Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 613
Invisible : 0
Total : 618
· ATLAS · Emile-André · Cidnos · Dacie · Coeur Noir
13159 membres inscrits

Montréal: 28 févr 16:11:50
Paris: 28 févr 22:11:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Déambulations (3) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 16 févr 2017 à 02:24 Citer     Aller en bas de page

Déambulations (3)



Transi, ébahi, un nouveau jour se lève
Il s'est mis des barreaux et des chaînes
Condamné aux sentences du lendemain.
Au creux de mes mains l'heure s'enroule.

À la fenêtre se distillent les odeurs de l'hiver
Des baisers dénudés à des lèvres subtiles.
Je languis d'espoir et de terres fécondes
Abandonnant sur le sable des larmes de satin.

Je regarde les nuages en robe de ciel
Ils m'imposent l'accent de vols d'oiseaux
Alors sur la vitre je pose le baiser mourant
De mon regard perdu sur tant d'euphories.

Je les ai entendus, ils disent que je suis fou
Et je grince des dents à force de me taire
Ils ne voient pas que je bois des étoiles
Qu'à l'ombre de mes mains, bruit l’espérance.

Ils ne perçoivent rien de l'infini déluge
Qui tatoue ma peau d'encre captive
Alors que la ville trompée et heureuse
S'endort sur de fausses caresses.

Il me faut vous laisser
Le docteur est entré ….

Lucas


 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13747 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 16 févr 2017 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien ces poème que je suis à la manière d'une Telenovela mexicaine s'arrêtant à chaque arrivée du docteur.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11862 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 février
  Publié: 16 févr 2017 à 05:15 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie vraiment bcp tes déambulations ; tu nous y invites avec des images et des mots choisis

Belle écriture

Merci à toi

  ISABELLE
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
14 décembre 2019
  Publié: 16 févr 2017 à 10:54 Citer     Aller en bas de page


Des déambulations qui transporte le lecteur en des vers bien choisi
Des trois univers lus le premier est celui que j'ai préféré

Un plaisir de lire ces étranges endroits.
Bienvenue à Lucas

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 16 févr 2017 à 11:25 Citer     Aller en bas de page

Je me laisse embarquer sur les flots de vos vers... Aucune envie d'accoster...

Merci

V

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
292 poèmes Liste
5295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 16 févr 2017 à 11:37 Citer     Aller en bas de page

Cette appréciation vaut également pour les deux premiers, j'aime beaucoup - bravo -

Yvon

  YD
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 16 févr 2017 à 13:27 Citer     Aller en bas de page


Merci Adamantine, Maschoune, Danalore, Varh et YD pour vos gentils commentaires.

Un quatrième et dernier suivra.

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
260 poèmes Liste
3730 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
26 février
  Publié: 17 févr 2017 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Cette déambulation ci m'interpelle. De belles images. Maintenant j'attends la suite

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 17 févr 2017 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Lucas, relâche 'l'encre captive' et donne-nous la suite

Amitiés

  Libellules
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
2430 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 févr 2017 à 02:14 Citer     Aller en bas de page

Et le printemps arrivera demain! J'aime
Bon dimanche

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 20 févr 2017 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Merci La Brune Colombe de t'être posée sur ce(s) texte(s). De la suite tu ne seras pas lasse (enfin j'espère)

Merci Libellules. Je ne puis servir trop vite la suite, le site impose une limitation .... mais c'est prêt à éclore.

Merci Margo de ta visite et de ton commentaire.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
27 février
  Publié: 22 févr 2017 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lucas
J'aime bien celui là.
Je me laisse porté par ton imagination.
Bonne journée
Cidnos

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
514 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 22 févr 2017 à 15:36 Citer     Aller en bas de page


Merci Cidnos de ton commentaire généreux.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 729
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0462] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.