Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 18
12869 membres inscrits

Montréal: 28 avr 21:41:00
Paris: 29 avr 03:41:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Accords mineurs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1179 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 18 mars à 00:51 Citer     Aller en bas de page



Accords mineurs

Un geste du cœur un seul
étrange car intime
bégaie

Je scrute ce proche lucide
extravagant et haut
revenu

Je sais que la force de la mémoire détrempera les cieux gris
ET
La parole est cette mousse humide qui attire le regard
ET
Les jeux des corps poussent leurs chevelures épaisses noires fortes

Je voyage errant précipité
l'univers est un tapis
auguste

Je contemple les fleurs d'illusions
qui soufflent sur mes digues
aveugles



  La vie commence à chaque instant.
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
620 poèmes Liste
13769 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 18 mars à 02:06 Citer     Aller en bas de page




Jaime beaucoup la fome unique des vers, l' isilement des mots qui prennent fotce et c'est une sculpture de l' emotion qui se dessine.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Varh
Impossible d'afficher l'image
la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 18 mars à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour In poésie,

je rejoins totalement Galatea.... une sculpture est le mot juste... superbe texte...

Merci beaucoup....

Mon amitié

v

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
2509 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 18 mars à 07:07 Citer     Aller en bas de page

Yes....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1179 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 18 mars à 07:35 Citer     Aller en bas de page

@ Lilia, Valérie et Riaga l'art t'aime, merci d'être passé et d'avoir freiné.

Dès que je sors de la poésie classique je ne privilégie en fait aucune forme, sinon celle du hasard qui m'inspire. Quant à sculpter... Houlala, je suis aussi nul qu'en dessin.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
11830 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 18 mars à 11:13 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
53 commentaires
Membre depuis
17 janvier
Dernière connexion
15 avril
  Publié: 18 mars à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Belle lecture...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 18 mars à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JB,
C'est depuis quelque temps une autre poésie qui nous retient chez toi. Celà me va bien.
Amitiés

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1179 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 19 mars à 03:34 Citer     Aller en bas de page

@ mido ben, Saphariel et Jean-Louis, merci d'être passés par ici et de vous être arrêtés.

Jean-Louis, j'écris ce genre de poésie depuis longtemps. J'aime bien la poster en ce moment. Re-post pour ce poème... mais c'était dans une autre vie elpédépienne. 😊

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 19 mars à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
@ mido ben, Saphariel et Jean-Louis, merci d'être passés par ici et de vous être arrêtés.

Jean-Louis, j'écris ce genre de poésie depuis longtemps. J'aime bien la poster en ce moment. Re-post pour ce poème... mais c'était dans une autre vie elpédépienne. 😊

Bizzz, JB



Bonjour JB,
Je n'avait rien dit encore mais je m'aperçois que j'ai en face de moi un correcteur...
En quoi consiste cette haute fonction lpdpienne ? Faudra-t-il que sur nos écrits tu te penches et ailles jusqu'à la dernière ligne ?
Peut-être le sommeil te gagnera-t-il avant d'en arriver là
Nous avions déjà Isabelle la belle modératrice ; quelle promotion !
Je plaisante bien évidemment et te souhaites n'avoir rien à faire dans cette fonction....avec moi

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1179 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 19 mars à 05:06
Modifié:  19 mars à 05:24 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Mon cher Jean-Louis,

Je pourrais commencer par la première ligne de ton commentaire... Et j'ajoute, l'avant-dernière

Je viens de corriger un texte avec 200 fautes. Je suis lessivé pour la journée.

Tu parles d'une promo ! Il s'agit de corriger les textes publiés avec demande de correction. C'est du boulot. Fut un temps où je fus modo sur ce site.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 19 mars à 05:37 Citer     Aller en bas de page

[b][/b]

Citation de In Poésie
Mon cher Jean-Louis,

Je pourrais commencer par la première ligne de ton commentaire... Et j'ajoute, l'avant-dernière

Je viens de corriger un texte avec 200 fautes. Je suis lessivé pour la journée.

Tu parles d'une promo ! Il s'agit de corriger les textes publiés avec demande de correction. C'est du boulot. Fut un temps où je fus modo sur ce site.

Bizzz, JB


Ah, oui...j'avais glissé deux fautes avait et souhaites Comment est-ce possible 200 fautes, le texte devait être très long ?
Je compatis;

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
382 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 19 mars à 21:30 Citer     Aller en bas de page

BonsoirJB,

Moi aussi j'aime beaucoup la forme de ton poème et la résonance triste dont il est empreint.

Libellules

  Libellules
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
2139 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 20 mars à 04:19 Citer     Aller en bas de page

L'équilibriste des mots apparaît visuellement ! (funambule)
Un entraînement quotidien et tu pourras traverser de part en part la capitale, sans trébucher, sentiments, sang qui coule, s'en aller au-delà de l'imagination, sans cesse se dépasser , se voir passer...

Agréable comme sensations hein In Poésie



Bon lundi



marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Margo1668


savoir bien faire! " La musique met du sel et donne du goût à la poésie sans rime. " MVoltaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1070 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 20 mars à 10:11 Citer     Aller en bas de page

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonerre. ”
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1179 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 20 mars à 12:09 Citer     Aller en bas de page

@ libellules, Marchepascal et Margo1668, je vous remercie de votre passage et d'avoir freiné... Merci de vos mots.

@ Marchepascal, oui, très agréable. Bien que ne sachant en fait pas trop ce que je dépasse. Ma poésie me vient, sans que j'ai trop à réfléchir. Est-ce bien, est-ce mal ? Ou ni l'un ni l'autre ? Cela me dépasse...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 158
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0556] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.