Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 413
Invisible : 0
Total : 417
· guy Olivié · Igor · manusaran
Équipe de gestion
· Catwoman
13290 membres inscrits

Montréal: 21 jan 13:06:25
Paris: 21 jan 19:06:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Satie dans ma nuit. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 21 jan 2017 à 17:15 Citer     Aller en bas de page

Erik Satie - Trois Gymnopédies



elle m'a cueillie aux jours d'été
lorsque les cigales éternuaient
leurs musiques sous mon p'tit nez

elle épouse le bord de mon verre
robe froissée des tentatives
d'y dévoiler
ses amours aux crânes brisés

elle prend sans demander
les jolies secondes du temps d'hier
où les gencives se souviennent

ma langue se réchauffe contre elle
les pages blanches se fendent
le soleil s'est barré sous ma frange

le vieux Moleskine croque ma peau
esquive la tendre ébauche
de ce que je voulais t'écrire salaud

elle me suce avec élégance
s'introduit dans mes veines
pour y foutre un triste bordel

je n'ai plus de larmes à offrir
à l'absence
je suis l'indifférence

sèche

comme l'écorce de l'arbre mort
comme un pantin sans ficelles

Satie me recroqueville
au fond de mon lit
comme une gamine
en arc de lune grise

et je renifle ton odeur
avec au coin des lèvres
l'infime bave de mon coeur

2017




photo perso





 
Big Lebowski


- Il se fout de tout, c'est un nihiliste. - Ca doit être épuisant comme activité !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
3 novembre 2019
  Publié: 22 jan 2017 à 03:14 Citer     Aller en bas de page

y a deux écorces
celle qu'on grave
on y laisse des traces durs qui durent
et celle qui saigne au moindre coup de canif

encore un texte subtilement érotisé
avec de jolis coups de lames dans l'amer

  Big comme gros Lebowski comme polak
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
14729 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 22 jan 2017 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

J'aime cette écriture limpide et qui claque pourtant.
C'est clair, c'est fort, c'est beau.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5840 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 23 jan 2017 à 00:49 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte Ko. Belle fraîcheur.

Et j'aime ta photo. J'aime beaucoup aussi travailler ce genre de matériaux... anodins aux yeux de beaucoup.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 24 jan 2017 à 16:55 Citer     Aller en bas de page

sous mes maux trois personnes dont j'aime l'univers...la personnalité
que demander de plus? rien
je suis servie merci

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5840 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 26 jan 2017 à 06:17 Citer     Aller en bas de page



Dimanche c'était la journée du hug... j'aime retarder.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 26 jan 2017 à 17:21 Citer     Aller en bas de page

j'aime les hugs

merci JB

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 912
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0221] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.