Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 27
Invisible : 1
Total : 31
· Tychilios · La Brune Colombe · NOMAL' SLAND
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:53:46
Paris: 17 oct 00:53:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: De la musique dans la rue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 2 févr 2017 à 12:26
Modifié:  2 févr 2017 à 12:27 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page


J'ai acheté l'accordéon
D'un musicien en dépression,
Il ne parlait que le roumain
Le froid faisait trembler ses mains.

C'était pas cher, deux trois picailles
Pour jouer les vaille que vaille
Et rigoler avec des filles
Au grand marché des peccadilles.

J'ai ramené l'accordéon
Qui ne crachait que des flonflons,
Sans cœur sans âme et sans reliefs
Les chansons m'en tenaient griefs.

L'artiste avait les yeux mouillés
De ce retour inopiné,
Il caressa son instrument
Pour faire jaillir des airs gitans.

Toute la rue fut chaloupée
En commotion et décrispée,
Les chats en perdaient leurs gouttières
Et moi, mes correctes manières.

Au cœur de la grande kermesse
Je t'ai vu comme une promesse,
Tu dansais d'un pas aérien
Sur les chansons des bohémiens.



  Critiques acceptées
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4387 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 2 févr 2017 à 12:55 Citer     Aller en bas de page


En général il faut accorder ses violons
Mais là Il faut savoir jouer de l'accordéon

J'ai bien aimé

 
Hemsy225


As-tu vu tous les visages de l'homme?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
35 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2013
Dernière connexion
25 août 2018
  Publié: 2 févr 2017 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Très bel écrit plein d'émotion et d'images. Merci pour ce magnifique partage.

  Hemsy225
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
2414 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 2 févr 2017 à 17:07 Citer     Aller en bas de page

Houlala très beau texte! Une belle chanson!

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 3 févr 2017 à 03:22 Citer     Aller en bas de page

Jolies mélodies sous tes mots XENIA

J'aime bcp l'image des chats qui perdent leurs gouttières alors que nous, humains, en perdrions notre latin

Amicales pensées

  ISABELLE
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 3 févr 2017 à 03:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xénia,
J'aime le retour des mélodies chez l'artiste; l'instrument a une âme.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
18 avril 2018
  Publié: 3 févr 2017 à 06:55
Modifié:  3 févr 2017 à 06:56 par libellules
Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia
J'ai ramené l'accordéon
Qui ne crachait que des flonflons,
Sans cœur sans âme et sans reliefs
Les chansons m'en tenaient griefs.

L'artiste avait les yeux mouillés
De ce retour inopiné,
Il caressa son instrument
Pour faire jaillir des airs gitans.



Moi aussi j'aime beaucoup la mélodie de tes mots et puis aussi l'histoire
que tu nous contes sans y avoir l'air
Amitiés

  Libellules
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15660 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 3 févr 2017 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

une très belle musicalite
en vers

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 3 févr 2017 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Cet accordéon ne connaissait qu'un maître... joli poème, j'ai bien aimé ma lecture.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 3 févr 2017 à 20:41 Citer     Aller en bas de page



Un poéme différent qui raconte bien ll"unicité de certaines unions.

Contente de te relire.



Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1750 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 6 févr 2017 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

merci à vous pour vos gentilles appréciations
Amitiés

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 646
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Facile de dire adieu! (Autres)
Auteur : Xenia
Cache-cache (Autres)
Auteur : Pampille
Ca bulbille sous ma plume (Textes érotiques)
Auteur : Pieds-enVERS
Question de regard (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
(Collectifs)
Auteur :
Il pleut toujours là où c’est mouillé (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
(Collectifs)
Auteur :
Auto-louange (Autres)
Auteur : Catwoman
Rosy et le Criquet (fable) (Autres)
Auteur : josette
Les chemins de la vie (Autres)
Auteur : josette
Une Belette trop gourmande.(fable) (Autres)
Auteur : josette
Un Sourire (Autres)
Auteur : La Brune Colombe
Rosetta Ii (Autres)
Auteur : Capricorne
"j'ai" (Autres)
Auteur : ode3117
Etreinte Nouvelle (Textes érotiques)
Auteur : Barbara

 

 
Cette page a été générée en [0,0338] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.