Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 210
Invisible : 0
Total : 214
· freeman · NathLover · Tristamourir · valise
12919 membres inscrits

Montréal: 16 oct 19:48:48
Paris: 17 oct 01:48:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Âmes jumelles. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
10 février
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 19 mars à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Âmes jumelles.



Eaux tranquilles où les arbres se mirent
Ciel immobile où leurs branches s’étirent
En votre face à face fraternel
Chacun est de l’autre l’âme jumelle.


Quand la nuit met sur l’un sa chape obscure
L’autre s’assombrit à la même allure
Et quand le jour fait s’extasier les Cieux
L’eau luit en un hommage silencieux.


A l’infini des Cieux, couvrant la terre
Correspond l’immensité de la mer
Car une mystérieuse connivence
Les unit en un lien doux et intense.


Les flots sont donc la seconde patrie
Des astres qu’ils reflètent dans la nuit
Et les nuages miment si bien l’écume
Que le ciel devient océan qui fume.


Leurs humeurs sont aussi toujours conformes.
L’orage réveille les eaux qui dorment
Le soleil à la douceur chérubin e
Rend souriantes, les eaux cristallines.


De même leurs tenues sont identiques.
Quand le ciel est d’un bleu si fantastique
L’eau revêt un turquoise translucide
Où de s’y contempler, il est avide.


Chacun recèle la vie animale
Soit ailée, s’envolant jusqu’aux Cieux
Soit écailleuse, au fond des abysses
Qu’ils prennent soin de nourrir tels leurs fils.


Parfois si on regarde d’un bateau
La ligne d’horizon, on voit que l’eau
Et le ciel se joignant jusqu’à l’union
Ne sont plus qu’une seule âme en fusion.

  Flora Lynn
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
8030 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 20 mars à 03:09 Citer     Aller en bas de page

Belle idée bien menée, merci à toi

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
19058 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 20 mars à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Une image digne d'un bon photographe ou d'un peintre, une très belle description, une nature de rêve.
Des âmes qui révèlent dans ton poème une belle communion que j'ai particulièrement appréciée.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
De Margotin


savoir bien faire! être pauvre est un don du ciel (Marguerite Voltaire)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
1954 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 20 mars à 06:59 Citer     Aller en bas de page

J'aime

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1355 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 20 mars à 18:09 Citer     Aller en bas de page

Des âmes jumelles... Une sorte d'osmose de la Nature... où tout est à sa place, si éloigné et pourtant si proche... L'horizon une virtuelle rencontre où l'illusion d'optique permet enfin le mariage...
Flora, votre poème est superbe... Il emporte comme un courant d'eau ou un courant d'air...

Merci de ce texte....

Mon amitié

V

 
libellules

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
415 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2016
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 20 mars à 23:28 Citer     Aller en bas de page

"Parfois si on regarde d’un bateau
La ligne d’horizon, on voit que l’eau
Et le ciel se joignant jusqu’à l’union
Ne sont plus qu’une seule âme en fusion."

De très belles lignes Flora.
On vogue avec toi entre ciel et mer
et on n'a plus envie de remettre les pieds sur terre.

Libellules

  Libellules
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
12682 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 21 mars à 11:18 Citer     Aller en bas de page

de très belles images
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
349 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 21 mars à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Du ciel profond aux eaux abyssales, deux Mondes qui se touchent sur un horizon. Aucun des deux ne met l'autre en cause. Ils sont là, tout simplement, aussi essen-ciels qu'imparti-eaux et j'aime vos mots qui les décrivent.

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
10 février
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 23 mars à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Merci à Maschoune, merci à Ode, merci à Margo, merci à Varh, merci à Libellules, merci à mido ben, merci à Lucas pour vos magnifiques commentaires.Je suis heureuse d'avoir pu vous faire apprécier l'harmonieuse correspondance fusionnelle des éléments liquides et aériens.
Amitiés à tous.

  Flora Lynn
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
2990 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 24 mars à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Après ces propos élogieux je me contenterai de les approuver fortement
amicalement

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
10 février
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 24 mars à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Merci jean-Louis d'aimer vous aussi mon poème.
Amitiés.

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 232
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0684] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.