Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 16
· fefe le diseur
Équipe de gestion
· Ashimati
13062 membres inscrits

Montréal: 15 déc 21:01:23
Paris: 16 déc 03:01:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le nomade aventurier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Wolfgo
Impossible d'afficher l'image
Rien n'est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
46 commentaires
Membre depuis
7 juin 2016
Dernière connexion
14 juillet 2017
  Publié: 12 mars 2017 à 05:59
Modifié:  12 mars 2017 à 08:08 par Wolfgo
Citer     Aller en bas de page

Le nomade aventurier

Je suis un souffle qui passe
Une étoile qui file
Un rayon qui s'éteint
Une âme qui s'éloigne

Je suis un nuage qui voyage
Une goutte qui ruisselle
Un oiseau qui migre
Une âme qui s'éloigne

Je suis une flamme qui s'évanouit
Une cigarette qui se consume
Une feuille qui se détache
Une âme qui s'éloigne

Je suis une voix qui perd son inflexion
Une fleur que l'on cueille
L'anadrome qui nage au loin
Une âme qui s'éloigne

Je suis parti, à jamais, pour toujours,
Mélancolique
Impatient
Et déjà nostalgique

Wolfgo, janvier 2017

  Wolfgo
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10339 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 12 mars 2017 à 06:09 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé suivre ton "voyage" rythmé par les images que tu nous offres ...

Merci à toi

  ISABELLE
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1406 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 12 mars 2017 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

bonjour Wolfgo,

je rejoins Isabelle pour le terme "voyage rythmé" et je vous ai accompagné tout au long de ce périple.

Amicalement

V

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
413 poèmes Liste
21180 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 12 mars 2017 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

C'est vraiment intéressant de vivre tout cela, mais si tu es nostalgique, alors reviens de temps en temps au point de départ.
Un voyage magique quand même.
Pour la fleur que l'on cueille attention elle se fane vite...
Merci pour ce bel écrit
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Wolfgo
Impossible d'afficher l'image
Rien n'est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
46 commentaires
Membre depuis
7 juin 2016
Dernière connexion
14 juillet 2017
  Publié: 18 mars 2017 à 06:24 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir a tous,
Un voyage rythme c'est vrai, mélancolique c'est sûr
En effet une fleur ne se cueille pas, c'est pourquoi j'ai exprimé cette cueillette pour marquer la continuité dans l'idée de fin, de mort, de temporalité.
Rien ne dure tout a une fin, malheureusement.

Ode3117, je penserai à revenir mais est ce que revenir ne serait pas répéter les mêmes erreurs ou retourner dans le gouffre qu'on s'est efforcé de quitter ?

Amicalement

Wolfgo

  Wolfgo
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 459
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0315] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.