Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 46
· Chlamys · doux18 · walikan · Soliste
13159 membres inscrits

Montréal: 18 août 09:27:13
Paris: 18 août 15:27:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Moments de vie : Le bonheur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 12 jan 2017 à 19:19 Citer     Aller en bas de page

Le bonheur


Si c'était simplement construire un escalier
Que tu pourrais fouler de ton petit soulier ?
Ou le reflet du soir sur ta cuisse menue,
La fougère grimpant sur la pierre charnue ?
Le parfum d'autrefois et celui de demain ?
Il est là près de moi, je le tiens par la main.
Noué de mots soyeux qui tournent sur un fil,
Qui s'emmêlent parfois, mais enfin où est-il ?
Avez-vous bien cherché ? Où est-il le bonheur ?
La mère et son enfant, battant d'un double cœur ?
Le bonheur, c'est Armand qui joue sur son piano,
Zingarella qui chante un air de flamenco.
C'est la fleur de l'amante octroyant sa vertu,
Le plaisir infidèle à l'amour disparu.
Et c'est assurément ce chagrin déchirant
Qui enserre votre âme et qui vous rend vivant.
C'est traverser la vie, en marchant tête haute,
De son doigt négligeant en effacer la faute.
C'est le désert qui chante, le grillon qui fleurit,
La rosée sur ma joue qui perle et rafraîchit.
Ce sont mes souvenirs et ce sont mes espoirs,
Mes caprices changeants au gré de mes mouchoirs.
Le bonheur est fuyant, incertain et fragile,
Quand on le croit captif, voilà qu'il se défile.
Il étend au hasard ses voiles capricieux
Qu'il convient de saisir. Oh Dieu qu'il est précieux !

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
203 poèmes Liste
11139 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 août
  Publié: 13 jan 2017 à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Le bonheur ... à saisir dans les petits instants de tous les jours ...

Joli texte ; merci à toi

  ISABELLE
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
255 poèmes Liste
3706 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
16 août
  Publié: 13 jan 2017 à 05:57
Modifié:  13 jan 2017 à 05:58 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page



 
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
891 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
29 juin
  Publié: 14 jan 2017 à 08:45 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Authilie,

Qu'ils sont beaux à lire ces "Moments de vie". Vous qui encensez souvent ma poésie, je dois dire que c'est à mon tour de bivouaquer devant la vôtre. J'ai toute la nuit, sous les étoiles de ma Voie Lactée intérieure, pour y songer.
Plus rien ne m'étonne maintenant, vôtre douce et émouvante sensibilité est en accord parfait avec ma lyre.

Continuons, chère Authilie, à chanter les choses simples de la vie, car c'est dans leur dénuement que réside toute la beauté du monde.

Bien amicalement.

JMJ

 
malouino


Advienne que pourra
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
193 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 14 jan 2017 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Un beau moment de bonheur, par ce texte touchant. Je m'y suis retrouvé, je ne dirai pas où
Bravo

  Malouino pour vous servir
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 14 jan 2017 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Maschoune, Colombe, merci de votre passage.
Jacques-Marie, j'ai lu votre commentaire avec émotion. Mais si nous bivouaquons chacun devant les appartements de l'autre, jamais nous ne nous croiserons.
Je cherche Malouino, je cherche où vous avez pu vous retrouver. Merci à vous aussi.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 485
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0441] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.