Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 331
Invisible : 0
Total : 332
· PA...
12948 membres inscrits

Montréal: 24 nov 19:11:22
Paris: 25 nov 01:11:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Journal dort journal Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Baby Peed t si coool
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
6 mars
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 14 mars à 10:10
Modifié:  14 mars à 14:19 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

j'ai arrêté de fumer pendant 1 jour
A cause d'un implant dentaire
alors j'écris des lettres de motivation à mon poisson rouge
pour qu'il aille chercher du boulot
j'avais lancé des tonnes d'images foutues à la déchetterie de l'âme
des billes, des pétards, des bonbons
perdu dans 1 million de demain
ce soir
je me retrouve
dans le métro ivre
il y a une fille en face de moi
au sourire sage qui me regarde un peu
mal à l'aise
j'ai tourné la tête vers la fenêtre
et j'ai vu le spectacle de Paris
tout y était
mieux que dans les livres
j'imagine
je me disais souvent qu'il était trop tard
pour partir à l'étranger voyager
et souvent je n'avais aucune solution
alors
je laissais la musique gueuler
j'attendais Kurt Cobain, René Char, Magritte, Basquiat pour leur offrir un pot
je tombais sous le charme d'une fille avec des chaussures rouges au coin de la quatrième dimension
je riais sous le regard indifférent des singes-vampires
je fuyais Londres en feu
j'étudiais
la mécanique-auto et le théâtre guignol
j'étais chauffeur pour une grande marque de café
j'organisais des projets X pour des personnes malades
j'allumais la lumière dans un phare enflammé
Je sentais le vent je voulais tant écrire ça
nuit-poussière
vie-poussière
je marchais
marchais, étudiais, tombais, vivais, mourais, aimais
Criais: Pourquoi j'ai mal d'attendre je veux vivre ! VIVRE !
Les délires étaient tels que les maux brûlaient ma tête, mon corps tout entier, mon souffle
vite-poussière
vite et poussière
vie de poussière
je n'ai aucune solution
j'étais comme un bonhomme de neige et je fondais

 
Chet
Impossible d'afficher l'image
chet a dit Alone Together
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2016
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 14 mars à 12:33 Citer     Aller en bas de page

moi non plus je n'arrive plus à arrêter de fumer

je n'arrive plus non plus à ne pas écouter le vent, à m'en extraire

 
K.O Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 14 mars à 15:59 Citer     Aller en bas de page

j'adore pour beaucoup de raisons et l'impression de t'avoir déjà lu?

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
640 poèmes Liste
14134 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 15 mars à 02:04 Citer     Aller en bas de page

On veut vivre mais souvent on ne sais pas comment. Tu habites Paris mais la vie semble etre ailleurs...

J'aime.

Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
2239 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 14 avr à 15:56
Modifié:  14 avr à 15:57 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

J'aime ton fatras, il est à ranger soigneusement dans le meuble des très beaux mots...

Jiçé

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1562 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 27 avr à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Pas mal du tout. Y'a comme qui dirait un style.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 621
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0463] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.