Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 340
Invisible : 0
Total : 340
12924 membres inscrits

Montréal: 18 oct 18:06:41
Paris: 19 oct 00:06:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: À Bastogne Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jérémie Burton Nouveau membre!


Le reste n'est qu'illusion.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
14 mars
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 16 mars à 16:52
Modifié:  17 mars à 03:10 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

La brume épaisse entre les arbres de la forêt
Nous rend aveugles et nous oblige à nous terrer.
Seuls, encerclés, l'ennemi gronde et nous attend
Là, quelque part, peut-être à quelques pas devant.

L'hiver est rude et les vivres viennent à manquer
Tout comme les munitions et de quoi nous soigner.
Eux nous mitraillent sans arrêt à coups de canons.
Cela fait maintenant dix jours que nous mourons...

Les trous de souris ne nous protègent pas du tout
Car chaque obus peut s'écraser on ne sait où.
Mais il faut tenir bon, rester à notre poste,
Attendre que ça cesse pour lancer la riposte.

Si j'avais su qu'un jour, j'allais avec mes frères
Être parachuté pour descendre sous terre
Et que, des mois durant, nous subirions le joug
D'hommes totalitaires se cachant loin de nous.

Sept mois dans ces combats à vouloir en finir.
Sept mois dans cet enfer à nous voir tous mourir
Un à un comme des pions sur l'échiquier du mal.
Ils vont nous sacrifier pour cette guerre mondiale !

Nous sommes des vaches que l'on emmène à l'abattoir.
Et dire que personne ne retiendra notre histoire.
La neige tombe, c'est la veille de Noël. J'ai froid.
Combien de temps encore vivrons-nous cet effroi ?

S'il y a un gagnant, nul ne sera vainqueur.
Je le sais maintenant, je le vois dans nos cœurs.
Nous avons tout tenté, repoussé les limites.
L'homme n'est pas humain, c'est de la dynamite.

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 16 mars à 17:50
Modifié:  16 mars à 17:51 par libellules
Citer     Aller en bas de page

Jérémie, merci d'avoir 'récidivé' et cette fois-ci de nous avoir transporté au coeur d'une impitoyable bataille (des Ardennes?) qui nous montre l'absurdité et l'inhumanité de la guerre.

Amitiés

  Libellules
Jérémie Burton Nouveau membre!


Le reste n'est qu'illusion.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
14 mars
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 16 mars à 18:37 Citer     Aller en bas de page

Merci libellules

Je parle bien de la bataille des Ardennes, oui. Le prochain parlera de 14-18.

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
8043 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 17 mars à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Jérémie d'écrire sur ce sujet. Tu es jeune pour en parler, serais-tu passionné ?

  ISABELLE
Jérémie Burton Nouveau membre!


Le reste n'est qu'illusion.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
14 mars
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 17 mars à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Passionné, c'est un grand mot. Je ne pense pas avoir suffisamment de connaissance. Ce sont plutôt les injustices qui me mettent hors de moi. Mais j'habite en Belgique dans ce qu'on appelle une "ville martyre". Andenne.
Une ville dans laquelle l'armée allemande a fusillé des centaines d'habitants pour "l'exemple" afin d'effrayer les autres villes et d'éviter des soulèvements de résistance en 14-18.

Pour le cas d'Andenne, c'est parti d'une "bavure". Des troupes allemandes, déjà sur place et saoules, ont tirés sur ce qu'elles pensaient être des francs-tireurs. C'était en fait une autre infanterie allemande qui arrivait. Pour masquer l'erreur, ils ont parlé d'un attentat contre leur armée et ont fusillé en tout 300 Andennais pour se "venger"...

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3307 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 17 mars à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux rester insensible à ce poème ... moi qui suis voisine de ce lieu emblématique.

Un écrit qui nous rappelle combien tous ces combats cruels ne sont pas digne de notre humanité.
Et combien il est important de tout mettre en oeuvre pour ne plus devoir en arriver à cette extrémité et à cette souffrance.


Myo


PS : Si tu aimes ce sujet, le nouveau musée de Bastogne est instructif et superbement bien conçu.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
2090 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 19 mars à 18:37
Modifié:  19 mars à 18:38 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour
Bienvenu sur LPDP
C'est bien que nous parlions encore de cette guerre.
Si elle pouvait ou avait pu servir d'exemple pour ne pas recommencer cela aurait été bien.
Pour cette raison parlons en encore et de leur souffrance aussi
J'aime
Bonne journée
Cidnos

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 237
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0436] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.