Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 15
· Margo1668
12878 membres inscrits

Montréal: 27 juin 23:32:22
Paris: 28 juin 05:32:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le vieux saule Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 17 mars à 03:14 Citer     Aller en bas de page



Le vieux saule



Ce soir, une lune frileuse, pâle à en mourir,
Sculpte l'ombre des branches d'un vieux saule.
Sous un râle de brume, mon corps nu sur l'écorce,
Je l'enserre de mes bras dans l'exil du silence.

Je l'entends.

Voici qu'il murmure, aux estuaires de ma peau,
L'improbable récit d'horizons nomades
Battus par les vents sur des rives lointaines.
L'arbre suranné effeuille sereinement le temps.

Je le sens.

Il vibre et tisse ses impatiences endormies
Dans les méandres de sa lymphe nourricière
Et trouve, sur moi, d'étranges fleurs de chair,
Le frisson éthéré de palabres séraphiques.

Il s'est tu.

Ce soir, une lune frileuse, pâle à en mourir,
Pose son linceul sur l'indifférence des lendemains
Le saule boit maintenant l'élixir des étoiles
Abandonnant mon étreinte à son rêve insoumis.


Lucas



 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
1358 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 17 mars à 04:12 Citer     Aller en bas de page

Magnifique de connexion avec la nature.
J'avais écrit un sonnet à ce sujet. Si je le retrouve...

Ton texte est très beau et me parle profondément. Merci.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Trist@nic


Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu es capable...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
1937 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2008
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 17 mars à 04:21 Citer     Aller en bas de page

La Nature a toujours une Belle longueur d'avance...
mais quand on arrive à communiquer, il ne faut pas bouder son Plaisir !

Symboliquement, le Saule est l’arbre de la Lune, de la Femme, et de l’Eau.
Faut-il y voir l'explication ?

  Léo
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
7277 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 17 mars à 06:18 Citer     Aller en bas de page

Que j'aime à te lire Lucas ...

Merci à toi

  ISABELLE
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1598 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
7 juin
  Publié: 17 mars à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique

Merci pour cette belle lecture, un joli coup de cœur pour moi...

Maman Luciole

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
18219 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 17 mars à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Moi qui parle aux arbres, je suis très touchée par ce poème de part les sensations que ce saule te procure et par tes mots très sensibles.
Un bel écrit. Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
2748 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 17 mars à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lucas,
Cette personnification de l'arbre, ici un saule, me plait mais qui étreint l'autre ?
Belle écriture et pour vous.

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 17 mars à 16:51 Citer     Aller en bas de page

Lucas, je l'ai lu, je l'ai relu et, avant d'entamer une troisième lecture,
je l'ai ajouté à ma liste de poèmes favoris.

Comme dit Tristonic "la Nature a toujours une Belle longueur d'avance", mais,
au son de ta lyre, la lune se retourne pendant un bref moment et nous sourit
avant de repartir ("sous une lune frileuse, pâle à en mourir") comme Eurydice
retournant aux enfers.

Amitiés



  Libellules
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
141 poèmes Liste
3266 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 17 mars à 16:52 Citer     Aller en bas de page

Une belle communion avec la nature et un retour aux sources apaisant.

Un refuge essentiel pour tous ceux qui ont encore le besoin de nourrir leur âme.

Bravo
Myo

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 17 mars à 18:09 Citer     Aller en bas de page

J'avais commencé à vous remercier et tout s'est effacé .... Un saule est décidément plus facile à comprendre qu'un réseau informatique.

Je disais donc :
Tous vos commentaires me touchent. Je suis heureux d'avoir éveillé en vous quelques sentiments, quelques ressentis.

Merci In poésie. La Nature est une maîtresse dont nous sommes les mauvais élèves. Elle nous récompense pourtant de bien belle manière à qui sait la regarder et la comprendre.

Merci Trist@nic. Le symbole me va. Par ailleurs, cet arbre est considéré comme Arbre de Vie ou l’Arbre central. Lao Tseu méditait à l’ombre de son feuillage. Cela me va aussi.

Merci Maschoune. Et que j'aime à te voir aimer !

