Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 25
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 10:43:19
Paris: 20 sept 16:43:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Saveurs singulières Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
4538 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 21 févr 2017 à 03:38 Citer     Aller en bas de page



Saveurs singulières


Et cette
lumière crémeuse
me donnait
d'avaler l'ombre noire
de frais

La cuisine claire de mes obscurs appétits

Silence des nourritures
venu au printemps exquis
tendre coucher ma tête
sur l'oreiller des fraîcheurs
d'herbes juvéniles

Goût de saison
crépine lustrée de l'aurore
estampes gustatives
le sentiment de la première succulence
ancrée dans la texture de l'être
était


  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 21 févr 2017 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Baptiste,
Tu allonges et accommodes tes sentiments... mais il n'y a pas que les saveurs à être singulières la forme et le vocabulaire le sont également.
Pas désagréable comme goût.
Amitiés

  Poésie, la vie entière
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
18 avril 2018
  Publié: 21 févr 2017 à 09:07 Citer     Aller en bas de page

Saveurs singulières, images singulières, mais le tout à quelque chose d'enivrant.

Amitiés

  Libellules
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 21 févr 2017 à 10:29 Citer     Aller en bas de page

très agreable lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
rené duruisseau

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
185 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2015
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 21 févr 2017 à 12:32 Citer     Aller en bas de page

Tes vers ont une saveur particulière,je prendrais bien encore un morceau! Merci pour la dégustation !

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
4538 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 21 févr 2017 à 14:32 Citer     Aller en bas de page

@ Jean-Louis, libellules, mido ben, rené duruisseau, merci.

Heureux que vous trouviez quelque saveur à mes verres

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 22 févr 2017 à 03:18 Citer     Aller en bas de page

Là, le lecteur caresse les nuages.....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 24 févr 2017 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Salutations In Poésie


La saveur crémeuse d'une nourriture poétique



PA…

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
4538 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 1er mars 2017 à 01:11 Citer     Aller en bas de page

@ Guid'Ô, PA... , merci de vos commentaires.

Guido, heureux de te voir, car depuis que j'ai quitté Facebook, tu te fais rare. LOL
Bon, ça te fait un vol pas cher, non ?

PA... Oui, la poésie se mange aussi, et des fois on se la prend en pleine poire.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
2399 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 1er mars 2017 à 01:21 Citer     Aller en bas de page

Très agréable lecture
Bonjour

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
4538 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 9 mars 2017 à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Merci Margo

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 547
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0273] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.