ils auraient des pouvoirs de reconnaissances
oui c'est vrai...
les alliés n'ont jamais voulus bombarder et détruire les camps d'exterminations en allemagne,
sous prétexte qu'il y avait des êtres vivant à l'interieur.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
190 poèmes Liste
5780 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 10 sept 2017 à 03:26 Citer     Aller en bas de page

j'ai essayé de vous sensibiliser aux adaptations alimentaires suivant les circonstances partagées.
vous n'envisagez qu'un futur situé dans du présent, où les adaptations ne peuvent pas avoir d'effets.
les espèces animales vont évoluer, à cause de l'humain, et des constatations de darwin.
si les victimes des carcans financiers arrivent à partir de leurs reseaux d'échanges (virtuels)
à créer des raisonnements d'utilisateurs (de consommations) mondialisés...
les productions locales, végétales, et productrices de protéines rapidements et à faibles coûts sans trop de déchets, proposées hors des marchands de valeurs ajoutées. les équilibres pouront s'adapter à...
quelles stupidités de prendre comme cautions des morts dont nous savons si peu de choses.
tout comme les diffuseurs de nourritures à lire, dans des citations de morts qui ainsi évitent de nous interesser en citant leurs propres points de vue, desquels ils devraient peut-être faire des développements.
merci lagoutedor d'avoir ouvert ce court de tennis.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
380 poèmes Liste
20137 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 29 sept 2017 à 10:45 Citer     Aller en bas de page

Un cours de tennis peut - être, mais chacun a le droit de se renvoyer la balle.
Les végétariens ne sont pas des débiles...
ODE 31 - 17
Arrêtons de faire subir aux animaux des souffrances inutiles et mangez ce que vous voulez...La liste de LAGOUTTEDOR mérite tout respect pour les noms cités.
ODE 31 - 17

  OM
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
190 poèmes Liste
5780 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 29 sept 2017 à 17:46 Citer     Aller en bas de page

tu as raison ODE... toutes fois... de nombreux défenseurs de ces points de vue, n'ont pas été sités.
ils ne nous en voudront pas, par contre ils auraient appréciés de pouvoir lire ici que des sensibilisations remuraient le couteau dans la plaie.
c'est incroyable le nombre de commentaires que cette forme de reflexions a pu suciter.

 
lagouttedor


l'amour a ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
239 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2013
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 29 sept 2017 à 19:18
Modifié:  29 sept 2017 à 19:39 par lagouttedor
Citer     Aller en bas de page

Une pub pour manger du cochon, ça vous tente? Remettez-vous un petit un peu question, est-ce que moi je vous dérange? Pensez un peu plus, plutôt que de prendre les autres pour des idiots.

  mes respects
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
190 poèmes Liste
5780 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 7 oct 2017 à 03:09 Citer     Aller en bas de page

nous alignons des mots...sans vouloir partager.
quel est le bût de cette reflexion ?
moi je suis un carnivore...
mais devant des comportements alimentaires différents expliqués et comparatifs,
je suis prêt à essayer de modifier mes choix, et d'être attentif aux effets secondaires.
économiquement certaines cruautés et moyens de productions
doivent être différemment envisagés pour nourrir les 9 000 000 d'appétits qui arrivent.
et probablement de suivis médicaux qui donnent la goutte...
comme vont le devenir les inconforts pour de meilleurs respirations,
avec la disparition des véhicules terrestres urbains en diesel pour 2020.
faisons un effort, pour être constructifs, et en utilisant des texte en versifications
c'est le lieux pour celà, ça oblige à mieux choisir nos mots et nos exemples
et enrichissons nous en réflexions, en vivres ensembles, les animaux compris.

A+ de SAM

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
890 poèmes Liste
5501 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 7 oct 2017 à 08:33 Citer     Aller en bas de page

Personnellement, je trouve qu'il y a beaucoup de gens intéressants sur cette liste, du point de vue de ce qu'ils ont fait dans la vie, mais, je ne saisis pas le but véritable de cette liste...

Il y a également beaucoup de gens que j'admire, respecte, qui ne sont pas sur cette liste, sans doute bien plus...

Ces personnalités qui ont choisi ce mode alimentaire, qu'ont-ils de plus que les autres et de quel point de vue?

En fait, ce que tu proposes est très flou...

En dehors de cela, moi, je suis carnivore, comme mon chat, le chien du voisin, les adorables suricates du désert... ce qui tenterai à prouver que je suis très proche ou que l'on peut assimiler mon mode d'alimentation, de l'animal...

Quel mal en cela? Je n'ai absolument pas mauvaise conscience lorsque je me nourri de chair animal ou de ce que produit l'animal...

Et pourtant, peut-être cela peut paraître contradictoire, mais, j'ai horreur de tout ce qui peut être lié à la souffrance animale et je pense que cela n'est pas sur le même plan de "conscience morale " que le fait de manger de la chair...

C'est juste mon point de vue... qui peut être en rapport avec le fait qu'il y a certainement plus de personnalités, importantes, intelligences, justes, sensibles, qui se nourrissent de chair animale et qu'il y a des sujets bien plus graves sur la planète (pollution, maladies, violence, misère) que ce faux débat...

Amicalement...

Hubix.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
190 poèmes Liste
5780 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 28 oct 2017 à 02:47 Citer     Aller en bas de page

a) sur les effets que cette adaptation alimentaire peut offrir... par rapport aux effets d'être carnivore.
b) sur les nécéssités de ponctions sur des stokages d'élevages, qui n'ont pas connus autre choses.
plutôt que sur les présences dites sauvages (indépendantes des humains) qui peuvent s'éteindre, et ne plus servir à renouveler les richesses chromosomiques.
c) sur les moyens utilisés pour faire de ces vies des cadavres consommables. une prise de conscience sur les rytuels religieux de morts animalières.
déjà ces 3 points sont ils des prolongements de ce besoin initiale de cette proposition de sensibilisations, de refflexions, etc.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
689 poèmes Liste
20980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 28 oct 2017 à 04:23 Citer     Aller en bas de page

d) et sur la pénurie de beurre ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 516
Réponses: 23

Page : [1] 2

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 938/13040

8.6%
 
 81 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 73 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 48 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 147 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

11%
 
 103 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.4%
 
 182 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.6%
 
 287 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0531] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.