Merci Maman Luciole. Merci pour ce "coup de coeur" sous la feuillée lunaire.

Merci Ode. Les arbres sont de faux ''saules-itaires'', ils aiment la compagnie.

Merci Jean-Louis. Oui, qui étreint l'autre ? La question demeure et la lune qui sait tout n'en dira rien.

Merci Libellules. Merci pour l'honneur de figurer en vos "favoris". Belle référence à Eurydice puisque jouant de la lyre en plein soleil, une foule d'arbres, charmés par son chant, se rassemblèrent autour de lui, le protégeant de leur ombre.Le saule y était

Merci Myo. Nourrir son âme, c'est savoir regarder et aimer.






 
Margo1668


savoir bien faire! " On s'en va avec le vent, pour rattraper le temps. " MVoltaire
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
196 poèmes Liste
1648 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 17 mars à 18:51 Citer     Aller en bas de page

C'est un véritable coup de coeur

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonerre. ”
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1944 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 18 mars à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour
J'ai eu un bon ressenti en lisant ton poème ... Toute la puissance apaisante de la nature entrait en moi.
Une belle écriture donc qui nous montre combien l'Homme a besoin de la nature.
J'aime
Bonne journée
Cidnos

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
1162 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 18 mars à 22:18 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lucas

vous n'ignorez pas mon ressenti pour votre poème ... mais ce soir, un besoin d'ami ... et le saule l'était...
Merci pour ce texte ...
V

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 19 mars à 04:38
Modifié:  19 mars à 04:39 par Lucas
Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous,

Merci Margo d'être venue sous ce saule. Y'en a-t-il dans votre pays ?

Merci Cidnos. Ravi d'avoir offert ces quelques lignes de sérénité végétale.

Merci Varh. Non, je n'ignore pas. J'en ai perçu l'écho.

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1671 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 19 mars à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Un grand plaisir de lecture !
De la souche à la cîme...J'ai vécu ce poème.

Merci poète Lucas
Jiçé

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
290 poèmes Liste
17055 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 19 mars à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Il m'a fait vibrer de mes feuilles jusqu'au bout de mes racines

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 20 mars à 08:20 Citer     Aller en bas de page


Merci Jiçé et Vinie pour être venus me rejoindre sous cet arbre qui, en dépît de son charme, n'est qu'un saule.

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
2541 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 20 mars à 09:41 Citer     Aller en bas de page

Salut Lucas,
Il y a dans ce saule (qui ne pleure pas toujours) une pléthore de symboliques...ce qui capte dans ton texte, c'est que tu les as toutes réunies avec une adresse remarquable...il est éloquent ton arbre qui parle, bouge, se repose..(.j'en connais un avec lequel j'aime jouer en me tapissant sous ses branches mouillées...; -)...). Les arbres ont ce don d'abriter, d'apaiser certaines colères...je les aime...

Amitiés....



  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 20 mars à 12:57 Citer     Aller en bas de page



Merci Riagal. Je suis content de constater que ta lecture va au-delà de la première vision.
En écho à ton blason, je dois dire que la devise du mien est : VITAE ARBOREM SCANDO " (Je grimpe à l'Arbre de Vie ). Autre arbre avec encore des symboles.

 
Abdelghani EL MADANI


Rien cacher, puisque tout finira par se savoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
30 mars
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 31 mars à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Formidable, tout court.
Amicalement

  Abdelghani EL MADANI
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 1er avr à 14:36 Citer     Aller en bas de page


Merci de votre lecture et de votre sympathique commentaire Abdelghani.
Bienvenue sur ce site !

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 402
Réponses: 24
Réponses uniques: 17
Listes: 3 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La nuit tombe sur "il était une fois" Un Amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Des Lits de Poésie (avec Xenia) (Collectifs)
Auteur : Lilania
Destination ailleurs (Lettres ouvertes)
Auteur : Pichardin
Iroise mon amour - Feudebelt et Ashimati (Collectifs)
Auteur : Ashimati
Au Cat (à Naej) (Autres)
Auteur : In Poésie
J'ai bu un verre... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Xenia
...atomique (Loufoques)
Auteur : Adamantine

 

 
Cette page a été générée en [0,1244] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.